• J'étais en train de me doucher, tout en admirant les belles montagnes   ;.j'ai une vue imprenable sur le paysage   et sur le pylone d'EDF ..  quand tout à coup mon téléphone sonne .

    DSCN0178

    Je commence à pester contre celui ou celle qui n'a rien d'autre à faire qu'à m'appeler à cet instant précis! Je  lâche le pommeau de la douche , sans couper l'eau bien sûr; le pommeau commence à se tortiller  sous la pression de l'eau , il arrose tous les environs (j'ai une douche à l'italienne) .

    Je mets le pied sur la savonnette que j'ai lâchée , je me retiens de justesse  pour ne pas tomber ..  et je me précipite vers le téléphone laissant un sillage d'eau sur mon chemin ..

    Je décroche et j'entends une voix d'outre-tombe :

    -" Je suis voyant, je m'appelle Chris.."

    Ciel! Un  voyant!! Vite ,où est la serviette éponge ? Il faut que je m'enveloppe dedans ..on ne sait jamais ...

    Je m'entoure pudiquement le corps et je reprend le téléphone :

    -" Si vous êtes voyant , vous avez besoin de lunettes: on ne dérange pas les gens sous la douche! "et Vlan je raccroche aussi sec!        

      bain.gif

    Non mais!! Quel culot! Vous y croyez vous à un voyant qui n'est pas capable de  voir que je suis en train de me doucher ?

    Quoi? c'est pour cela qu'il m'appelle? NON! Ce n'est pas possible : C'est un voyeur alors,pas un voyant!!

    Qu'il aille voir les jeunettes alors!!


    16 commentaires
  •  

     J'ai choisi aujourd'hui de reproduire (avec sa permission ) les jolis mots de Vivi de Cateri qui a chosi d'arrêter son blog . je le regrette car j'aimais beaucoup aller lire ses écrits mais je respecte sa décision .I aurait été dommage de ne pas vous faire profiter de cela!


    Moi , je continue ..

    Je laisse la parole à Vivi:

    lapin.gif



          Voici venu le temps de fermer et de vider mon blog.

          Il m'a apporté beaucoup de joies et de connaissance.

          Vers d'autres occupations je vais et le temps va me manquer.

          Il y a une limite à tout, c'est pourquoi j'ai choisi cette fin d'année.

     

          De vous tous et toutes je garderai en mon coeur votre amitié.

          Et aussi de jolis souvenirs de points de vue, de photos et d'écriture.

          C'est pourquoi je viendrai vous voir quand je pourrai, je vous l'assure.

          A tous, je souhaite du bonheur intense, beaucoup d'amour et la santé.

          Tenez bon, restez tous comme vous êtes, avec votre plaisir d'écrire.

          Et ne vous laissez pas trop engloutir par l'addiction du virtuel.

          Riez, rêvez, chantez, voyagez, ouvrez les yeux sur le monde réel.

          Intensément je vous en prie vivez, et n'oubliez pas "Carpe Diem"

     

          Bien amicalement vôtre.

          Encore merci de tous vos mots gentils.

          Bien à vous.

     Vivi de cateri

    église nuit

    et donc  à la place de la poésie du jeudi chez Brunô, je mets celle de Vivi

     

    Je fais ce que je peux.

    Je n'ai pas de regrets, pas de remords.

    Orages, tempêtes, tornades sont passés sur ma tête.

    Quiétudes, accalmies, beaux temps m'ont rassurée.

    Sur les chemin gris, bleus, multicolores

    Qui traversent ma vie.

    Je fais ce que je peux

    Voyageuse baroque égarée dans ce monde.

    Quand aux abords de l'obscurité et des ténèbres.

    Je ne trouve pas de main ni de coeur

    Qui pourrait m'aider ou m'aimer

    Je ne peux qu'en plaisantant, dire, chanter ou crier.

    Je fais ce que je peux.

    Les fleurs et les amours de ma vie.

    Mes étés et mes automnes souriants.

    M'ont souvent consolée

    De mes tristes printemps.

    Que seront mes proches hivers?

    Je les veux longs, gais et joyeux.

    Car encore et toujours je dirai.

    Je fais ce que je peux.

    Quand commencera mon voyage vers la nuit.

    Si Dieu, Jupiter, Allah ou un autre être suprême existe.

    Qu'un jour à la porte du ciel, de l'enfer ou de paradis

    Ils me font des reproches sur ma façon d'avoir vécu.

    Je leur dirai simplement.

    J'ai fait ce que j'ai pu.

     

     

     


    9 commentaires
  • Non ce n'est pas la mule , mais la bulle du pape, pour répondre à la consigne du casse-tête de la semaine  chez Lajemy:
    http://lajemy.over-blog.com/

    Cela m'a rappelé une anecdode de ma jeunesse
    :
    pape
    Je lisais un roman policier  en cachette; cela m'était interdit .(. allez donc savoir pourquoi ?)  dans lequel un personnage disait :
    -"il fait autant de bulles que trente-six papes réunis!"
     Dans ma petite tête , je me demandais pourquoi le bonhomme disait cela?

    Je m'imaginais le pape en train de batifoler dans les jardins du Vatican avec un flacon plein d'eau savonneuse  ( les flacons tout prêts n'existaient à l'époque!), et faisant des bulles  de toutes tailles ; celles-ci s'envolaient par dessus la cathédrale St Pierre ...;
    Ou bien , le pape mâchant du chewing-gum et faisant des concours de la plus grosse bulle  avec les cardinaux ; et paf, la bulle s'aplatit sur son nez!  Non! Ce n'est pas possible qu'un pape puisse jouer comme nous!!
    Je pensais donc qu'un pape, ce n'est pas aussi sérieux que c'en a l'air!!  Mon respect pour les papes en prenait un sacré coup de crosse papale!!

    J'étais presque aussi outrée que sa Majesté la Reine d'Angleterre quand un de ses sujets s'approche trop d'elle!
    Mais parfois j'ai de la suite dans les idées .. De temps en  temps , je pensais à cette histoire de bulle... J'aurais pu demander à quelqu'un mais je ne l'ai pas fait , il aurait fallu expliquer pourquoi je voulais savoir.. ...
    Un jour, je prends un dictionnaire , et je cherche "bulle ": j'apprends enfin à mon grand soulagement, qu'une "bulle" papale , est une sorte de décret ; rien avoir avec les bulles d'eau savonneuse ou le chewing-gum!!
     Ouf! Quel soulagement pour la petite chrétienne qui avait fait sa première communion   un an plus tôt!!


    10 commentaires
  • guitare

    Deux ouvriers prennent leur pause à midi, le premier demande
     - Connais-tu Victor Hugo ?
     - Non. -
    Tu devrais suivre les cours du soir !
    Le lendemain, ça recommence :
     - Connais-tu Karl Marx ?
    - Non.
     - Tu devrais suivre les cours du soir !
    Le surlendemain, ça recommence encore :
    - Connais-tu Albert Einstein ?
     - Non !
     - Tu devrais suivre les cours du soir.
    Alors l'autre tout énervé réplique :
    - Tu connais Jean Dupond ?
     - Non...
    - C'est celui qui couche avec  ta femme pendant que tu suis les cours du soir !


    humour


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires