• divers2-9230.JPG

     

    Dans le port de Bastia,les ferries  se font bronzer  au soleil en  attendant les passagers .

     

    divers2-9249.JPG

     

    Les sentinelles à l'entrée du vieux port , veillent  jour et nuit  , afin que les pirates n'entrent pas mouiller  sous leur ombre .

     

    divers2-9251.JPG

     

    L'église Saint Jean-Baptiste  et ses deux clochers  .

     

    divers2-9237.JPG

    Cette petite statue  est là depuis le 17ème siècle  ,au bord du quai .

     

    divers2-9263.JPG

    On revient vers le nouveau port .

     

    divers2-9238.JPG

     

    A votre bon coeur M'sieurs-dames !

     

     

    divers2 9254

     

     

     Sage précepte que je vais appliquer immédiatement.

     

    C'est" la carte de France des paysages"  sous la houlette de Canelle 56


    48 commentaires
  •  

    Jacob

    Je l'aime bien , moi, Jacob

    Mais il ne veut rien savoir

    Il est pauvre comme Job

    Ce qui modère mon désespoir

     

    Il  a deux folies , Jacob:

    Qui le mettent en transe :

    Il veut être rabbi, Jacob

    Et il aime la danse .

     

     Souple comme un  balai Jacob

    Il se trémousse  tout en noir

    Il ne quitte jamais son bob

    On dirait un allumoir !

     

    Il a trop vu le film Jacob

    Il se prend pour de Funès

    Il ne  serait  pas  un peu snob ?

    Ce gars, c'est un vrai pataquès!

     Jacob

     C'est le prénom du mercredi, dans la "cour de récré " de Jill Bill

     

     


    2 commentaires
  • gif-10-9006.JPG

    Un temps pluvieux  qui donne envie de retourner se coucher .
    Mais gardons le moral: ce ne sont pas quelques nuages qui vont nous faire voir la vie en gris, n'est- ce pas ?
    Lorsqu'il fait ce temps là, c'est le moment de faire  dans la maison, ce qu'on remet toujours au lendemain :
    -Mettre le mastic sur une vitre qui se désespère de passer l'hiver en danger de chute .
    -Trier des vieilles photos : c'est bizarre, il me semblait les avoir déjà triées; le crois bien qu'elles se sont remises ensemble par affinité sans rien me demander !

    -Finir le couvre-lit en patchwork  prévu pour la naissance de Lucie; sinon , lorsqu'elle aura 20 ans, elle s'en servira comme napperon .
    -Changer le rideau d'une chambre  , car l'ancien commence à pâlir d'une façon inquiétante et risque de tomber en pâmoison  incessamment sous peu!

    -Mettre à jour le courrier: quelle corvée !
    -Ranger les vêtements d'été ...Finalement je vais attendre encore un peu:on nous promet 24 degrés pour les jours qui viennent ..

    -Ranger les outils : mais que fait ce tournevis au milieu des fourchettes ?

    Vous voyez: il y en a des choses à faire lorsqu'on ne peut pas sortir !
    Alors arrêtez de vous plaindre et au boulot !

    je vous souhaite une bonne semaine et merci à tous ceux qui prennent le temps de laisser un mot; merci aux autres aussi d'ailleurs (ceux qui viennent lire mais ne trouvent plus le stylo pour écrire un mot );ils devraient appeler l'ami  Pierrot  :il prête des plumes .....


    24 commentaires
  • divers2-9115.JPG

    Je vous ai déjà parlé du chat que j'ai recueilli, mais oui , mais oui.
    Vous vous souvenez: c'est celui qui avait déménagé avec sa maîtresse..
    Mais son nouvel environnement ne lui plaisait pas , mais alors pas du tout: trop de voitures, de bruit, de pollution. L'hiver les nuits sont plus froides: impossible d 'aller draguer . Le jour,il fait trop chaud: impossible   de bronzer.
    Alors, sans rien dire  à personne, il est parti à pattes : il a bien essayé de faire du stop ,mais après avoir faillé être réduit en crêpe , plusieurs fois, il a pris le maquis.
    Il s'est dit:
    -" Mon Dieu, que la montagne est belle ;fais du feu dans la cheminée , je reviens chez nous ;ah! qu'il était beau mon village ...etc..."
    Tout doucement, par le chemin des chats-écoliers ,il est revenu au village .
    Et un beau matin, je l'ai vu devant ma porte . Comment résister à une si grande preuve de courage et de fidélité envers son lieu de naissance ?
    Je l'ai adopté :il n'a pas vraiment  de nom :j'aurais dû l'appeler : "Super-glu" car il ne me quitte pas .
    Je le soupçonne d'être un fan de Brel  !
    Quand je vais à la cuisine, il vient à la cuisine, quand je vais dans le salon, il vient dans le salon: il s'assoit sur ma chaise.Je suis obligée d'avoir la moitié de mon postérieur dans le vide (et pourtant je ne suis pas très épaisse), pour lui laisser la place  !
    Dans le canapé,il se colle à moi pour dormir, si je ne le laisse pas grimper sur mes genoux.
    Pendant que j'écris , là, il est dans mon dos  !

     

    Mais pourquoi: "il "? C'est adorable mimine!!"


    25 commentaires
  • Je vous ai déjà parlé du chat que j'ai recueilli, mais oui , mais oui.
    Vous vous souvenez: c'est celui qui avait déménagé avec sa maîtresse..
    Mais son nouvel environnement ne lui plaisait pas , mais alors pas du tout: trop de voitures, de bruit, de pollution. L'hiver les nuits sont plus froides: impossible d 'aller draguer . Le jour,il fait trop chaud: impossible   de bronzer.
    Alors, sans rien dire  à personne, il est parti à pattes : il a bien essayé de faire du stop ,mais après avoir faillé être réduit en crêpe , plusieurs fois, il a pris le maquis.


    Il s'est dit:
    -" Mon Dieu, que la montagne est belle ;fais du feu dans la cheminée , je reviens chez nous ;ah! qu'il était beau mon village ...etc..."
    Tout doucement, par le chemin des chats-écoliers ,il est revenu au village .
    Et un beau matin, je l'ai vu devant ma porte . Comment résister à une si grande preuve de courage et de fidélité envers son lieu de naissance ?
    Je l'ai adopté :il n'a pas vraiment  de nom :j'aurais dû l'appeler : "Superglu" car il ne me quitte pas .
    Je le soupçonne d'être un fan de Brel  !


    Quand je vais à la cuisine, il vient à la cuisine, quand je vais dans le salon, il vient dans le salon: il s'assoit sur ma chaise.Je suis obligée d'avoir la moitié de mon postérieur dans le vide (et pourtant je ne suis pas très épaisse), pour lui laisser la place  !
    Dans le canapé,il se colle à moi pour dormir, si je ne le laisse pas grimper sur mes genoux.
    Pendant que j'écris , là, il est dans mon dos  !

     

    Mais pourquoi "il " : c'est une adorable mimine chat alors!


    4 commentaires