• Efficacité féminine :

    Ma fille prépare une machine à minuit mais ne la met pas en route(à cause de l'heure tardive ) .
    Ma belle-fille se lève la première et étend le linge.

    Moi, je me lève  ensuite et je le ramasse.Il sèche très vite  au soleil.
    Ma fille arrive et demande : -" Qui a mis la machine en route ? "
    -" Heu...... Personne !"
    On recommence tout !

     

     

    Les petits jardiniers sont repartis en laissant l'arrosoir...

    La maison est presque vide ; les grands et les petits sont repartis "sur le continent " . La machine à laver tourne sans arrêt  depuis trois jours, l'aspirateur gronde ... cela leur permet de ne pas avoir trop de "cafard " .

    Le chat retrouve ses coussins , le réfrigérateur  ne déborde plus ,le coin des gâteaux et autres sucreries  ne diminue plus à vue d'oeil  ;plus personne pour déclarer la main sur le coeur:

    -"Non, je n'ai pas mangé tout le paquet de gâteaux. Ce n'est pas moi  ..."Lorsqu'on leur fait observer que leur nez bouge , on peut arriver à obtenir des aveux.

     

    Bon , trêve de lamentations ; ce soir nous avons une sérénade à faire. Il faut préparer les chants et les gâteaux  .

    Je vous souhaite un bon week end

     

     

     

     

     


    21 commentaires
  • Qui : suite et fin ;du moins je l'espère  !

    Quelques heures plus tard,les dormeurs ,ou  plutôt les dormeuses , se réveillent enfin .

    L'une d'elles ,la plus matinale et la plus gourmande , n'ayons pas peur des mots , prend un grand bol,  y verse du lait ,se prépare des tartines de Nutella .. l'eau à la bouche ...

    Et c'est là que le drame éclate .

    Un grand cri: oui, je sais, il y a beaucoup de cris dans cette histoire ,mais celui-ci est cent fois plus puissant que les précédents .

    -"AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! JE MEURS...JE SUIS MORTE (Ok, elle a toujours tendance à exagérer  ).

    C'est là que tous les dormeurs des trois étages se lèvent affolés :

    -" C'est un attentat ? "

    -"Il n'y a plu d'eau chaude  ?"

    -"Elle a vu une araignée ? "

    -" Elle a perdu son portable ? "

    ( Entre nous , vous remarquerez que chacun pose une question en rapport avec ses propres préoccupations et degrés  de gravité qu'il apporte aux évènements).

    Rien de tout cela. Sa mère , n'écoutant que son instinct maternel (forcément ) et espérant régler ce problème au plus vite pour pouvoir déjeuner en paix (je ne sais pas dans quel ordre il faut ranger ces mots) ), se précipite doucement , sans s'affoler ,  à l'étage du dessous.

    -"Que se passe-t-il ? Que les morts m'expliquent ce qu'il se passe !

    La prétendue future  morte , raconte:

    -"Quelqu'un a mis  du sel dans le lait et du poivre dans le Nutella ! On a voulu m'empoisonner  ! Je vais mourir !"

    -"Absolument renchérit la copine qui elle, n'a encore goûté à rien . C'est louche cela , vous ne trouvez pas ? Enfin, ce que j'en dis ...

    -"On se calme ! On se calme! Personne ne va mourir ! Je vais faire une enquête ! s'écrie ma belle-fille , bien décidée à trouver le coupable .

    Hélas, malgré des interrogatoires dignes d'un gent du FBI, personne n'a avoué dans la maison . Le coupable court toujours.

    J'ai suggéré à ma belle-fille de contacter les deux "flics de Miami "

    Je ne sais pas si elle a apprécié .

    Pour vous rassurer : ma petits-fille   se porte comme un charme ,après cet" horrible"  méfait   .

    L'été, nous ne fermons pas les portes à clé , ni le jour, ni la nuit, car  chacun rentre à une heure différente ...

     

    Qui : suite et fin ;du moins je l'espère  !

     

     

     

     


    18 commentaires
  • Qui ?

     

    J'ai remarqué que, plus il y a de monde dans une maison, plus il se passe des choses étranges . Je sais, je sais: point n'est besoin d'être nombreux chez moi ,pour  assister à des phénomènes bizarres, vous le savez.

    Mais quand même ... Je me pose des questions  !

    Mon étage du bas a une entrée indépendante ; la porte n'est pas souvent fermée à clé .

    eEt....

     Une ombre se glisse dans le noir, dans le silence  et les ronflements des occupants qui rêvent béatement, comme cela arrive en vacances ...

    Quel crime se prépare-t-elle à commettre ? Un meurtre ? Un vol ?

    -"Ahhhhhhh! "

    Un cri horrible retentit dans la nuit calme. Le crime est-il déjà commis? Mais non, c'est l'ombre qui vient de se cogner le gros orteil contre la porte d'entrée , qui ne s'ouvre pas complètement ,à cause du rideau qui est trop long parce que c'est la mode  et  puis voilà: j'arrête là cette phrase sinon vous allez être en apnée et ce sera encore de ma faute  si vous faites un malaise !

    L'ombre  poursuit son chemin en boitant bas  . Elle porte dans ses mains , deux objets mystérieux , qu'on ne peut complètement distinguer.

    Un énorme éternuement retentit, faisant sauter en l'air (forcément pas par terre  ) les dormeurs qui ne se réveillent pas pour si peu. Les aurait- on drogués  au préalable ? L'ombre serait-elle enrhumée ?

    L'ombre , après un instant de panique,  s'approche du réfrigérateur ...Les émotions ça creuse : a-t-elle une petite faim? Elle ouvre celui- ci , s'empare d'une bouteille de lait , l'ouvre et secoue fortement  quelques chose à l'intérieur . Elle range le tout , s'essuie le front , du moins, l'endroit  où doit se trouver le front et se coince le doigt dans la porte,  en refermant le réfrigérateur  . Un autre cri s'élève sans la nuit , qui semble encore plus noire .Un oeuf rangé en double file   se fait écraser au passage.

    A l'étage au-dessus ,on commence à entendre une certaine agitation .

    L'ombre s'affole.Elle court dans tous les sens, ouvre un placard, prend le pot de Nutella et y jette quelqu chose dedans  En agitant une main. Aurait-elle la maladie de Parkinson ?

    Puis elle se sauve en se cognant le front dans le mur en voulant partir trop vite.Un dernier cri  se fait entendre , une dégringolade dans les escaliers et l'ombre s'enfuit .. comme la lune au petit matin : je ne peux m'empêcher d'être romantique, malgré le tragique de cette histoire .

    Un grand silence se fait .

    "-J'ai dû rêver se dit la personne de l'étage au-dessus" et elle va se recoucher , pendant que les dormeurs de l'étage concerné continuent à rêver de plage, de soleil et de glaces ...

    A SUIVRE ;;;

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  • D'abord, la messe chantée en corse

    Puis la procession dans le village

    La photo souvenir :le prêtre avec les chanteurs

     

    Puis on s'amuse : les chaises musicales

    Un peu  de yaourt ?

    Non vraiment , sans façon ...

     

    Et le bal

    C'est la chenille qui redémarre ...hic ...

    C'était la fête au village

     


    23 commentaires
  • Je me fais toujours rare : la fête du village, préparation des jeux d'enfants  , chouchouter le curé  pour la procession ; les petits-enfants à déguster ...

    Une chanson  sur la mer.. pour continuer le défi des croqueurs de mots   sous le regard bienveillant  du capitaine Enriqueta

     

    "Ô pescador dell'onda  ô Frederi "(chanson traditionnelle )

    Ô pêcheur de l'onde .. ( Chanson raccourcie ) et ensuite la version qu'en ont faite les  militaires 

    Traduction

    O pêcheur de l'onde , ô Frederi

    Viens pêcher plus loin

    Sur ta belle barque

    La plus belle s'en va ...Frederi lala..

     

    Viens pêcher ma bague

    Elle est tombée dans l'eau

    Sur ta belle barque, la plus belle s'en va ...

     

    La bague est déjà pêchée

    Que me donnes-tu en échange ?

    Sur ta belle barque, la plus belle s'en va ..

     

    Je  veux un baiser d'amoureux

    ce sera lui qui me  paiera ..

    Sur ta belle barque  la plus belle s'en va

    Frederi lala

     

     

    Bonne semaine à toutes et tous


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires