• Les aventures amoureuses de mamie Davia (suite )

     

    La vie amoureuse de mamie Davia (encore )

    (Sans le lait )

    Donc les "brilluli" c'est cela :

     Ingrédients pour 2 personnes:

    100g de farine de châtaigne

    25 cl de lait froid

    Une pincée de sel

    50 cl d'eau

        Faire bouillir dans une casserole l'eau avec un peu de sel.

        Tamiser à l'aide du chinois la farine de châtaigne.

        La verser progressivement dans l'eau sans cesser de remuer avec une cuillère en bois.

        Faire cuire à feu doux pendant 10 minutes sans arrêter de tourner, jusqu'à obtenir une sorte de purée épaisse.

       Servir chaud dans un bol ou une assiette creuse et recouvrir de lait froid .

    Cela vous cale pour la journée  !

     

    Comme vous vous en doutez, il faut être corse ou masochiste pour manger cette bouillie infecte que j'adore

    .

    La vie amoureuse de mamie Davia (encore )

    Mamie Davia :

    Je vais faire court : le candidat  a échoué lamentablement  (je compatis  ), à l 'épreuve des brilluli.

    Il est parti dès la troisième cuillerée , en courant, en faisant le signe de  croix, tout en implorant Dieu de  lui sauver la vie, contre un cierge  à Notre Dame une fois par mois ( non, pas tous les jours, faut pas pousser quand même).

    Mamie Davia a aussitôt couru , pas derrière le malheureux , mais vers son ordinateur  pour  remettre son  annonce  en ligne.

    Deux jours après , elle avait un message :un commandant retraité , possédant une belle villa, dans le sud de la Corse , sachant cuisiner, danser le tango ...

    -"J'ai trouvé l'oiseau rare"  se dit-elle .

    Effectivement, il avait tout d'un oiseau :

    Une petite tête au nez pointu comme un bec, un long cou qu'il tournait dans tous les sens, un ventre bedonnant qui semblait vouloir s'échapper d'un veston militaire qui sans doute l'avait connu plus svelte , ddeux baguettes  pour  jambes,  qui vivaient toutes seules..Mais mamie Davia voyait tout cela avec des yeux de merlan frit jeune fille à son premier rendez-vous.

    Elle ressentit une décharge lorsque leurs joues se touchèrent ,pour un baiser prometteur de belles déconvenues sorties  en amoureux.

    (à suivre )

     

    La vie amoureuse de mamie Davia (encore )

     


    30 commentaires
  • Une grosse panne internet dans le village depuis hier matin.
    C'est pour cela que Prudence, à l'insu de son plein gré , est en retard  à la "cour de récré"de Jill Bill



    Prudence aurait pu , avec un nom semblable
    Etre un modèle de conductrice raisonnable.
    Hélas,en auto, elle est toujours pressée
    C'est tout juste si on la voit passer.

    Prudence conduit comme un pilote de rallye
    Hier , elle allait justement  voir sa cousine Lili
    Elle a coupé la route à un petit pépé
    Qui ,d'effroi, en a perdu son dentier .

    Il a porté plainte à la gendarmerie
    Elle a écopé d'un retrait de permis.
    Dorénavant , elle roule en trottinette
    C'est amusant de voir sa binette !


    29 commentaires
  • Je me suis inspirée des  expériences malheureuses  et amusantes,d'une cousine,  qui ,à 60 ans  ,avait décidé de chercher un compagnon pour ses vieux jours, pour raconter les aventures "amoureuses "de Mamie Davia .
    Ma cousine a trouvé un amoureux à mi-temps .
     Quant à Mamie Davia..
    Après  avoir été un peu refroidie par son prétendant à la jambe de bois,  elle décide de repartir en chasse . Elle peaufine son annonce sur Meetic , en ajoutant "Je suis aussi cultivée que mon jardin ".
    Quelques jours après, elle a une réponse . L'homme semble intéressant ,mais le hic, c'est qu'il habite Paris  .
    Elle appelle aussitôt sa cousine(pas moi ) , pour lui demander son avis . Celle-ci très méfiante, lui conseille :
    -" Puisque c'est un "pinzuttu" (un continental ) , fais- lui passer le techt (prononcez "techt", ben oui )
    -Le techt ?
    -Oui, le techt des" brilluli" (prononcez "brillouli" en appuyant sur le "bri" ;il faut tou vous dire  !)
    -Ah! le test ?
    -Oui, le techt  .(C'est prononcé avec l'accent corse , vous l'avez compris, j'espère )
    ' S'il arrive à manger toute une assiette  de" brilulli " , tu peux tenter ta chance.Sinon laisse tomber .
    -Bonne idée . Je vais l'inviter . Justement , je viens d'acheter de la farine de châtaigne toute fraîche .
    Et Mamie Davia invite son prétendant à passer une semaine  dans son village .
    (à suivre)
    Question : qui sait ce que sont les "brilluli "? (Sans regarder sur internet  )


    24 commentaires
  •  

    J'ai nettoyé ma cave et voilà le résultat:

     

    -"N'importe quoi !Ne la croyez pas ! Ce n'est pas elle qui a construit ce monstre !"

     

    -" Venez donc me le dire en face, sans vous cacher la face !"

    "Moi, je ne me cache pas et j'affirme aussi que ce n'est pas sa création !"

     

     

    -"Moi aussi, Je me joins aux autres pour dire ..."

    -"Bon cela suffit: j'avoue , je n'ai pas fait cela, mais j'aurais pu.. Parfaitement !"

    Et puisqu'ils sont tous contre moi, je vais

    -"Je vais faire  un peu de musique pour me consoler !"


    21 commentaires


  • Ces trois sillons inscrits sur le front
    Qui s'accentuent chaque jour
    Ce sont toutes mes années  racontées
    Et perdues sans retour
    Bien que le coeur soit usé
    Quand je me l-ve chaque matin
    Si je me regarde dans le miroir
    Je me dis "quatre-vingts" s'approchent

    Après cent  ans ou cent mois
    Même l'eau , si elle n'est pas détournée
    Retourne dans ses lieux
    Mais le temps , jamais ne revient
    Comme une pierre qu'on jette
     Qui ne revient jamais vers la main
    Le temps apsse et n'attend pas .
    On le regrette lorsqu'il est loin

    C'est un souvenir d'enfant
    Ce sont les derniers jours d'école
    D'un petit berger chanteur
    Dans  la montagne
    C'est un portrait, une chanson
    Le premier amour à quinze ans
    Le temps passe et on pardonne
     Cent promesses et mille tromperies

    La jeunesse est trop courte
    Et puis un matin c'est fini
    Et à l'Homme adulte , il ne lui apporte
    Qu'angoisses, et soucis dans la vie

    C'est comme un coup de chaîne
    Qui nous échapperait par malheur
    Le temps s'enfuit et s'éloigne
    Sans attendre l'homme qui souffre.


    Il nous sépare de nos proches
    Sans  demander notre avis
    Heureusement qu'il nous reste en mémoire
    Toujours, un regard un sourire..;

    On compte  sur quelqu'un
    Et puis, un matin on s'aperçoit
    Qu'on est seul sur le chemin
    Pour chanter et porter sa croix

    L'hirondelle, si elle ne meurt pas
    Reviendra  dans son pays
    Par contre, le temps qui passe
    Il serait vain de l'attendre


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires