• Vulfran ,je n'ai pas le temps

    Vulfran je n'ai pas le temps
    Pas le temps de m'occuper de toi!
    Toi, avec ton allure de petit-bourgeois,
    Bourgeois coincé comme un anchois.

    Vulfran ,je n'ai pas le temps


    Vulfran,  je n'ai pas le temps
    Le temps de rester avec toi
    ,Toi qui  es toujours aux abois
    Aux abois, de peur que je te renvoie.

    Vulfran ,je n'ai pas le temps


    D'ailleurs, j'y songe sérieusement ;alors, Vulfran va donc voir maîtresse Jill avant que je ne m'énerve

     ...

    Vulfran ,je n'ai pas le temps

    C'est cet individu  timoré que j'envoie dans "la cour de récré" de Jill Bill

     

     


    31 commentaires
  • Cet hiver ,un mauvais sort météorologique s'acharne sur nous  : neige, pluie , vent: cela ne s'arrête pas  !

    Je soupçonne  grandement, les bretons ... (Zaza ?   ), d'y être pour quelque chose .

    Jaloux, de notre soleil immuable (ou presque), ils ont convoqué manu  militari  l'enchanteur Merlin, et les fées (les méchantes) de la forêt de Brocéliande , les sommant d'envoyer sur la Corse, surtout le centre, les foudres du ciel, sous peine de voir celle-ci, rasée (la forêt pas la Corse) .

     

     

    Alors, Zaza, s'il te plaît, à toi et aux copines bretonnes, soyez sympas : demandez Merlin, de nous rendre notre soleil  sinon, c'est la déprime assurée .

    Cela ne peut pas venir du Bon Dieu : comme nous n'avons jamais de messe (juste 3 par an ), il ne peut pas nous accuser  d'être des mécréants (comme l'avait dit notre curé de choc qui était boudé par les grenouilles de bénitier du village à cause de ses idées politiques) .Je ne peux pas demande l'asile météorologique  à la ville d'Ajaccio, lieu, où l'on se croit toujours sous les tropiques , au vu des températures et du soleil  arrogant  que les ajacciens affichent .

    Et puis, ce sont des sudistes .Moi, je suis nordiste .

    Alors en  attendant le soleil, je vous souhaite une bonne semaine

    A cause des bretons

     

     


    29 commentaires
  • Pour faire court :

    C'est l'histoire(vraie ) d'une copine  et de son mari(une petite soixantaine),Marie et François qui se sont vus pratiquement obligés d'aller faire des courses  avec leurs voisins ,( Un bon 85 printemps pour Francis )  Francis et Madeleine  pour ne pas les vexer .Le trajet (25 km) a duré une petite demi-heure, aller et pareil pour le retour .

    Les voilà partis.Madeleine , n'ayant jamais conduit  , confiante et inconsciente,  regarde le paysage .

    Marie et François , n'en mènent pas large .

    -Francis , vous ne devriez pas doubler ;il y a une auto qui arrive en face .

    -Ne vous inquiétez pas, j'ai le temps de passer .

    Vraaaaoummmmmm

    - Je suis passé Marie ; vous voyez qu'il ne faut pas avoir peur .

    --AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHhhhhhhhhhh! Oh! Mon Dieu ! Oh! Mon Dieu ! François , nous sommes toujours entiers ?

    -Il me semble que oui. Mais rends-moi mon bras , tu me l'as presque arraché !

    TUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUt( ça c'est la voiture qui a été doublée et qui a failli aller dans le ravin ).

    Mais comme, Francis est sourd, il n'entend rien.

    -Francis, nous ne sommes pas pressés vous savez ; nous avons le temps.

    - Mais pourquoi vous me dites cela ? Je roule normalement .

    -Attention, le chien ...le chien ... Il est mort ? Oh! Mon Dieu! Oh! Mon Dieu !

    -Quel chien ? Il n'y a pas de chien.

    -Marie, Tu crois en Dieu maintenant ? Je te croyais athée?

     -Je l'étais jusqu'à présent  ; mais si Dieu existe,il vaut mieux être en bons termes avec lui.Ma tension doit être à 30; je vais avoir une crie cardiaque.

    François ,je voudrais te dire que je t'aime , malgré quelques petites disputes . Si nous en réchappons, je te promets de ne plus t'empêcher de regarder le foot à la télé.

    Marie et François serrent de plus en plus  les dents et les ... fesses

    AHHHHHHHHHHHHHHHHHHhhhhhhhhhhhhhhh La vache ! Vous avez vu la vache Francis ?

    -Quelle vache ?

    - Regardez la route , ne vous tournez pas ! Oh ! Mon Dieu !

    -AHHHHHHHHHHHHHHHHHhhhhhhhhhhhhhh! Je crois , oui.Je crois en toi mon Dieu , je crois en toi ....

    -Mais qu'est- ce que vous faites , là derrière ,les petits coquins ? Tout va bien ?

    -Oui, oui, tout va bien !

    -Le virage , Francis, ce virage est dangereux .. Prenez-le doucement .

    -Ps de problèmes, je connais la route ,les yeux fermés.

    -AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHhhhhhhhhhhhhhhh! Ne fermez pas les yeux  ,par pitié!  Oh! Mon Dieu! Oh! mon Dieu  !

    -Marie , tu es en train de manger ton sac !

    -Quoi ?   Ah! Oui, c'est mon sac !Moque-toi ! Tu es en train de manger ta casquette , toi!

    -Ecoute ; pas question de faire le retour avec eux .J'ai une idée:

    Francis et Madeleine, j'avais oublié de vous dire que nous avons un rendez-vous chez le médecin.Inutile de nous attendre, nous rentrerons avec la micheline .

    - Mais nous avons tout notre temps. Nous allons vous attendre le temps qu'il faudra ! Il ne sera pas dit que nous vous abandonnons à Corté !

    - Super ton idée François ! Ah! mon Dieu! Ah! Mon Dieu !

    PS: je n'étais pas dans la voiture mais d'après ce qu'elle nous a raconté, c'était à peu près cela .

     

     

     

     


    30 commentaires
  •  

    Symphorose , la copine de "Six-roses"

    Connaissez-vous Symphorose?

    C'est la cousine de "Six-roses "

    Mais point de pastis pour elle

    Son ivresse vient du ciel.

    Elle ne boit  que le vin de messe

    Elle n'en parle pas à confesse.

    Quand le prêtre a le dos tourné

    Elle s'en envoie une lampée.

    Ensuite elle voit des apparitions

    Le curé en perd son caleçon  !

    Sera-t-elle un jour canonisée?

    Les paris sont ouverts : allez ,  jouez !

     

    J'ai été vaguement inspirée par la vie d'une certaine Symphorose Chopin   ,une mystique pure et dure ..

    On va prier  dans la "cour de récré"  de Jill Bill !

     

     


    32 commentaires
  •  

     

    Pour le défi 179, des "croqueurs de mots"Abécé,  à la barre , nous demande ceci:

    À la foire aux coups de cœur, vous avez une minute pour convaincre

    et nous faire craquer pour un de vos objets favoris

    (un objet et un seul, il vous faut être bref et très persuasif)

     

    "-Mesdames, messieurs, approchez , n'ayez pas peur; venez voir un objet unique ,utile et extraordinaire. Fermez les yeux , non, pardon, faites semblant de les fermer  et ouvrez vos narines.

    Sentez-vous  , ce parfum  qui vous transporte ,loin, dans des paysages et des îles paradisiaques  ?

    - La Corse ? 

    -Non, beaucoup plus loin .

    -L'île d'Yeu ?

    -Non, vous êtes enrhumé ,monsieur: cet objet  vous sera très utile  !

    -Sainte Hélène ?

    - Vous me provoquez  , madame ? Ce sera 10 euros de plus pour vous !

    Allez, un petit effort ...Mettez donc votre nez dedans ? Ah ! Alors ? le camphre? Oui, bravo , madame, vous avez du nez . Vous venez de Grasse ? J'en étais sûre !

    Oui, c'est un petit coffret  en bois de camphrier . Vous pouvez y mettre vos kleenex .Ainsi, lorsque vous vous moucherez, vous ferez un bond jusqu'à Madagascar et votre nez sera débouché.

    -Moi, moi, moi, je le veux !

    -Doucement,  doucement . Pas tous à la fois . Tiens, je le donne à cette dame qui n'arrête pas d'éternuer  : c'est un cas de force majeur ; c'est une assistance à personne en danger : Je vous conseille de mettre le nez à l'intérieur et de plus l'enlever avant 24 h , madame .Vous éviterez la grippe.

     

     

    Dfi N°179: C'est la foire

    C'est petit coffret  que j'ai ramené de Madagascar il y a très longtemps et qui sent très bon dès qu'on l'ouvre .

     

    -

     


    29 commentaires