• Je n'ai pu participer au défi que j'ai proposé  pour les jeudis en poésie , ayant passé une journée entière hors de chez moi .Alors, je vous offre ces cyclamens , vus sur le bord du chemin .

     

    C'est ainsi que j'ai vu et  entendu dans une salle d'attente :

    La belle-mère (83 ans ) regarde les consignes de sécurité  .

    Le gendre(plus de 60 ans ) : s'exclame : "

    -Hééé ! Nous n'en sommes pas déjà  au point de nous sauver ! "

    Il m'a pris un fou-rire terrible !

    La même petite dame  demande à l'anesthésiste (une seule vitre séparait la salle d'attente du bureau de celui-ci) :

    -" Je vais être couchée  pour l'opération ? "

    -" Non, vous allez courir dans la salle  et nous allons courir derrière vous  ,pour vous faire l'intervention !"

    Tout le monde était hilare !

    Quelquefois, on ne s'ennuie pas  dans les salles d'attente .

    Cela me rappelle , un autre anecdote aussi dans une salle d'attente.

    Les gens parlaient entre eux ,de leurs bobos.

    Une vieille dame  ,qui parlait un français très" corsisé " , déclare à son voisin :

    - Moi, je viens voir le docteur parce que j'ai les vertèbres entassées .

    Je crois qu'on pourrait  écrire un livre sur tout ce qu'on entend dans une salle d'attente.

    Ce matin nous avons un grand soleil et un grand vent aussi;Je vous souhaite un bon grand week end

     

     

    En attendant Godot

     

    Les orchidées sauvages

     

     

     

     

      

     

     


    23 commentaires
  • Esteban est gardien de volcan*
    Il garde les petits et les grands
    Il y tient comme ses aïeux
     Comme à la prunelle de ses yeux !

    Ayant vu une fumerolle
    Il a eu une idée folle,
    Sur le Piton de la Fournaise* ,
    Il a plongé dans les braises

    Depuis ce jour Esteban
    Est reconnaissable,  oh! Le flan !
    Il est devenu rouquin ,
    Et même un peu zinzolin .

     

    "gardien volcan": nom donné aux personnes ayant les cheveux roux , dans l'île de la Réunion

    Le Piton de la fournaise : volcan de l'île de la Réunion qui est très actif

     

    Esteban , au caractère volcanique, vient rejoindre les élèves dans la "cour de récré" de Jill Bill


    25 commentaires
  • Pour ce défi N°185,( à publier le lundi 1er mai :il n'y a pas de fête du travail qui tienne : en Corse on travaille tout le temps ), je vous propose  de vous inspirer  d'une de ces  deux images  pour composer un poème dont les vers FINISSENT par des mots imposés . Vous pouvez utiliser ces mots dans n'importe quel ordre, les utiliser tous on n'écrire que 4 vers ... c'est vous qui voyez, selon votre inspiration ....

    Photo N°1

    (Vous aurez remarqué que les infirmières sont un peu ...musclées )

    photo N°2

     


    Pour les jeudis en poésie , un de vos poèmes préférés sur les fleurs (Ah! Ronsard et sa rose )ou sur la nature .
    Les fins de vers imposées :
    lascar(s)
    andouille
     avatar
    Zigouille
    malabar
    magouille
    sonar
    zanzibar
    coaltar
    chatouille
    dollar
    quenouille

    Bon courage  !

     

     A part cela, vous n'auriez pas mangé la poire que j'ai achetée ?

    Je ne la trouve pas  et je la cherche depuis 3 jours !

    C'est bizarre.Mais, bon, le ciel est bleu,le chat, a son quart d'heure colonial, les vaches meuglent  les oiseaux chantent , le coucou aussi: il paraît que c'est un signe de beau temps . Je vais commencer la journée par une promenade ;après,je n'aurai plus le temps .

    On ne va pas se laisser abattre par les  résultats des élections , quand même ? Il y a des choses plus graves dans la vie et puis il y a encore le choix. Chez nous,il y avait un candidat en plus ; voyez-vous mêmes :

    Défi N°185: on versifie

    Vous l'avez reconnu ?

    Défi N°185: on versifie

    Je vous souhaite une bonne dernière semaine d'avril

     

     


    24 commentaires
  • Si on écoutait une petite chanson humoristique sur les élections

    Paroles
    L'eletti                                                     Les élus
    Elli di li paesi                                 Dans les  villages
    Ne facenu l'avvinta                    Ils crient victoire
    Cù la so sciarpa cinta                 Avec leur écharpe ceinte
    Ci vulenu ingannà.                      Ils veulent nous tromper

    Rincantu:                                                     refrain
    Ùn andemu à vutà                               N'allons pas voter
    Per sti purcellacci techji                   Pour ces porcs repus
    Ùn li demu da manghjà                     Ne leur donnons pas à manger
    Ch'un ghjornu anu da crepà.           Car un jour ils vont crever!

    Pensanu à diritta                               Ils pensent à droite
    Si presentanu à manca                    Ils se présentent à gauche
    È nisunu si stanca                              Et personne n'en a marre
    Di vedeli ingrassà.                            De les voir engraisser

    Rincantu                                                   Refrain

    Unu face la volpe                               L'un fait le renard
    È l'altru la curnachja                          L'autre la corneille
    È battenu la machja                          Ils battent le maquis
    Sempre pronti a furà.                      Toujours prêts à dérober

    Ricantu                                                            refrain

    Elli in ogni famiglia                            Eux, dans chaque famille
    Si strappanu una fetta                      Ils prennent une tranche  
    Per empie la sacchetta                    Pour remplir leur sac
    Cume elli a sanu fà.                            Comme ils savent le faire

    Rincantu

    Mais je vais voter !


    17 commentaires
  • L'oeil de Moscou

    Il paraît que la vague de froid qui touche actuellement la France , vient de Russie.

    Cela ne m'étonne pas : ce Poutine, il a une tête qui ne me revient pas : Ses yeux me donnent des frissons dans le dos. Ces jours-ci plus que d'habitude.

    Je le soupçonne de vouloir jeter un froid sur la campagne électorale , d'essayer d'engourdir, par  l'envoi de températures  glaciales l'esprit des français  qui se laissent embobiner par les médias et les sondages .

    Vous vous souvenez de l'élection américaine ? Je ne sais pas s'il leur a envoyé à eux aussi quelques gels par-ci par-là ,mais le résultat a été catastrophique.

    "L'oeil de Moscou "existe toujours : lorsque j'étais gamine, j'entendais un vieil oncle   dire cela : il avait surnommé ainsi une personne du village,  cachée derrière ses persiennes et qui surveillait tout ce qui se passait .Je ne comprenais pas ce que cela voulait dire ...

    A cause de Poutine,mes fraises en fleurs vont tourner  de l'oeil , les petits pois vont se ratatiner , mes géraniums vont se décourager et mes pensées vont s'énerver .Il ne va pas s'en tirer à si bon compte: je vais lui envoyer le mauvais oeil , na !Oui, oui, ça va passer les frontières et aller droit sur le Kremlin : s'il tombe malade ou s'il tombe tout court, vous saurez que j'y suis pour quelque chose .

     

    Maintenant j'ai compris: alors ,ouvrez l'oeil et couvrez-vous  !

    Je vous souhaite un bon week end.

    L'oeil de Moscou

    Qui c'est-y qui a mangé tous les chocolats du lapin ? Je soupçonne Poutine  !

     

     

     

     


    22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires