•  

    Un joli petit chiot qui aime les casquettes et les chaussures  .

    Il va partir "sur le continent "  : ce sera sa première croisière  en Méditerranée .

    J'espère qu'il appréciera  . Maintenant, il aboie,  il essaie d'aboyer, avec l'accent corse .

    Bientôt, il aboiera avec l'accent du midi .

     La pluie a enfin consenti à s'en aller (presque) au profit du soleil et de la chaleur . Il était temps:

    une bonne partie des corses, songeaient sérieusement à émigrer dans le nord de la France ,là où le soleil brille  . Mais c'était compliqué : vous imaginez des corses , parler en mélangeant leur accent avec le ch'ti et petit à petit ,les ch'tis , mélanger leur accent avec le corse ?

     Quel chamboulement  ! Je n'ose y songer .

    Alors, pour l'instant, nous restons chez nous, à respirer l'odeur du maquis en fleurs

    Journée chant aujourd'hui. Je vous souhaite un très bon week end ,engliche peut-être  ?

    Si vous regardez le mariage princier : "lasciate ogni speranza ,o voi ..."

    "laissez toute espérance ,ô vous ... " disait Dante Alighieri 

    Ben, oui, le prince Harry  n'est plus à marier .Un bon parti de moins  mesdames ...


    14 commentaires
  • Muscat pétillant

    Avec petits gâteaux

    Lubie folklorique ?

    Insouciance perverse ?

    Convoitise spécifique ?

    Irrésistible boisson

    Excuse malicieuse.

    Usage, mais modéré !

    Sinon, c’est pétard

    Et embrasement  garanti.

    Tout cela à cause de Lénaïg qui  nous propose  l'acrostiche "malicieuse "


    23 commentaires
  • Nous venons de terminer nos rencontres de chorales ; j'étais assez absente à cause de cela .

    Jazzy , à la barre "des croqueurs de mots", pour la quinzaine nous propose :

    Nous sommes en 2500 d’étranges créatures ont investi la planète , mi – robots mi  créatures de légendes .  Adeptes du lipogramme elles se sont chargées d’éliminer toute lettre G de leur vocabulaire. A vous d’imaginer un dialogue ou une histoire en vous inspirant de cette photo .

     

     

    -Quoi ? Qu'est -ce qu'il y a  ?  Tu  crois me faire peur , espèce de rande ferraille rouillée  ?

    - Non, mais je rêve  ! C'est à moi que tu parles, avorton raté ?

    -Absolument; tu ne m'impressionnes pas avec  tes dents de vampire  qui aurait avalé un avion  .

    - Ah !Ah !Ah !  Mes dents ! qu'est-ce qu'elle ont mes dents ? Quelque chose qui ne va pas ? Elles ne te reviennent pas ?

    -Tu t'es vu ? Avec tes pattes tordues, (tu as fait du cheval dans ta jeunesse ?  ); tes ailes déplumées : comme ça, tu ressembles à ta mère , t'as rien pour inspirer  l'amour,la peur .

    Et je vais te reprendre le G que tu   m'as volé !

    -Ma mère ?  Mamannnnnnnnnnnnnnnnn, il y a une   bielle sans huile qui fait rien que m'embêter et qui  veut  revoler mon point G  !

    (Une voix au loin ): - J'arrive,  mon fils, ma bataille, fallait pas qu'il te raille ...

    - Aïe .  Cela commence à chauffer  .Je crois que j'ai fait preuve de trop d'audace; finalement , je vais lui laisser son point G et m'en retourner sur la galaxie ,où on s'envoie en l'air tous les jours même sans point G

     

     


    19 commentaires
  • Lénaïg nous propose de broder sur l'acrostiche: "casserole(e)"en attendant Godot , Jill Bill

    Carambole de casseroles

    A l’Elysée ; ma parole ,

    Sont-ils  tous cuisiniers

    Surdoués en plats arrosés ?

    Enarques et dignitaires.

    Regardons-les faire :

    Obsédés par le pouvoir,

    Lubrifiant ou suppositoire ,

    Ejectons-les et… à la baille !

     

     


    25 commentaires
  • C'est déjà lundi ? Non, ce n'est pas possible  !

    Mais j'ai encore tant de choses à faire pour demain ... Comment vais-je m'en sortir ?

    La fête a préparer avec les copines, la salle à aménager puisque le temps est toujours menaçant ...

    Nous avions prévu de faire tout en plein air : la messe avec notre nouveau curé africain, qui s'appelle : Léon Pape (tout un programme )  et ensuite la fête avec les chants et autres divertissements.

    Seulement, s'il se met à pleuvoir au milieu de la messe, je vois mal le curé partir en courant  avec ses habits sacerdotaux ,  sur la piste détrempée , suivi de ses ouailles   âgées, avec des cannes  ....

     Et suivant le mouvement, les courageux qui ont se sont dévoués pour faire bonne impression au nouveau curé , pestant et ruminant à voix basse qu'on ne les y reprendra plus .

    Cela ferait désordre et st Ange, puisque c'est de lui qu'il s'agit, du haut du ciel  ou , abandonné dans sa petite chapelle, regardera tout cela  d'un air ... comment dire ... dubitatif ... .

    Donc la prudence est de rigueur  ... et advienne que pourra.

     

     


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires