• Me voici de retour , après avoir échappé à la tempête sarde : nous l'avions senti  arriver : en route vers le sud de la Sardaigne, nous avons préféré rester vers le centre.

    Une rue d'Alghero

    L'art de vivre à la sarde ....

    Nous avons dégusté quelques chocolats chauds , entre deux visites  des villes

    Ah! Le chocolat chaud  italien , tellement onctueux ....

    Et les spécialités de" dolci" ...

    Bon, d'accord, nous avons beaucoup mangé , mais nous avons aussi visité des sites anciens  à Cabras

    Visité aussi des boutiques de corail vrai et faux ...

    Dormi (peu ) avec de beaux fous-rires ,dans des gîtes un peu anciens ...

    Mais une belle semaine  quand même ,malgré les petits aléas  de l'aventure ...

     

     

     


    10 commentaires
  • Mercedes est rangée des voitures

    Elle a pourtant encore fière allure :

    Ses cheveux  rougeoient sur son front

    Son nez se penche vers le menton.

    Ses seins  ont envie de faire la sieste ;

    Mais elle a toujours de beaux restes .

    Ses yeux verts lancent encore des éclairs

    Et ses jambes font  aussi des effets pervers.

    Mercedes est rangée des voitures

    Pourtant ,elle rêve encore d’aventures ….

    Mercedes arrive avec ses rêves dans la cour de récré de Jill Bill

     


    23 commentaires
  • Texte publié en absence: je pars une semaine en Sardaigne

    Jeanne (Fadosi)

    est à la barre du navire des "croqueurs de mots "  pour cette quinzaine , nous propose :

    Un petit texte en prose incluant quelques expressions (3 ou 4) incluant* avec le mot œil ou le mot yeux, ça vous va ? C'est juste le défi que je vous propose pour lundi 8 octobre . 

    Défi N°209 : Mon oeil !

    Je mets un texte que j'avais écrit en 2015, n'ayant pas le temps d'en écrire un nouveau.

    Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit : non  pas parce que je pensais à mes impôts, mais à cause de l'ophtalmo.
    Ayant une gêne, dans l'oeil droit- pourtant je ne me suis pas mis le doigt dans l'oeil - je suis allée en consultation .


    D'abord, elle m'a envoyée d'office, chez l'orthoptiste (ce nom barbare désigne un spécialiste de la rééducation des yeux).
    Celle-ci , ne m'a pas fait de l'oeil ,mais d'un coup d'oeil m'a installée sur un tabouret et m'a fait faire des exercices  . Il fallait cliquer sur un bouton chaque fois que je voyais un éclair dans l'écran. Un vrai mitraillage .

    Un instant, je me suis crue en Syrie :
     "-Et pan, un daechiste de moins . Attention  sur ma gauche . Pan ! Un autre éliminé  !
    Encore un en bas à droite : pan! Tué !"
    Il fallait vraiment avoir le compas dans l'oeil  !


    Après cette mémorable hécatombe, je suis passée chez l'ophtalmo .
    -A vue d'oeil, vous avez une légère dissymétrie  de l'oeil droit .
    (Je me suis dit: mon oeil ! Elle veut faire travailler sa copine !)

    Défi N°209 : Mon oeil !


    -«  Mais bon «  a-t-elle continué: « il faut voir les choses d'un bon oeil ; ce n'est pas grave.Vous allez faire quelques séances de rééducation et ensuite vous  aurez bon pied, bon oeil. « 
    Je lui ai demande, comme ça, si c'était à l'oeil: elle m'a regardée d'un oeil noir  , en déclarant que non, mais que c'était remboursé par la sécu.


    En attendant, je n'en reviens pas : je ne m'étais jamais aperçue qu'il y avait  une divergence de vue entre mes deux yeux !
    Je vais quand même ouvrir l'oeil pour surveiller cela de près !

    Peut-être pourrais-je "faire" l'oeil de Moscou puisque ma vue va être au top ?

    Ce ne sera pas ce matin ....

    Défi N°209 : Mon oeil !

    Je vous souhaite une bonne semaine


    21 commentaires
  • Macron, m'a tellement pressuré que je n'ai plus qu'une boîte trop petit pour dormir!

     

    Et moi, je suis obligée de faire des acrobaties pour pouvoir manger des figues  ! Si ce n'est pas honteux de priver les vaches aussi de leur pouvoir d'achat  !

    Mais il paraît qu'on se plaint tout le temps; lors, je ne dis plus rien ...

    Tant qu'il y a des châtaignes, il y a de l'espoir...

    Je vous souhaite un bon week end


    21 commentaires
  • Eusébio : Vous connaissez la chanson...

    Eusébio fait de la moto.

    Il porte des culottes, des bottes ,

    Un blouson de cuir noir…

    Vous connaissez la chanson …

     

    Eusébio, n’est jamais à la maison

    Il fait le désespoir de Jacquotte

    Il sème la terreur dans toute la région.

    Vous connaissez la chanson…

     

    Ce qui devait arriver, arriva :

     Le petit train de Corse , il rencontra.

    Au passage à niveau de Francardo.

    Plus de moto et plus d’Eusébio.

    Vous connaissez la chanson …

      C'est cet élève casse-cou qui arrive  en vrombissant dans la cour de récré de Jill Bill

    Et pour eux qui ne la connaissent pas  : En version moderne : l'homme à la moto

     


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires