•  

    Une journée

    Dans mon jardin

    Déjà mardi ?  Comme le temps passe !

    J'ai dû rater le lundi  . Qu'est-ce que j'ai donc fait hier ? Je n'ai pourtant ps dormi toute la journée !

    Voyons: je me suis levée à 7h. Je suis allée au jardin jusqu'à 11 h J'ai arrosé, j'ai bêché, j'ai désherbé ,j'ai planté ...

    En partant, j'ai aussi nettoyé  un petit bout du sentier envahi par le lierre.

    Ensuite, un peu de cuisine, pas trop :je n'aime pas cela ,mais il faut bien se nourrir. Puis, j'ai ramassé le linge, j'ai fait un gâteau pour le soir.

    Un peu de ménage  ...

    J'ai essayé de coudre mais je n'ai pas réussi à changer l'aiguille :la vis était trop serrée: j'ai pris un tournevis, une pince: rien à faire .

     Entre-temps j'ai réussi à manger sur le pouce.

    A 16 h, départ pour la Balagne : conseil d'administration  de la chorale et  puis répétition jusqu'à 19 h 30 . Retour  à la maison à 20h 30  !

    Ouf ! Voilà pourquoi je n'ai pas vu passer le temps .

    Une journée

     


    14 commentaires
  • Aujourd'hui , je vais chanter comme les oiseaux que j'entends :ils sont heureux.Le soleil brille,il fait bon .Que demander de plus ?

    Avant-hier,je suis allée à la ville : dans le petit train(il n'a qu'un wagon en plus de la locomotive  ), j'étais toute seule . Pas un seul passager, pas un seul oiseau qui se serait fourvoyé; pas un seul sanglier qui se serait sauvé; pas un seul gangster qui se serait caché sous une banquette : personne !

    Je me suis donc installée au milieu . Puis j'ai commencé à m'inquiéter  : il va se passer quelque chose et je ne suis pas au courant ? On ne me dit jamais rien à moi!

    Le train va sauter et moi avec (et le conducteur et le contrôleur )  ?

    Finalement, au 3ème arrêt des passagers sont montés: ouf ! Je n'étais plus seule !

    Mais au fond, je n'étais pas si mal toute seule ....

    J'ai compris : tous les voyageurs avaient décidé de faire la grasse matinée ce jour-là  !

    Je vous souhaite un bon week end

     

     

     


    20 commentaires
  • Eins ,zwei,  drei 

    claironne Wilgeforte

    Amatrice de malerei

    Elle peint une eau-forte,

    Et se donne de l’élan :

    Eins, zwei, drei … !

    -« Je ne suis pas un flan « 

    Dit-elle , en cassant les oreilles

    De ses rares admirateurs.

    Le pinceau au garde-à-vous,

    Trace avec une grande ferveur,

    Les  idées et les  rêves un peu fous

    De Wilgeforte , nouvelle  walkyrie

    De la peinture  sans broderie !

    Eins, zwei, drei…..

     

    C'est une fille très carrée qui vient dans la cour de récré de Jill Bill

     


    14 commentaires
  • Laura Vanel-Coytte à la barre du défi n°219 des « Croqueurs de mots » nous dit :

    « Mon réalisateur préféré est François Truffaut, quel est le vôtre ? Si vous n’en avez pas, parlez-moi de votre film ou genre de film préféré ?

    Mais il s’agit de cinéma plutôt en salle qu’à la maison (même si vous revoyez le film à la télé ou en DVD), pas de téléfilm ou de séries télé »

     

     

    Je n'ai pas de réalisateur préféré ,ou bien j'en ai un sans le savoir, peut-être Georges Lautner . J'aime bien le cinéma  pour les distractions qu'il nous donne .Il nous permet  de nous évader du quotidien .

    J'ai découvert le cinéma, lorsque j'étais au collège: nous avions une séance par mois dans une salle de cours. C'était un professeur qui se chargeait du rôle de projectionniste .

    Et lorsque je peux y aller , s'il y a un bon film, j'y vais.Mais habitant à 20 km de la plus proche salle, je n'y vais pas souvent, hélas.

    J'aime les bons films comiques :je suis une inconditionnelle des "tontons flingueurs  ", de Chaplin , Fernandel, Bourvil, ceux qui savaient nous faire rire sans vulgarité

    .J'aime aussi les bons films à suspense, quelques policiers .Finalement, je me rends compte,que je n'aime pas un genre en particulier.

    J'ai été touchée par un film de 81 , d'Henri Fonda , avec lui et Katharine Hepburn : "la maison du lac" : qui parles des relations familiales entre les générations.J'ai été surtout frappée par l'amour -tendresse  qui lie ce couple au fort caractère . Un petit chef d'oeuvre .

    A part cela, nous sommes dans le vent  et nous ferons une "merendella "(dînette) dans la salle communale entre villageois

     

     


    20 commentaires
  • Lorsqu'on décide l'aller voir une exposition de photos à laquelle la fille a participé ...

    On achète un bouquet de fleurs en pot, pour l'organisatrice, on part à 4 ( pour se tenir chaud )... bon , pas tout à fait . On s'aperçoit qu'un pneu est dégonflé ;on s'arrête pour le gonfler.

    En chemin, le chauffeur nous fait une hypoglycémie.On s'arrête , on le sustente de gré ou de force. On change de chauffeur .

    La chauffeuse, nous fait un freinage  intempestif : le pot de fleurs se renverse et me voilà avec  les fesses dans l'eau ., car le pot était à côté de moi.

    On rechange de chauffeur .Et on arrive enfin juste à temps  pour l'ouverture du vernissage.

    Ma fille était morte de rire, car je rasais les murs avec mon pantalon mouillé ...

     

    Et pour ceux qui ont un peu de temps, (une minute trente )notre tradition du vendredi saint : le catenacciu,qui aura lieu ce soir dans beaucoup de villages corses, avec le chant non moins traditionnel:"perdono mio Diu";

    Croyant ou pas, le bruit des chaînes  accrochées à la cheville du "catenacciu" (qui veut dire  l'enchaîné ), donnent la chair de poule .

    Je vous souhaite de bonnes fêtes pascales . Moi, je m'en vais faire nos gâteaux sucrés et salés traditionnels.

     

     

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires