•  

    C'est l'histoire  (vraie )d'un voleur qui n'a pas eu de chance .

    Dans la nuit de samedi à dimanche , il a eu une idée lumineuse : cambrioler le tabac du village (ce n'est pas mon village,c'est un village pas très loin d'ici).

    Armé d'un pied de biche et  d'une pince monseigneur(à tout seigneur,tout honneur ),il commence par essayer de forcer la porte arrière du local.

    Hélas, la porte  ne veut rien savoir.Elle résiste désespérément.

    Alors, le voleur a une idée encore plus lumineuse et moins commune:Il décide de passer par le toit : il grimpe tant bien que mal, il enlève quelques tuiles (il aime bien jouer le couvreur , ou le découvreur c'est selon ).

    Il se frotte les mains pleines de poussière:

    -"A moi le magot: je vais prendre des cartouches de cigarettes(elles sont moins chères que sur le continent  ) et ensuite ,je vais els vendre aux touristes.Avec l'argent, je vais m'acheter  une Ferrari et je vais frimer  devant les copains ! "

    Hélas ! Au lieu d'atterrir dans le tabac,il se retrouve dans la cuisine du restaurant d'à côté !

    Qu'à cela ne tienne: le voleur ne se décourage pas .

    Il remonte sur le toit.Il joue à nouveau le couvreur (ou le découvreur) :il enlève quelques tuiles  et redescend   dans le local.

    Hélas !Hélas! Quand on n'a pas le sens de l'orientation,il vaut mieux changer de métier ...

    Le voilà qui se retrouve dans un local vide ,toujours à côté du tabac.

    Il s'arrache les cheveux(du moins j'imagine car je n'étais pas là heureusement ).

    Cette fois-ci , il déclare forfait : il abandonne  d'autant plus que les chiens du voisinage  lui font une sérénade digne d'un prince . Il s'en va , la queue entre les jambes.

    Le patron du tabac a décidé de dormir la nuit dans son local:il doit avoir ce qu'il faut pour le recevoir  s'il lui prend l'envie improbable de revenir .

    Moralité: Quand on veut jouer au père Noël  ,mieux vaut choisir un local avec une cheminée !

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires