• AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

    (Un peu de rouge pour Khanel )

    Vous mettez un colis sur la boîte aux lettres pour que la factrice le prenne afin de l'envoyer(denrées périssables ) . Vous partez  vaquer à quelques occupations plus ou moins intéressantes mais obligatoires,  et lorsque vous rentrez le colis est sur la table de la cuisine .
    Quelqu'un de la maison,l'a récupéré , croyant que la factrice l'avait mis sur la boîte au lettres pour moi.
    Dans ces cas-là, on a envie de pousser un grand cri de désespoir: : aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!
    Parfois ,on se demande si on habite dans la même maison ?

     

    Cela n'empêche pas le soleil de briller  de tous ses feux ce matin: on se croirait au printemps . Le coq du village chante à tue-tête:il est tout seul  mais il  ne se laisse pas oublier .Je pense qu'il veut épater son petit  harem .

    L'âne braie aussi, pour chercher une  copine mais hélas il est seul et unique au village, quoique ...

     

    Je prépare ma valise  pour aller une petite semaine sur "le continent " voir si le soleil est aussi chaud que chez nous .Je débarque  à Nice  , je n'ai pas de GPS , j'espère ne pas me retrouver en Italie  vu mon sens de l'orientation ...

    Je vous souhaite un bon week end.

    e ne réponds pas à vos sympathiques commentaires ,  je n'écris pas tous les jours ,je ne viens pas vous voir tous les jours  et 'en suis désolée; En plus du temps qui passe trop vite, j'ai des soucis avec mes yeux et je ne veux pas aggraver mon cas . Après cela coûterait les yeux de la tête   hi!hi!Et je tiens à conserver la vue ..

     

     

     

     

     


    24 commentaires
  • Qui : suite et fin ;du moins je l'espère  !

    Quelques heures plus tard,les dormeurs ,ou  plutôt les dormeuses , se réveillent enfin .

    L'une d'elles ,la plus matinale et la plus gourmande , n'ayons pas peur des mots , prend un grand bol,  y verse du lait ,se prépare des tartines de Nutella .. l'eau à la bouche ...

    Et c'est là que le drame éclate .

    Un grand cri: oui, je sais, il y a beaucoup de cris dans cette histoire ,mais celui-ci est cent fois plus puissant que les précédents .

    -"AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! JE MEURS...JE SUIS MORTE (Ok, elle a toujours tendance à exagérer  ).

    C'est là que tous les dormeurs des trois étages se lèvent affolés :

    -" C'est un attentat ? "

    -"Il n'y a plu d'eau chaude  ?"

    -"Elle a vu une araignée ? "

    -" Elle a perdu son portable ? "

    ( Entre nous , vous remarquerez que chacun pose une question en rapport avec ses propres préoccupations et degrés  de gravité qu'il apporte aux évènements).

    Rien de tout cela. Sa mère , n'écoutant que son instinct maternel (forcément ) et espérant régler ce problème au plus vite pour pouvoir déjeuner en paix (je ne sais pas dans quel ordre il faut ranger ces mots) ), se précipite doucement , sans s'affoler ,  à l'étage du dessous.

    -"Que se passe-t-il ? Que les morts m'expliquent ce qu'il se passe !

    La prétendue future  morte , raconte:

    -"Quelqu'un a mis  du sel dans le lait et du poivre dans le Nutella ! On a voulu m'empoisonner  ! Je vais mourir !"

    -"Absolument renchérit la copine qui elle, n'a encore goûté à rien . C'est louche cela , vous ne trouvez pas ? Enfin, ce que j'en dis ...

    -"On se calme ! On se calme! Personne ne va mourir ! Je vais faire une enquête ! s'écrie ma belle-fille , bien décidée à trouver le coupable .

    Hélas, malgré des interrogatoires dignes d'un gent du FBI, personne n'a avoué dans la maison . Le coupable court toujours.

    J'ai suggéré à ma belle-fille de contacter les deux "flics de Miami "

    Je ne sais pas si elle a apprécié .

    Pour vous rassurer : ma petits-fille   se porte comme un charme ,après cet" horrible"  méfait   .

    L'été, nous ne fermons pas les portes à clé , ni le jour, ni la nuit, car  chacun rentre à une heure différente ...

     

    Qui : suite et fin ;du moins je l'espère  !

     

     

     

     


    18 commentaires
  • Bonne semaine à toutes et tous . Le soleil brille,il croit que l'été est arrivé :alors il ne se tient plus.Les températures grimpent comme les prix ,c'est peu dire!

    Nous avons donc stoïquement dansé sous 30 degrés en plein soleil : c'est dur la vie d'artiste  !Les spectateurs aussi ont eu chaud.

    Un moment de répit à l'ombre

    Et sous cette tenue (pour une danse particulière), nous en avons une autre qui sert pour les autres danses .

    Vous voyez le soleil de plomb là-bas qui nous attend ?

     

    Et eux les pauvres ?

     

     

     


    16 commentaires


  • DimDamDom me laisse la barre de la coquille de noix des "croqueurs de mots" pour cette quinzaine. du défi N°145. Elle  ne sait pas qu'elle prend des risques . Donc , voici ce que je vous propose ,après avoir lu cela chez Josette .

    A faire paraître le 18 mai (un mois avant l'appel du 18 juin )


    Pour faire un poème dadaïste :
    -Prenez un journal.(Pas votre journal intime , mais bon , si vous y tenez pourquoi pas ?
    -Prenez des ciseaux.(Le choix des ciseaux est très important :il ne s'agit pas de s'énerver et de déchiqueter le journal)
    -Choisissez dans ce journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.
    -Découpez l’article.
    -Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article  et mettez-les dans un sac.
    -Agitez doucement.
    -Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre.
    -Copiez-les consciencieusement dans l’ordre où elles ont quitté le sac. (Je saurai si vous trichez = un gage )
    Le poème vous ressemblera.
    Et vous voilà un écrivain infiniment original et d’une sensibilité charmante, encore qu’incomprise du vulgaire.(Nous sommes tous des incompris)
    Tristan Tzara
     Pour les jeudis en poésie du 14 et du 21 mai ,je vous propose de choisir une"tirade" tirée des auteurs classiques  :Molière, Racine, Corneille pourquoi pas arrangée  à votre sauce ? 
    Allez au boulot, bande de matelots d'eau douce !

     

    En gros pour ceux qui n'ont pas envie de tout lire:

    Vous prenez un bout d'article dans un journal ou magazine:vous le découpez en mots, vous mélangez et vous copiez au fur et à mesure que vous tirez les mots : vous aurez un texte bizarre mais c'est le but!


    22 commentaires
  •  

    Pavel, le faux vizir

    Pavel ne me laisse pas dormir.
    Il vient hanter ma nuit.
    Il se prend pour un vizir ,
    Il croit m'avoir éblouie.

    Mais je connais bien  son manège :
    Ce n'est qu'un sous-produit !
    J'ai déjoué son  piège,
    Pavel, n'est qu'un inuit .

    Hélas, pas de mille et une nuits,
    Avec Pavel l'inuit.
    Il est déjà minuit.
    Je reste dans mon lit.

    C'est le nouveau venu dans "la cour de récré" de Jill Bill


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique