•  

     

     

    Séance photos

    Mon village, vu de loin.

    Il faut que j'aille arroser mon jardin .

    Séance photos

     

    J'ai voulu attraper l'arc-en-ciel mais il s'est sauvé .;

    Séance photos

    Gentil coquelicot mesdames

    Gentil coquelicot nouveau

     

    Séance photos

    Ce n'est pas Nicolas qui va dire le contraire ! Non mais !

    Je vous souhaite un bon week end ensoleillé.Le prochain , je serai en Alsace pour chanter .


    23 commentaires
  •  

     

     

    Enriqueta ,à la barre des « croqueurs de mots « nous demande :

    « Racontez-nous donc une histoire de malade ou de médecin ou de pharmacien ou d'hôpital ou de médicament... ou un mélange. »

    Oserais-je vous raconter ce que j’ai fait lorsque j’avais 25 ans ? Oui, tant pis pour le ridicule !

    J’avais décidé de changer de nez et lorsque j’ai quelque chose dans la tête ,il est difficile de me l’enlever.

    Mon  nez  avait une petite bosse, donc je voulais qu’on me l’enlève.

    Je vais  à Paris  chez mon frère et ma belle-sœur , laissant mes enfants à mes parents.

    Je vous passe les préliminaires .

    La veille du grand jour, je suis dans la chambre de l’hôpital Henri Mondor de Créteil  très courageuse .

    Il y a  avec moi, une jeune femme  qui a été opérée depuis 3 jours. Elle arbore un plâtre sur son nez et de jolis bleus tout autour. Mon courage commence à diminuer.

    Elle me raconte l’opération , les suites : mon courage descend dans les talons.

    Le matin  du grand jour, on me donne des cachets ; j’avale tout  en tremblant « 

    Lorsqu’on vient me chercher pour m’emmener au bloc, Je refuse mordicus , à moitié endormie , d’y aller.

    L’infirmier appelle des renforts pour essayer de me convaincre : rien à faire !Je renonce à mon nouveau nez, à Satan, à ses pompes, à ses œuvres et que sais-je encore !

    On appelle le chirurgien , qui arrive en colère : je crois que s’il avait osé,il m’aurait donné une paire de claques .

     

    Rien à faire : tout à coup, mon nez me semble parfait . Quelle idée de vouloir le rectifier !

    Finalement, tout le monde  renonce à me convaincre et m’abandonne  lâchement ,à mes peurs .

    Le chirurgien m’a dit qu’il ne veut plus jamais me voir ni moi, ni mon nez.

    Ma belle-sœur ne renonce pas.Elle recontacte l’hôpital, le chirurgien . Finalement ,il accepte de me revoir. Et après une bonne préparation psychologique avec l’anesthésiste, j’ai accepté d’aller au bloc. J’ai eu mon nouveau nez !


    24 commentaires
  • Je vous souhaite de bonnes fêtes de Pâques ; ne mangez pas trop d'oeufs en chocolat !

    Je suis dans le sud , encore plus que d'

    Joyeuses Pâques

    habitude !


    18 commentaires
  • Et la vie continue ...

    Avis de recherche

     Et pendant ce temps, le sultan d'Oman  a disparu depuis 6 mois de son pays ! Tout le monde le recherche ;Le pays est  en panne: c'est le comble pour un producteur de pétrole !

    Forcément:il est sultan, premier ministre , ministre de la défense, des affaires étrangères, de l'intérieur  et j'en passe...

    Cela ne vous fait ni chaud, ni froid ? Détrompez-vous !

    Le sultanat d'Oman produit beaucoup de pétrole ; donc , en son absence, tout est arrêté, le cours du pétrole est en chute libre : ne vous frottez pas les mains; Si Oman ne produit plus de pétrole, les cours vont remonter et qui est- qui va payer les pots barils cassés ? C'est nous !

    Il paraît qu'il aurait été vu pour la dernière fois en Corse: aurait-il pris le maquis , en quête de liberté ?

    Genre, année sabbatique ?

    Moi, je ne l'ai pas vu rôder  autour de mon village, sinon, je lui aurais accordé l'asile politique en échange de quelques barils  bien remplis.

    Si vous l'apercevez , prévenez l'ambassade d'Oman ! Compris ?

    Je vous souhaite un bon week end

     

     

     

     


    12 commentaires