• biondissimo fantasma




    J'ai appris ce poème italien quand j'étais au collège (je faisais italien  et j'ai même euun premier prix l'année du bac)
    les sonnets de Pétrarque . à Laura.. la Divina commedia ..de Dante ..  j'adorais !
     Je le dédie à Ramu :http://ramu.over-blog.com/

    Talor nell'ombra delle triste sere
    Chiedo al bicchier, l'oblio, l'oblio di te
    Ma tu, stai  sempre in fondo al mio bicchiere 
    Come un limpido specchio dinanzi a me

    Biondissimo fantasma evanescente
    Che fiammeggiante di gentil pietà
    Mi sorridi col grande occhio languante
    Un sorriso che piangere mi fà.

    J'ai retrouvé l'auteur:Giovanni Marradi.1875/1900
    Traduction:
     Désormais,dans l'ombre des tristes soirs
    Je dmande au verre l'oubli de toi
    Mais toi, tu restes  toujours au fond de mon verre
    Comme un limpide miroir devant moi

    Très blond fantôme évanescent
    Qui , flamboyant d'une gentille pitié
     Me souris d'un grand oeil languissant
    Un sourire qui me fait pleurer


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 20:29
    Ramu
    Che brava!Grazie di cuore!Basgi e buona notte.A prestu.
    2
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 20:39
    mabiche1231

    je te souhaite une bonne soirée, moi la journée a été mouvement , maintenant ce n'est plus la cousine de J M qui me harcèle au portable, c'est sa belle sœur (l'ouragan) elle fait pareil avec la sœur et la nièce de J M. La sœur m'a dit tantôt "elle est folle"! et puis relais sacré à Namur et maintenant je vais aller voir Don Camillo avec mon chéri, bisous et à demain, Nadine

    <link rel="File-List" href="file:///C:DOCUME~1ALEXIS~1LOCALS~1Tempmsohtml11clip_filelist.xml">
    3
    Ut
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 20:43
    Ut
    Un bien beau partage Fanfan!
    4
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 21:29
    L'alcool pour oublier un chagrin d'amour... Moi j'écris pour oublier... Bisous
    5
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 23:07
    Renard
    Et bé... t'as de beaux restes dis donc... je parlais de l'italien bien sûr  
    Je n'ai plus grand souvenir des langues vivantes apprises au collège, à part l'anglais puisqu'on l'entend partout
    Gros bisous du soir à toi 
    6
    Dimanche 8 Novembre 2009 à 23:24
    Quichottine
    Je ne l'avais jamais lu en italien... mais, tu vois, ce sourire qui fait pleurer, je m'en souviens.

    Passe une belle soirée, Fanfan.

    Bisous.
    7
    Lundi 9 Novembre 2009 à 00:30
    Oxygene
    Je ne connais pas l'italien et j'ai apprécié que tu mettes la traduction de ce poème. Cette façon de noyer son chagrin et de retrouver toujours le visage aimé au fond du verre est touchante.
    Bises à toi Fanfan et félicitations (à retardement) pour ce prix qui était sans aucun doute mérité ! 
    8
    Lundi 9 Novembre 2009 à 02:35
    merci, ça chante tellement l'italien...
    je n'ai jamais appris, mais comme j'ai fait du latin longtemps, paraît que ça aide pour la racine des mots (ben si, il paraît!!!)... plus des vacances italiennes à répétition, je me débrouille...
    merci pour ce billet
    gros bisou de la nuit
    9
    Lundi 9 Novembre 2009 à 09:33
    kéline
    Quel poème magnifique !
     j'adorais l'italien même si j'ai tout oublié faute de le pratiquer

    10
    Mardi 10 Novembre 2009 à 13:12
    Armide
    J'ai également choisi d'apprendre l'Italien en langue vivante 2. sans vraiment en avoir malheureusement à l'époque tiré le parti que celle belle langue méritait.
    Nous avions lu ces poèmes de Petrarque...
    11
    Mardi 10 Novembre 2009 à 13:52
    fanfan
    l'italien est une belle langue chantante faite pour les mots d'amour  ..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :