•  

     

     

     

     

     

    La neige

    Regardez la neige qui danse

    Derrière le carreau fermé.

    Qui là-haut peut bien s'amuser

    A déchirer le ciel immense

    En petits morceaux de papier ?

     

    Pernette Chaponnière (1915-2008) L'écharpe d'Iris

    Pour les jeudis en poésie des "croqueurs de mots"  sur le thème : l'hiver, le froid, le feu ....


    24 commentaires
  • La neige

    Alfred de Vigny

    I

    Qu’il est doux, qu’il est doux d’écouter des histoires,
    Des histoires du temps passé,
    Quand les branches d’arbres sont noires,
    Quand la neige est épaisse et charge un sol glacé !
    Quand seul dans un ciel pâle un peuplier s’élance,
    Quand sous le manteau blanc qui vient de le cacher
    L’immobile corbeau sur l’arbre se balance,
    Comme la girouette au bout du long clocher !

    Certaines personnes m'ont fait part de leur impossibilité d'accéder à mon blog : j'ai averti le webmaster et j'attends une réponse .


    28 commentaires
  • Lancement du défi N°214

    Les vacances sont terminées . On redémarre sur les chapeaux de roue ... Cette quinzaine, Domi, m"a demandé de prendre la barre  du navire des "croqueurs de mots " pour le défi N°214 ...ou 15

    Alors,  venez vous asseoir sur le pont fin que je vous dicte le devoir à rendre lundi prochain  :

    Pas d'excuse: s'il pleut mettez vos cirés, s'il vente accrochez-vous au mât, s'il neige  mettez vos bonnets et ouvrez vos oreilles .  Tout matelot qui se révolte finira  dans la cale avec les rats  .

    Voici la consigne  :

    -Vous allez écrire une lettre pour demander un emploi (sorte de lettre de motivation) , en prose, en vers, en image , comme vous voulez. Mais il faudra convaincre votre futur employeur.

    -Dans cette lettre ,il faudra  "incorporer", pour que la mayonnaise tienne,  des titres de chansons .J'ai choisi Aznavour (Si vous le déteste  choisissez des titres d'un chanteur qui vous convient )

    . Voici les titres (à utiliser dans n'importe quel ordre )

    - Il faut savoir ; la bohême ; non, je n'ai rien oublié ;hier encore ; les plaisirs démodés ;

    je m'voyais déjà ; comme ils disent;tu t'laisses aller ;viens pleurer au creux de mon épaule ; la mamma.

     Et pour les jeudis en poésie : 

    (chanson ou poème ) sur l'hiver ,le froid, le feu ... .

    Bon courage .

    Lancement du défi N°214

     

     

    Lancement du défi N°214

     

     


    32 commentaires
  • Étant à la barre,  des "croqueurs de mots"  pour cette quinzaine Colette nous propose ce quatrain ;

    vous le complétez ou vous l’introduisez dans un texte comme cela vous convient:

    Défi N°213 : novembre

    Novembre  ses charmes

    Novembre a ses larmes

    Son décor fait rêver

    Son refrain fait pleurer.

     

    Il joue la séduction

    Dans un décor marron.

    Il devient un coquin

    En vêtements rouquins.

     

    Il s'endort bien trop tôt

    Le nez un peu rougeot.

    Méfions-nous de ce mois

    Qui nous donne des émois.

     

    Il nous casse le moral

    Dans un décor fractal.

    Novembre ,je te hais

    Et je t'aime comme tu es.

    Défi N°213 : novembre

     

    Allez , courage : très bientôt,les jours vont rallonger ...

    Bonne semaine à toutes et tous

    Défi N°213 : novembre

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

    Lenaïg  à la barre des croqueurs  de mots pour le défi N°112 ,  nous propose :

    Pour le défi du lundi 19 novembre, je nous présente deux photos de Street Art, ou Art de la rue, dont nous pourrons disposer à notre guise, ou en choisir une autre, ou ne pas mettre d'image du tout MAIS le défi va consister à écrire une petite histoire en y incluant au moins l'une des propositions suivantes

     

    -Un regard bizarre

    -Les murs ont de grandes oreilles

    -La chance me sourit

    Il m'a dit:

    -Attends-moi, je ne serai pas long.

    Je lui ai dit:

    -Je t'attendrai à la porte du garage.

    Mais il m'a dit:

    -Je n'ai pas de garage .Tu ne bouges pas de là  !

    Je lui ai dit;

    -Bon, d'accord ; j'attends ici;

    Et depuis plusieurs jours , j'attends, j'ai attendu, il n'est jamais venu ... A force d'attendre, je suis restée collée au mur ...

    Mais , j'entends le  soir, des bruits inquiétants ... Comme un miaulement dans le noir. ET il se rapproche, il se rapproche .. un peu plus ...Mais chut...Les murs ont des oreilles .

    Je suis terrorisée . Vous vous en êtes aperçus , n'est- ce pas ? Il suffit de regarder mes yeux  affolés, , mon regard bizarre,mes oreilles dressées comme celles du grand méchant loup quand il guette le petit chaperon rouge .  

    -Maman , j'ai peur ! Il ,il ,il arrive, il est lààààààààààààààà !

    Oh! Mais la chance me sourit ...Il est tout ébloui . Il ne me voit pas ... Je n'en crois pas mes yeux ...

     

    Je vais en profiter pour prendre la poudre d'escampette...Si je réussis à me décoller du mur ....

    Et quand il arrivera ,il ne trouvera plus personne: tel est pris qui croyait prendre !

     

     

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique