• Je suis à la barre des "croqueurs de mots ",l'amiral Domi m'a laissé  assurer le quart pour cette quinzaine   pour   le défi

    Voici le sujet  (du bac ):

     Vous mettez une annonce sur Meetic pour trouver l'âme soeur : vous vous décrivez en quelques mots et vous  dites comment vous voulez qu'il (ou qu'elle) soit (physique, qualités défauts )... .Tout ceci en y mettant les mots suivants dans l'ordre que vous voulez: "foire, poirier, carambar,  marchandise, bois, tagada, rose,yacht"

     

      Défi N°159 : annonce Meetic

     Voilà mon annonce  sur Meetic :

    Moi:  Je suis une fille de province  ni  trop grande ,  ni trop moche ,ni trop petite, , blonde avec de gros seins , (on peut rêver )non brune et normale . J'aime les fraises Tagada (chacu(e)n ses qualités) ;Je ne donnerai pas mes mensurations car e ne suis pas une marchandise( j'ai ma fierté tout de même); je possède un yacht , parfaitement. Il est sur  le meuble du salon et il s'appelle Titanic. Inutile d'avoir peur: nous ne coulerons pas ensemble . Je suis la femme qu'il vous faut ,je saurai vous en persuader ,sil vous avez les poches bien remplies. Pas vénale pour un sou, j'aime la vie simple et... confortable.

     Mon homme idéal : Je cherche un homme , je cherche un homme, quoi de plus naturel en somme  ,qui ne fait pas la foire tous les jours, (faut pas exagérer ), qui voit la vie en rose, comme moi, qui collectionne les Carambar (ça prouvera qu'il n'a pas un dentier  ), qui est riche, qui ne fait pas des chèque en bois  ,pour une relation sérieuse,musclé (oui, j'ai le jardin à préparer pour planter les légumes ) . Et surtout, il faudra me faire une déclaration d'amour (lorsque nos connexions seront au top, sous un poirier(car j'aime les poires)  Celui qui  veut  m'arnaquer  verra de quel bois je me chauffe !

      Défi N°159 : annonce Meetic

      J'ai rectifié ;quand j'ai écrit" lui" : c'était pour désigner l'homme idéal que je voulais et non un homme qui mettait aussi une annonce sur Meetic


    38 commentaires
  • Pour le jeudi en poésie des "ccroqueurs de mots" dont je tiens la barre pour quelques jours , et comme c'est le nouvel an chinois ,j'ai mélangé le thème "l'amour " et celui-ci.

    Je suis en retard car nous avons eu une longue panne d'électricité à cause du vent violent.

    Mon cher Tchang ,je t'aime

    Lorsque tu me montres non nèm

    Fêtons le nouvel an chinois

    Tous les deux, comme il se doit

     

    Tu saiss que les nuits de Chine

    Sont d'amour et sont calines

    Buvons du thé au jasmin

    Doucement, main dans la main .

     

    Je t'aime mon cher Tchang

    Cette nuit nous ferons "bang"

    Nous tirerons des pétards

    Sans les  fumer , car il sera tard.

     

    Nous  titillerons le dragon

    Mettrons le feu à Saïgon ,

    Je serai ta tonkinoise

    Tu seras ma nuit chinoise.

     


    32 commentaires
  • Nous sommes presque à la mi-janvier ;il est temps de prendre de bonnes résolutions , sinon, il n'y aura plus qu'à attendre le premier janvier 2017 ...

    Défi N°157 : les résolutions pour 2016


    Martine 85 ,à la tête du défi N°157 des "croqueurs de mots"nous demande de faire court mais drôle en ajoutant des mots choisis.
    Allons-y,le temps presse ! Alors voici mes 6 résolutions :


    1-  Prendre les choses avec humour   cela allège les soucis les plus pénibles.Par exemple , si l'ophtalmo me dit  un jour que mon  oeil droit va faire des siennes, je  déciderai de mettre un cache en cuir teinté qui va rendre jaloux papa Le Pen, na !


    2- Ne plus me tromper de place , ni de wagon, lorsque je prendrai le TGV  pour aller acheter des cookies Laura Todd à Paris :j'ai des circonstances atténuantes :Il n'y a pas l'ombre d'un TGV chez nous sauf le petit Train à Grandes Vibrations .


    3-Si je prononce un jour les mots : " je m'ennuie", promis ,j'irai balayer le soleil sur le toit de ma maison ,un jour de canicule . Je sais, je suis maso, mais je ne prends pas trop de risques avec cette résolution...


    4-J'irai planter quelques arbres à l'ombre ,pour participer au reboisement .Pourquoi à l'ombre ? Parce que, lorsqu'il fait très chaud, avec le vent, les feuilles des arbres frottent les unes contre les autres et pffftttt, elles s'enflamment et mettent le feu à l'arbre et à la forêt. Parfaitement!


    5-Lors des prochaines messes auxquelles j'assisterai (oui, je suis le bedeau, faute d'un volontaire ), je respecterai le silence  lorsque le curé chantera faux , mais faux, que c'en est un péché , et je ne piquerai plus des fous-rires intempestifs en me cachant derrière le missel . (Heureusement que nous n'avons que 4 messes par an).


    6-Je trouverai une solution à tous les problèmes qui oseront me pourrir la vie  en 2016. Même si j'ai toujours eu horreur des maths. Ils n'ont qu'à bien se tenir !

    Et ainsi ,l'année se passera cahin-caha comme il se doit.

     

    PS:je passe vous voir entre deux coupures de courant  dues au vent violent  qui va emporter mes bonnes résolutions ...

    Défi N°157 : les résolutions pour 2016


    32 commentaires
  • Lilou-soleil  à la barre des "croqueurs de mots " , nous demande de raconter un conte de Noël

     

    Le père Noël est aux abois:   vite, vite il faut remplir la hotte. Les enfants l'attendent partout et il n'a qu'une nuit pour  faire sa tournée.
    Il ne plus où donner de la tête :
    -" Une boîte de chocolats pour la maman, une cravate pour le papa ,une reine des neiges  pour Jules, des légos pour Marie, non, je me trompe, c'est le contraire ...ça n'évolue pas beaucoup l'égalité , mais bon, je n'ai pas le temps de philosopher .J'ai tous les paquets à envelopper ."
    -Vite, vite, où est ma hotte ?


    Le père Noël court  partout, s'affole de plus en plus, se prend les pieds dans sa houppelande , fait un dérapage ,non contrôlé sur le parquet , et s'aplatit sur une boîte de chocolat. 
    -"Mille milliards de rennes boiteux ! "jure-t-il , en essayant de se relever ;mais quelque chose l'en empêche !La barbe est coincée dans une latte du parquet.
    Il tire   , quelques poils y laissent des plumes , ben oui , et il finit par se relever un peu moins barbu.
    -" Ma hotte ? est- ce que je ne l'ai pas oubliée dans une cheminée ,au Noël dernier ? Je suis tellement étourdi !Il faut absolument que je la retrouve : un père Noël sans hotte , c'est comme un renne sans ses bois , un sapin de Noël  sans ses décorations ,une crèche sans le petit Jésus .Je dois absolument la retrouver. "


    Le père Noël , remue tout son hangar, les jouets volent, les rennes s'inquiètent  de tout ce remue-ménage....
    Enfin, ô miracle : la hotte est là sous le lit du père Noël  , toute poussiéreuse , en compagnie d'une vieille paire de bottes qui finissent leur vie paisiblement .Et .. dans la hotte ,une petite marmotte, pas contente, mais alors pas contente d'être réveillée en sursaut et de perdre sa maison improvisée !


    -"Je suis sauvé! Je vais pouvoir faire ma tournée ! jubile papa Noël tout ragaillardi ." Et toi, la marmotte, je vais te donner  un joli  plaid en fourrure pour continuer ton sommeil bien au chaud.
    Et il se met aussitôt au travail, en chantant à tue-tête .."Petit papa Noël ..Quand tu descendras du ciel ...
    Cette année , nous aurons des cadeaux,les enfants ,mais on l'a échappé belle !

     


    34 commentaires
  • Pour le défi N°154, des "croqueurs de mots" Fadosi (Jeanne )nous demande  pourquoi chercher midi à quatorze heures ?
    Chercher un mot de quatorze lettres   , écrire un texte de 14 phrases qui commencent par une lettre du mot choisi.
    Donc , j'ai choisi  :" chaptalisation " un mot lourd de conséquences en Corse dans les années 75..

    J'en profite pour  continuer les aventures amoureuses de Mamie Davia :

    Défi°154 : Mamie Davia (suite)


    C'est la première réponse  reçue  (et la seule) ,par mamie Davia
    -"Ho! Celui-là je crois que c'est le bon " s'écrie-t-elle, le nez dans son ordi.
    Aussitôt ,elle lui répond et prend rendez-vous  au" Tango bleu" à Bastia.
    -"Peut-être danse-t-il comme aussi bien que moi, le sirtaki? "
    Toute guillerette, elle y va, maquillée comme une voiture volée .
    A ce moment -là une belle Audi s'approche d'elle :
    -"Laissez-moi douviner : "vous êtes mamia Davia , bella Azalée? "
    Italianise , un beau brun sur le retour (de manivelle) .
    -Si,  et vous êtes Aldo, l'italiano? Allons danser presto, presto!
    -Ah! Jé souis à vous bella ragazza.Sur la  piste,  jé souis le roi  !
    Tous deux se mettent  aussitôt à danser un langoureux tango.
    Imagination, idylle ,illusions  quand, dans un pas tournant, patatras !
    Ô !La honte, les rires : tous deux par terre ,l'un sur l'autre !
    -"Non! gémit mamie Davia , le bel Aldo a une jambe de bois !"
    (à suivre )

     

    Continuer à rire,  c'est aussi résister car "ils " n'aiment pas la joie  !

     

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique