• Etiennette court

    Etiennette, n'est jamais prête

    Tout le jour, elle court, elle court.

    Rondelette et replète ,

    C'est toujours le compte à rebours!

     

    Etiennette, dans sa voiturette

    Tout le jour, , elle roule , elle roule

    Grassouillette et coquette,

    Elle en devient maboule !

    Etiennette, dans sa supérette

    Tout le jour, elle compte, elle compte

    Gentillette, blondinette,

    Même le temps, elle décompte!

     

    Etiennette, dans sa maisonnette

    Tout le jour, elle astique, elle astique

    Pommette,et  pas lopette,

    Elle est chronométrique  !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Monelle Profil de Monelle
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 09:42

    Elle doit être épuisée ton Etiennette à la fin de la journée !!

    Bonne journée - bisous

    2
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 18:28

    un nom que j'ai jamais entendu...

     bonne fin de journée

     ici elle fut superbe avec grand soleil et ciel bleu

    Paysage...
    3
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 06:59

    elle doit bien dormir !

    Bon jeudi
    Bisoux


    4
    Eliane Profil de Eliane
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 10:45
    Bonjour  Fanfan, attrayant et amusant ! bravo
    J'ai acheté mon kitchenaid, un rouge empire, et au meilleur prix , cool.  bisous Rose rouge
    horloge automne com
    5
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 19:16

    bisous du jour avec le ciel qui devient laiteux après une belle journée ... la pluie nous viendra de France ....

    et le froid prendra la nuit dans ses bras .....

    a demain

    Ecureuil  et fillette  ... Belle image
    Octobre est doux...


    Octobre est doux. - L'hiver pèlerin s'achemine 
    Au ciel où la dernière hirondelle s'étonne. 
    Rêvons... le feu s'allume et la bise chantonne. 
    Rêvons... le feu s'endort sous sa cendre d'hermine.


    L'abat-jour transparent de rose s'illumine. 
    La vitre est noire sous l'averse monotone. 
    Oh ! le doux "remember" en la chambre d'automne, 
    Où des trumeaux défunts l'âme se dissémine.


    La ville est loin. Plus rien qu'un bruit sourd de voitures 
    Qui meurt, mélancolique, aux plis lourds des tentures... 
    Formons des rêves fins sur des miniatures.


    Vers de mauves lointains d'une douceur fanée 
    Mon âme s'est perdue ; et l'Heure enrubannée 
    Sonne cent ans à la pendule surannée..
    6
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 17:29

    Bonjour,Etiennette ne me ressemble pas trop contente que je suis ,quand deja je peux m'activer!Heureuse de te retrouver!

     Octobre est humide mais cette journee fut tres ensoleillee et moi coincee par des raideurs!

    Bonne soiree.

    7
    fanfan2B Profil de fanfan2B
    Samedi 13 Octobre 2012 à 11:57

    elle a de l'énergie à revendre, Monelle , ne t'en fais pas pour elle ni toi Dom !

    Merci pour le poème, El Lobo

    tu m'as trouvée  ici! bravo Petitcapitaine!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :