• Etre corse

     

    Etre corse

     

     

    Un texte écrit par ma fille il y a quelques années

    quand elle était exilée en Suède; je l'ai déjà édité mais bon ...

     

    Etre Corse...
    Tout d'abord c'est reconnaître sa langue quand elle est parlée n'importe où dans le monde... cela peut vous paraître étrange que je commence par ça, mais seul un Corse qui entend parler en Corse va dire "tiens, un Corse", les autres vont dire "tiens, un Italien !", et pourtant, la différence est tellement évidente à
     mes oreilles qui ont été bercées par cette langue, cet accent, ces mots aux sonorités différentes. Non le Corse, ce n'est pas de l'italien. Oui, nous avons une langue qui nous est propre, qui est enseignée dans les écoles et à l'université, une langue qui a sa grammaire, sa conjugaison et son propre vocabulaire, une langue qui non seulement ne meurt pas mais qui en plus est parlée par de plus en plus de jeunes.

    Etre Corse..
    C'est être fier de ses origines, les revendiquer... moi, même en Suède, je ne dis pas, je suis Française, je dis je suis Corse. Ridicule vont dire certains... je vais répondre jaloux, eh oh, faut pas trop me chercher hein ? Parce qu'être Corse c'est aussi être un peu susceptible quand on s'attaque à la Corse ou aux Corses... attention sujet sensible.

     

    Moi, je réagis au quart de tour, et même si je garde le sourire, souvent j'ai juste envie de répondre  ô sumero, per quale ti pigli ! guarda stu connu ! Mais bon, je suis polie, et puis en Corse quoiqu'on en pense, on a le sens de l'humour. La preuve ? Ben depuis que ma mère est en Pologne et que je squatte son blog, tu ne rigoles pas ? Ose me dire en me regardant dans les yeux, que ce n'est pas drôle ce que j'écris ? Tu me cherches ou quoi ? Alors ? Ben tu vois !

     

    Etre Corse...
    C'est savoir où tu vas pendant les vacances, et provoquer l'envie dans les yeux des gens quand tu le leur dis... tu ne perds pas ton temps à chercher où tu vas bien pouvoir aller cette année... parce que toi, cette année, tu sais où tu vas... et tu sais que tu vas en faire des envieux... "moi je vais en Corse"... "Oh punaise, et tu as trouvé une location pas chère ?" "Oui, chez ma mère !"...

    Etre Corse...

     

    C'est sentir l'odeur du maquis quand les autres ne sentent rien et que tu arrives avec le bateau, eux ne voient rien, toi tu ne vois rien non plus mais tu sais... et tu sais parce que tu as senti l'odeur du maquis...

    Etre Corse...
    C'est parfois avoir du mal à retenir tes larmes quand tu vois tes montagnes... Et moi, j'y arrive de moins en moins !

    Etre Corse...

     

    C'est se dire "je suis chez moi" quand tu as débarqué, parce que c'est le seul endroit où "je suis chez moi"... c'est fermer les yeux un quart de seconde et effacer tout le temps qui vient de s'écouler et où tu n'as pas été chez toi...

    Etre Corse...

     

    C'est être attendue par tes parents, ta famille, c'est le village entier qui sait que "la petite" arrive aujourd'hui, parce qu'en Corse, c'est probablement le seul endroit où je suis "la petite", ou l'on me parle en me disant a mio ciuccia, où mes rides (bon, c'est vrai j'en ai pas) ne se voient pas... c'est le seul endroit où mes enfants sont les enfants de tous, où ils ne risquent rien, où mon regard de mère se repose parce qu'il sait que les autre aussi veillent... heu d'ailleurs, j'ai l'impression qu'ils en profitent un peu ces petits pour faire quelques bêtises, mais bon..

    Etre Corse...

     

    C'est dire à mon homme, ça c'est MA plage, même s'il y a plein de monde dessus, c'est MON rocher, MA cabane, MES souvenirs, voilà ce que je t'offre... tout ça... un peu de ma corsitude... Et mec, à prendre ou à laisser, chez moi c'est le package... moi, et tous les Corses ! Bon, y'en a qui n'ont pas tenu le coup...

    Etre Corse...

     

    C'est le premier voyage en avion de chacun de mes enfants, à l'âge d'une semaine, c'est leur baptême, avec un prêtre en soutane qui soulève mon petit à bout de bras pendant que tout le monde chante le dio vi salvi regina... c'est les pièces et les bonbons que tu jettes du haut des marches de l'église... c'est le veau en méchoui dont tu vas régaler les invités... je me rappelle encore quand mon père coursait le veau avec les jumeaux... Et c'est Toussaint qui en surveillait la cuisson...

    Etre Corse...

     

    C'est préparer les oreillettes et les fritelle en cachette, et puis faire en sorte que tout le village s'installe en silence sous les fenêtres de la chambre de mes parents pour leur porter la sérénade pour leur anniversaire de mariage...

    Etre Corse...

     

    C'est Maman qui m'appelle la nuit de Noël pour m'apprendre les prières, qui font de moi une Signadora, la dépositaire d'une tradition que j'essayerai de transmettre à mon tour à ma fille... Et que j'utilise en secret...

    Etre Corse...

     

    C'est une église bondée pour l'enterrement de Papa, des gens dehors qui espèrent qu'ils ne va pas pleuvoir, une chorale qui chante le Dio vi salvi regina, et oui, on le met à toutes les sauces celui-là, et mes tantes, et mes oncles, et mes cousins... et puis le cimetière familial... et oui, on a ça nous ! Et puis même que si tu n'as pas été sage, tu es enterré à l'envers... heu... moi je suis hyper sage !
     
    Etre Corse...

     

    C'est la confiture d'arbouses de Maman, qui fait passer le mellan, la farine de châtaigne pour la pulenta, les canistrelli, et la Pietra qui me font avoir des sueurs froides chaque fois que je passe la douane... surtout la farine... j'comprends pas pourquoi... ils font une fixation les douaniers...

    Etre Corse...

     

    C'est l'odeur du figatelu sur les braises dans la cheminée de ma grand-mère, c'est les histoires sur Grosso Minutu que mon grand-père me racontait le soir...

    Etre Corse...

     

    C'est avoir la chair de poule quand j'entends des chants corses, c'est appeler mes enfants i mo figlioli, c'est... c'est la générosité, le sens de l'accueil, le caractère entier, le chauvinisme, la bagarre...  et c'est encore tellement d'autres choses...

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Juillet à 09:50

    Bonjour Fanfan, 

    c'est magnifique et elle a raison ta fille de défendre ses origines , il faut en être fier. 

    Passe une bonne journée, gros bisous, 

    Nadine

    Articles de gnagna478 taggés "bonne journée a tous et toutes" - Page 9 -  Mon petit monde - Skyrock.com

    2
    Mercredi 21 Juillet à 10:05

    On est d'un pays, certes, mais aussi d'une région, yes même si on s'exile ailleurs pour x raison, bel hommage à la Corse... !  Bises

    3
    Mercredi 21 Juillet à 10:09

    Magnifique hommage... et un texte très émouvant.

    Merci pour le partage, Fanfan.

    Je t'embrasse fort, et embrasse aussi ta fille. :)

    4
    Eglantine Lilas
    Mercredi 21 Juillet à 11:07
    Eglantine Lilas

    elle a tout compris la petite, é c'est sur, elle est corse smile 

    C'est être attendue par tes parents, ta famille, c'est le village entier qui sait que "la petite" arrive aujourd'hui, parce qu'en Corse, c'est probablement le seul endroit où je suis "la petite", ou l'on me parle en me disant a mio ciuccia, où mes rides (bon, c'est vrai j'en ai pas) ne se voient pas... c'est le seul endroit où mes enfants sont les enfants de tous, où ils ne risquent rien, où mon regard de mère se repose parce qu'il sait que les autre aussi veillent...  "

    Tu vois ça , ça m’a toujours marqué profondément et malgré mon âge je n’ai jamais oublié. J’adore le texte de ta fille.

    bises

    5
    Eglantine Lilas
    Mercredi 21 Juillet à 11:08
    Eglantine Lilas

    elle a tout compris la petite, é c'est sur, elle est corse smile 

    C'est être attendue par tes parents, ta famille, c'est le village entier qui sait que "la petite" arrive aujourd'hui, parce qu'en Corse, c'est probablement le seul endroit où je suis "la petite", ou l'on me parle en me disant a mio ciuccia, où mes rides (bon, c'est vrai j'en ai pas) ne se voient pas... c'est le seul endroit où mes enfants sont les enfants de tous, où ils ne risquent rien, où mon regard de mère se repose parce qu'il sait que les autre aussi veillent...  "

    Tu vois ça , ça m’a toujours marqué profondément et malgré mon âge je n’ai jamais oublié. J’adore le texte de ta fille.

    bises

    6
    Mercredi 21 Juillet à 11:09

    C'est un très beau texte ma Fanfan. Bravo à ta fille.

    Bises et bon mercredi

    7
    Mercredi 21 Juillet à 15:09

    Quel superbe texte Fanfan de ta fille, tres émouvant et plein d'humour . Il n'y a pas à tergiverser c'est une superbe déclaration d'amour à la Corse et je la comprends.

    Merci de l'avoir partagé.

    Bonne journée 

    Bises 

    8
    Mercredi 21 Juillet à 16:35

    Elle a raison ta fille même si elle n'a pas de rides ! Elle était exilée, comme tu dis, et elle avait le mal du pays.

    Un bel hommage.

    Je ne suis de nul part ... enfin, non pas vraiment, mais mon pays, c'est ici. Ici aussi, tu peux le lui dire, lorsqu'un meurt, l'église est pleine, on reste devant la porte ouverte même l'hiver.

    J'aime les personnes qui sont attachées "à leur terre". Tu vois, ici elle est collante, on dit "amoureuse", ça veut dire beaucoup, non ?

    Bon après-midi Fanfan.

    Belle rediffusion.

    9
    Mercredi 21 Juillet à 20:37
    colettedc

    Bonsoir Fanfan,

    Vraiment superbe, le texte de ta fille. Tu as bien fait de le poser à nouveau. Quel bel hommage à la Corse !!!

    Bonne soirée,

    Bises

    10
    Mercredi 21 Juillet à 20:38
    colettedc

    Bonsoir Fanfan,

    Vraiment superbe, le texte de ta fille. Tu as bien fait de le poser à nouveau. Quel bel hommage à la Corse !!!

    Bonne soirée,

    Bises

    11
    Mercredi 21 Juillet à 21:06

    Et oui c'est tout ça chevillé au corps, et être reçu en Corse, chez des corses, par une corse, c'est tout ça avec l'immense joie de gouter à la chaleur de l'accueil et à la saveur de l'amitié yes...

    12
    Mercredi 21 Juillet à 23:20

    Tout est dit et il est difficile d'ajouter quoique ce soit à ce magnifique écrit de ta fille.Les valeurs  d'antan de notre île , celles que j'ai connu  et que j'applique en mémoire de mes ancêtres , tous Corses et tous nés dans le même village.

    La culture identitaire à sa vraie place et cette  odeur du maquis que l'on respirait dès que le Cyrnos ou le ville de Bastia doublait la Giraglia je l'ai toujours dans mes neurones.....

    Je vois même la silhouette de ce prêtre en soutane , qui pouvait être armée et savait tenir tête à son évêque......

    Merci pour ce petit moment de bonheur.....

    Bonne soirée

    13
    Jeudi 22 Juillet à 13:34
    josette

    Quel beau texte de ta fille c'est ce que j'aime être fière de nos traditions (Corses... Bretonnes ou autres !) et les transmettre. 

    bises à ta fille Fanfan

    14
    Jeudi 22 Juillet à 17:56

    Salut,

    C'est un très beau texte .  Moi je suis Chti et fier de l'être .

    On a un temps super beau,

    Le vent se lève et cela rafraichit.

    Bonne fin de journée.

    15
    Vendredi 23 Juillet à 14:10

    Bonjour Fanfan. Bravo à ta fille pour ce joli texte, émouvant ! Elle est fière de ses origines et de sa famille. Bisous

    16
    Vendredi 23 Juillet à 18:52

    Salut,

    Je me marre en ce moment.

    Ce doit être le beau temps qui me ravivent les neurones de l'humour ?

    Je vous souhaite un bon week-end

    Ce que vous devez savoir ....

    17
    Samedi 24 Juillet à 15:24
    Renée

    Ce texte est magnifique et il m'as donné la chair de poule tant que je ressens cela quand je débarque...en Grèce c'est pas la Corse mais le sentiment et kif kif....bien que je ne soit pas Grec. A mon regret. Bisous doux weekend

    18
    Samedi 24 Juillet à 15:42

    Tellement vrai et si bien écrit !!!!!!!!!!! Bravo et merci à ta fille pour son talent d'écriture. Bien qu'habitant en Corse, je suis juste "corse d'adoption" mais je ressens tout ce dont nous parle ta fille mais bizarre ....................je n'aime pas la polenta et encore moins le bruccio.

    Bon week-end Fanfan, basgi, à bientôt ! Grisaille mais quelle chaleur ici !!!!!!

    19
    Dimanche 25 Juillet à 14:25

    Superbe témoignage ! Merci Gazou et à ta fille : j'adore !

    Bisous

    20
    Dimanche 25 Juillet à 16:54

    Salut,

    Le ciel bleu se montre de temps en temps.

    Sinon ce sont les orages.

    On n'oublie pas son parapluie pour sortir.

    Bonne semaine

    Les infos vraies ne se cachent pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :