• marc-chagall-a-table.jpg

     

    Lilou à la barre du vaisseau des "croqueurs de mots" nous demande de" faire parler"

    ce tableau de Chagall : "la cuiller de lait

    avec des mots imposés: binocles, bonzaï, bénévole, bistrot , barrir

     

    -" Eh ! le vieux  goûte -moi, ce bouillon de 11 heures : tu m'en diras des nouvelles !

    -Quoi ? ça va pas non ? Tu veux m'empoisonner ?

    - Mais, non, je plaisante, je t'utilise juste comme cobaye , pour cette recette .

    Une cuiller de lait n'a jamais tué personne !

    - Si tu l'as bien suivie , il n'y a aucune raison que ce ne soit pas bon ...

    mais je me méfie, connaissant tes talents culinaires ...Attends, je mets mes binocles !

    -Comment ? Tu m'as dicté tout cela sans lunettes ? Oh ! lala ! Et puis

    tu n'as qu'à la faire toi-même , hein !

     

    - N'oublie pas que je suis  ton aide bénévole ! Tu n'as pas oublié le poivre et le sel ?

    - Non, je me suis basée sur la couleur de tes cheveux !

    - Et les navets ? tu en as mis deux comme  c'est écrit ?

    -Impossible d'oublier : tu as du sang de navet  !

     

    Tu as mis le vin blanc ?

    - Le vin blanc ? Dis-donc nous ne sommes pas au bistrot ici !

    - Les carottes ?

    -Les carottes sont cuites  !

    -Et les petits pois ?

    - Pas de souci: on a toujours un petit pois chez soi  !

     

    -Le bonzaï : tu y as pensé ?

    -Quoi ? il faut mettre un bonzaï  ?

    -Zut , j'ai lu à l'envers : ce n'est pas un bonzaï, c'est de l'ail !

    -Arrête de barrir comme un éléphant : je ne suis pas sourde  , j'ai compris.

     

    -Bon  je  veux bien goûter ... Les haricots ?  Je suis sûr que tu as oublié les haricots  !

    - Ah! Tu  commences vraiment à me courir sur le haricot , toi  ! Goûte et tais-toi ,

    sinon, ce sera vraiment un bouillon de 11 heures  que je vais te donner !

    - Bon, je vais goûter : mais ils disent dans le livre de recettes qu'il faut  bien

    récapituler tous les ingrédients .

    -Ahhhhhhhhh! Et les maris ? Ils ne disent pas qu'il faut ajouer un mari comme

    ingrédient  dans la marmite ?

    - Je goûte, je goûte ...... Le lait c'est bien un anti- poison  ? Ahhhhhhhhhhhhhhhhh .....

     

     


    4 commentaires
  •  

    Nous n'avons pas encore fini de fêter la Toussaint que le père Joël pointe son nez rouge;
    Attention: je ne veux pas dire qu'il s'adonne à la boisson : non, loin de moi , l'idée de diffamer le père Joël  . S'i la le nez rouge, c'est juste parce qu'il est trop pressé: avec le froid, le nez du père Joël devient aussi rouge que celui de son renne .
    Et puis j'aurais trop peur  que je père Joël, prenne la mouche  et qu'il ne m'apporte rien si je le soupçonne de boire  plus que de raison .
    Mais après tout, pourquoi, le père Joël ne boirait-il pas un coup avant de commencer sa tournée ?
    C'est difficile vous savez, de sortir le soir , dans le froid , alors qu'on est au chaud devant un film débile à la télé , film qui raconte que le père Joël  n'existe pas .
    Ne me dites pas que vous n'y croyez pas , au père Joël ? Je ne vous croirais pas  et lui non plus d'ailleurs.

    Donc,  je l'ai vu, le père Joël, oui, , je l'ai vu , avec son nez ...zut, j'allais encore  parlez de son nez: mais pourquoi, me focalisé-je sur son nez ? allez  savoir ce qui se passe dans la tête d'une admiratrice du père Joël, lorsqu'elle se trouve nez à nez avec lui ?
    Elle ne voit que son nez ? Ben oui! Pourtant  , ce n'est pas un clown, le père Joël  !
    Son travail est bien trop sérieux :  vendre du rêve aux petits enfants , à leurs parents et grands-parents  et parfois aussi à ceux qui sont seuls . C'est très sérieux et cela nécessite un nez flair  sans relâche !


    Il faut avoir du nez pour trouver ce qui fera plaisir , je vous assure.
    Moi, je fais confiance au père Joël , même s'il a le nez visage un peu coloré par le froid .
    Et vous vous n'avez pas le nez rouge lorsqu'il fait froid ? Oui ?  Ah! Je  savais bien que le père Joël n'est pas un ivrogne et que son nez est juste un peu gelé .

     

    Vous avez compris que le père Joël est en vérité le père Noël : C'est Suzame qui nous a demandé de changer un mot de notre histoire  , qui ressemblerait au mot juste. Je ne sais pas si le père Noël va apprécier !



    7 commentaires
  • Il y a toujours un coin qui me rappelle ...

    Alors en choisir un en particulier , ce n'est pas facile :

    J'aurais pu choisir la petite route , où j'ai rencontré l'homme de ma vie :moi je me promenais  après une rougeole carabinée et lui  passait en jeep .Il s'est arrêté : cela lui a coûté 4 jours d'arrêt  , une romance , un mariage, 4 enfants , des petits-enfants ...

    Il ne faut pas s'arrêter n'importe où .

    J'aurais pu choisir , le village de mon enfance où j'ai fait les cent coups,où j'ai failli me noyer , où j'ai volé des fleurs en perles dans le cimetière , où j'ai fait devenir chèvres  les maîtresses , où j'ai plongé dans la mer avec mon vélo ( j'aimais déjà la vitesse à l'époque  ).

    J'aurais pu choisir , mon maquis  dans lequel je vais me plonger lorsque j'ai des chagrins ou des soucis : je fais une cure de sérénité mieux qu'une séance de yoga .Je respire les odeurs, je regarde le paysage et mon esprit redevient clair.

    J'aurais pu  choisir , le petit jardin près du bassin d'arrosage, où j'essaie vainement de faire pousser des légumes , jardin dans lequel  je revois mes parents   tracer patiemment les sillons , faire venir l'eau pour arroser  leurs beaux légumes , leur fierté de les ramasser et d'avoir leurs provisions  pour tout l'hiver .

    J'aurais pu choisir cette petite île dans l'Océan Indien , si jolie,  où la vie se déroulait en dehors du temps   :malgré beaucoup d'inconvénients , on oubliait le reste du monde ..

    J'aurais pu chosir d'autres lieux .....

    C'est Enriqueta  à la barre "des croqueurs de mots" qui nous demande de raconter un lieu que nous aimons particulièrement .


    6 commentaires
  • Voyons un peu l'horoscope de la semaine : ne me faites pas croire que vous ne le regardez jamais; d'ailleurs, je ne vous croirai pas  : un petit coup d'oeil en cachette , juste pour voir,.. Attention: l'ascendant est très important

      Défi N°87: les signes du zodiaque

    Verseau, ascendant  grenouille: il faut arrêter de sauter  du coq à l'âne : cela est dangereux et au-dessus de vos moyens.

    Dorénavant, je vous conseille de fréquenter les piscines: c'est bon pour la ligne et vos cuisses gagneront en fermeté.

     

    Poissons, ascendant lézard :Un gommage de peau serait le bienvenu ;votre charme invisible  sera porteur de bonnes nouvelles.Vous allez connaître le bonheur sous les traits d'un beau marin  et vous pourrez ainsi parassez sur le pont de son bateau.

     

    Bélier, ascendant chapeau : votre port de tête altier sera remarqué par une personne qui ensoleillera peut-être  votre vie .Mais soyez vigilant; ne foncez pas , tête baissée , et restez dans l'ombre pour observer son manège .

     

    Taureau  ascendant chat : votre drame est de ne pouvoir  perdre du poids pour vous glisser , en ronronnant dans les bras de votre amour . Ne désespérez pas; on a vu parfois rejaillir le feu d'un ancien volcan ..vous connaissez la chanson !

     

    Gémeaux ascendant hirondelle : votre caractère primesautier peut vous porter tort dans le travail . Pourquoi, vouloir déménager  à chaque printemps ? Apprenez à vous contrôler ! Un conseil; le noir vous va bien mais c'est un peu triste; changez de couleurs !

    Cancer ascendant horloge  : Le fait de regarder trop souvent l'heure, est nuisibl pour la santé: vous risquez un torticolis, qui vous empêcher de tourner la tête  d'une personne séduisante qui attend son heure pour compter  dans votre vie.

     

    Lion ascendant  rat   :La vie n'est pas une fable  ;quelqu'un veut vous prendre dans ses filets , à coups de charme .  Résistez ,  et ne vous approchez pas d'un point d'eau.

     

    Balance ascendant hamster : N'hésitez plus: jetez tout ce qui vous encombre  et ne recommencez pas à accumuler  ce qui peut nuire a votre bonheur . La roue tournera enfin  et vous ne regretterez rien .

     

    Vierge , ascendant oustiti : Votre propension à grimper aux arbres chaque fois qu'on vous fait une déclaration ,décourage vos prétendants. Il y en a un particulièrement  qui  n'attend plus qu'un miracle pour  se jetez à vos pieds. Faites -lui un signe .

     

    Sagittaire ascendant escargot : Votre timidité vous perdra ! Sortez de votre coquille ,ne vous laissez pas écraser. Votre audace toute neuve laissera des traces ; Un conseil: ne mangez pas trop d'ail , essayez plutôt le persil .

     

    Capricorne ascendant tortue :  Vous êtes  terre à terre; cela dérange votre entourage .Sous votre carapace, on devine malgré tout ,un être têtu . Il faut  rêver un peu, et grimper  allègrement sur des sommets escarpés.

     

    C'est  Lilou-fredotte  à la barre des "croqueurs de mots "qui nous demande de nous pencher sur le ssignes du zodiaque .


    4 commentaires
  • Au fond de mon grenier, un jour j'ai retrouvé...un petit cahier  poussiéreux .

     

    Intriguée , je l'ai ouvert et j'ai lu..

     

    "  Voici quelques temps, j'ai décidé de disparaître  pour toujours . J'en ai eu assez de passer pour une jeune fille  à la cuisse légère . J'ai ma fierté tout de même.

     

    Un matin, j'ai senti l'appel de la lavande et du thym ,peut-être bien du serpolet aussi , mais je n'en jurerais pas .J'ai  fait passer mes cotillons par dessus tête (pas facile pourtant) ; j'ai fait un petit balluchon, et je suis partie  au lever du jour, lorsque le soleil paresse au-dessus des collines .

     

    J'ai oublié Jean ou Frédéric,( c'est selon les auteurs) :un bonhomme qui ne balaie pas les préjugés pour l'amour de sa belle , ne mérite pas son amour .

     

     

     

    J'ai marché tout droit , comme le conseille un chanteur , mais là, j'anticipe ...

     

    J'ai marché trente jours, j'ai marché trente nuit ;non, Caën n'est pas mon cousin , et je me suis arrêtée lorsque le chemin s'est arrêté.Logique, n'est- ce pas ? Et puis mes espadrilles donnaient des signes de fatigue .

     

     

     

    J'étais   sur une colline , fleurie, éclatante de couleurs; un ruisseau, gazouillait tout près , et j'entendais les oiseaux me chanter à l'oreille:

     

    -"Reste avec nous, reste avec nous.."

     

    Je suis restée  .

     

    J'ai construit un cabanon , je l'ai décoré  :un vrai petit nid.

     

    D'ailleurs Ivan Colonna m'a demandé des conseils  lorsqu'il est parti dans le maquis lui aussi .

     

    Vous n'y croyez pas ? Mais la lavande ça conserve  , je vous assure  !

     

     

     

    Je coule (comme le ruisseau ) des jours heureux  loin du tumulte de la ville et des médisances des gens .

     

    J'ai oublié mon fiancé . Je sais que depuis  plus de cent ans , on me cherche .Personne ne m'a jamais vue ; on va me chercher encore ,mais moi , je ne me ferai pas prendre  .

     

     

     

    L'Arlésienne

     

     

     

      Hauteclaire nous a lancé le défi suivant :

     

    Il ou elle a disparu dans des circonstances étranges, tragiques, mystérieuses. L'histoire dit que ses jours se sont arrêtés, et que le livre est fermé.

     

    Pourtant ....

     

    Vous avez retrouvé un document, une archive, dans le fond de votre grenier, dans un rayonnage de bibliothèque poussiereux, et maintenant vous savez.

     

    Vous savez que il ou elle n'a pas fini ses jours comme il a été dit, que tout n'a pas été dit, et que cette personne a vécu , ailleurs, dans le secret.

    Il est temps de lever le voile, à vous de le faire ! De nous dire comment c'est arrivé et  ce que cette personne est devenue, après


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique