• LE VER EST DANS LE FRUIT

    Je suis allée ramasser des châtaignes ,voici quelques jours , juste une poignée  et cela  à mes risques et périls: de temps en temps, il m'en tombait une sur la tête  .
    Quelle idée aussi, d'aller ramasser des châtaignes lorsqu'il y a du vent  !
    Il y a un avantage à cela  : inutile de se fatiguer à essayer de les faire tomber !
     Je les ai triées une par une car il y a toujours un ver qui se cache quelque part.


    Malgré cela, tous les jours , je vois des traces  du passage d'un  ver. Je trie à nouveau, et ça recommence.
    Est- ce que les vers naissent par l'opération du Saint-Esprit ? Je me le demande sérieusement  !


    Je ne vois qu'une solution: manger toutes les châtaignes avant lui: bouillies, non épluchées ,  avec un brin de fenouil ? Bouillies épluchées toujours avec le fenouil ?  grillées sur la braise ?
     Je vais réfléchir, pas trop longtemps , sinon, il ne me restera que de la sciure .
    On va voir qui est le plus gourmand !


    3 commentaires
  • Hier, je croyais que c'était vendredi et aujourd'hui, je croyais que c'était jeudi !
    Je pense que c'est le changement d'horaire qui approche , qui me perturbe .
    Cette semaine est longue comme un jour sans pain .

    Vous avez remarqué comme la plupart des gens gaspillent la nourriture ?
    Quand je pense que mes parents faisaient respectueusement le signe de la croix lorsqu'ils entamaient un pain , ils n'en reviendraient pas de voir tout cela!

    Moi, j'achète le pain ,pour faire plaisir aux deux boulangers qui se relaient chaque jour, pour venir jusqu'au village , nous l'apporter.

    Mais il m'en reste toujours presque la moitié : alors, je le garde pour les vaches qui l' adorent . Ce n'est tout à fait gaspillé , car elles ne mangent pas toujours à leur faim les pauvres.

    Je suis certaine que leur maman leur a dit , à elles aussi: "le pain c'est sacré, il ne faut pas le gaspiller ! Et puis, c'est toujours ça de pris ! "
    Je mange beaucoup de pain par goût mais je ne peux pas en prendre une indigestion , non plus; les jeunes en mangent moins que nous .

    Je ne sais pas manger sans pain, grâce à ma maman qui disait :
    -"Il faut manger du pain avec tout "; je n'en mange pas avec le dessert mais c'est tout juste!

    Si au moins cela nous rendait bon comme du bon pain !
    Mais je ne mange pas le pain des autres , ça non !
    Je vous souhaite sans me tromper , un bon week end : allez donc ramasser des champignons et des châtaignes .


    5 commentaires
  • Cela va sans doute rappeler des souvenirs  aux anciens écoliers qui ont appris à écrire avec un porte-plume   .

    L'encrier  faisait partie de la panoplie du parfait élève.

    Il n'était pas tout à fait comme celui-ci , bien sûr: c'est un encrier d'instituteur (trice) , avec un godet pour l'encre noire (ou bleue) et un godet pour l'encre rouge, celle qui  corrigeait d'un trait indigné les fautes de l'élève .

    Je n'ai pas de très bons souvenirs de l'encrier et de tout ce qui va avec: la plume Sergent-Major  qui nous obligeait à écrire lentement  en s'appliquant,  et en tirant la langue ,moi qui était toujours pressée de finir  !

    Les taches  d'encre : ma hantise ! J'en faisais souvent et la punition était de  deux coups de baguettes sur les mains .Je peux vous dire que j'en ai reçu des coups de baguette !

     

    Et les traits  avec la règle et le porte-plume: si on ne soulevait pas  d'une certaine manière la règle, il y avait une affreuse  traînée   d'encre: deux coups de baguette  !

    Et lorsqu'on essayait d'effacer les taches, on faisait un beau trou dans la page : deux coups de baguette!

    J'étais une spécialiste  des trous !

    Ce que j'aimais, c'était les buvards que nous donnaient les commerçants , avec de la publicité   inscrite dessus.

    Il y a des  masochistes   nostalgiques de l'encrier , qui font de la calligraphie ,pour le plaisir ;il paraît que cela détend . Je veux bien le croire, surtout s'il n'y a pas la baguette   qui attend  dans un coin, pour corriger les taches d'encre !

    C'est Sherry qui nous demande de nous pencher sur le passé  pour le "casse-tête de la semaine ":

    "Est- ce que cela existe encore ? "

     


    4 commentaires
  • insolite ?

    Il faut être très sage et très croyant pour s'assoir sur ce prie-Dieu si joliment décoré! d'ailleurs, on n'ose même pas s'y agenouiller, de peur de froisser ces dentelles !

    insolite ?

    Serait-ce cette dame , transformée en mannequin de cire , qui a essayé d'amadouer Dieu en décorant la chaise ci-dessus ? Cela ne lui a pas réussi: mais elle a gardé la clef du paradis !

    insolite ?

    Tout un programme !

    Sherry nous a demandé de chercher des objets insolites ..  pour le "casse-tête de la semaine" .

    Il m'en manque un dont j'aurais voulu vous faire deviner l'utilité,mais je ne suis pas chez moi encore .

     


    4 commentaires
  • En passant par la Lorraine Sisteron, j'ai aperçu des moutons, qui batifolaient près du vallon : Mais en y regardant de plus près, j'ai compris qu'ils étaient en béton .

    Désillusion  !

    J'ai croisé une pomme  , avec une tête de bonhomme .Quand j'ai voulu la croquer, j'ai compris que mes dents allaient y rester .Attention danger !

    J'ai voulu cueillir la lavande  et j'ai vu un ballon sortir des plates-bandes ! Je me suis dit:

    "-On me truande !"

    Un coccinelle dormait tout là-haut  :J'ai voulu la prendre   pour la lâcher sur les coteaux; elle était  dessinée au pinceau.Coiffée au poteau !

     

    Mais la nature m'a dit:

    -"Je t'aime !"

    Je lui ai répondu :

    -" Je t'aime , moi non plus"

    Nature insolite réelle ou virtuelle ; c'est le thème du "casse-tête de la semaine " sur une idée de Sherry




    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique