• le premier dimanche de septembre

     

    petis-enfants.jpg

    - Dans cette prison, dit le directeur à un nouveau prisonnier, nous essayons de faire travailler le détenu dans la profession qu'il a pratiquée.
    - C'est une bonne nouvelle ! dit le prisonnier.
    - Et que faisiez-vous avant ? lui demande le directeur.
    - J'étais portier !

     

    A la réserve animale de Thoiry, malgré les interdictions des gardiens et les observations de la maman, ce papa a ouvert la vitre de la voiture pour photographier les lions qui sont tout près. Beaucoup trop près au goût de la maman qui a très peur.
    - Ne t'en fais pas, dit Dominique (6 ans), pendant que le lion mangera papa, tu auras le temps de fermer la vitre.

     

     

    Paghjella di 'limpicati paghjella des pendus ) par" 'a filetta"

    Sè vo ghjunghjite in Niolu         Si vous arrivez au Niolo

    ci viderete un cunventu,             Vous verrez un couvent

    di u tempu u tagliolu                   Depuis ce temps les taillis

    ùn ci n'hà sguassatu pientu.     N'ont pas effacé les pleurs

    Eranu una sessantina               Ils étaient une soixantaine

    chjosi in pettu à lu spaventu.     Enfermés , l'épouvante au coeur.

     

    Dopu stati straziati                      Après avoir été  tourmentés

    da i boia, o chì macellu!             Par le bourreau , oh, quelle boucherie!

    Parechji funu impiccati,              Plusieurs furent pendus

    ci n'era unu zitellu                        Parmi eux , un enfant

    l'anu tuttu sfragellatu                   Ils l'ont démantibulé

    è di rota è di u cultellu.                Avec la riue et le couteau.

     

    Oghje chì ghjè oghje in Corscia       Aujourd'hui, de nos jours en Corse

    fateci casu una cria                             Pensez-y un peu

    si pate sempre d'angoscia                On perçoit encore l'angoisse

    intesu di Marcu Maria.                         Ressentie  par Charles-Marie

    Era quessu u su nome,                      C'était   cela son nom

    mancu quindeci anni avia.                 Il n'avait pas quinze ans.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 10:07
    jill-bill.over-blog.

    Merci fanfan pour le tout et bon dimanche à toi  Bizzz

    2
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 10:13
    Quichottine

    Ces chansons sont magnifiques. J'adore les entendre chanter ainsi, a capella, à plusieurs voix.

    L'impression ressentie aussi lorsque j'entends les chants basques. Ils ont de la chance, ces hommes, de chanter si bien ensemble !

     

    Et nous de pouvoir les écouter...

     

    Bisous et douce journée, Fanfan. J'espère que les petits-enfants n'ont pas laissé ton logis dans cet état. :)

    3
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 10:54
    khanel3

    excellent ! bon dimanche

    4
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 11:12
    ZAZA

    Il ne manque pas de répartie le petit Dominique. Bises et bon dimanche - ZAZA

    5
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 11:45
    Monelle

    Merci pour le chant corse et les paroles !

    Moi, à Toiry, je laisserai les vitres fermées !!!!

    Bon dimanche - bisous

    6
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 14:26
    ecureuilbleu

    Tes blagues m'ont fait bien rire. Bon dimanche et bisous

    7
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 14:40
    Nina Padilha

    Sourions : l'été n'est pas fini !

    8
    Josette
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 16:39
    Josette

    tu souffle le chaud et froid avec tes blagues et cette chanson...tu peux nous en raconter plus sur cette tragédie...dans un couvent  ou une prison ça me fait frémir ???

    bisous Fanfan et bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :