• Fatou et Doudou sont sous le filao.

    Fatou voudrait aller dans l'eau.

    Mais Doudou voudrait boire du cacao.

    -"Mais enfin Doudou, ça ne va pas?

    Nous ne sommes pas venus jusque-là

    Pour faire une pause gourmandise !

    Arrête un peu avec ces bêtises."

    Fatou ,attrape Doudou par le cou,

    Elle l'entraîne  dans la mer, "-allez zou !"

    Une vague les entraîne sous l'eau

    Fatou boit la tasse , comme il faut.

    Doudou ricane: "il est bon le cacao? "

     

    (La première phrase vient d'un livre de lecture que mon fil aîné avait au CP à Djibouti)

    Fatou vient offrir du cacao aux élèves de la cour de récré de Jill Bill

     


    22 commentaires
  • Bélisaire,est tête en l’air

    Elle est aussi atrabilaire

    Et aussi un peu lunaire.

    Cela dérange sa colocataire.

    Pendant  ses parties de jambes en l’air.

    Balisaire, débarque comme un militaire.

    Semant le trouble domiciliaire.

    De cette fille que va-t-on en faire ?

    L’envoyer en orbite lunaire ?

    Ou vers une planète similaire ?

    Oui, Bélisaire, c’est une primaire !

    Bélisaire sera-t-telle bien accueillie dans la cour de récré de Jill Bill ?


    24 commentaires
  •  

    Nous sommes coupés du monde en plus du confinement: plus d'avions plus de bateaux;mais cela ne nous empêche pas de continuer à vivre : chez nous , les gens applaudissent tous les soirs à 20 heures à leurs balcons et fenêtres  pour remercier tous les personnels soignants et ceux qui les aident.On chante aussi  

     

    Materne ,a le cœur en berne,

    Rester confiné avec lui-même

     Cela lui donne des cernes.

    Il a l’impression de faire carême

    Il va faire son voyage interne.

    Découvrir qu’il n’est pas une crème.

    Cela en vérité le consterne.

    Aussi, il va changer de système :

    Chanter le soir à sa fenêtre,

    Comme ses voisin transalpins

    S’il reçoit un pot de chambre sur la tête

    Après tout c’est un risque bénin.

    Déclamer et danser sur le balcon

    Ainsi ,il perdre son petit bedon.

    Je crois que je vais l’accompagner

    Allons , vous n’allez pas vous sauver ?

     

    Materne va essayer d'égayer la cour de récré de Jill Bill tout en respectant les distances  réglementaires !


    22 commentaires
  • Jasmine , c’est ma copine.

    Elle est  parfois un peu crétine.

    Elle se balade en capeline,

    Disant que  c’est  pour sa mine.

    Mais comme elle aime la bibine

    Elle a toujours bonne mine.

    Depuis quelques jours,ma copine

    Se nourrit à la chloroquine

    Pour que le virus ne la contamine.

    Un moustique qui l’a piquée

    A fait une overdose carabinée.

    Il est aux urgences florentines

    Les pattes en l’air,les yeux en épine.

    Elle est inconsolable Jasmine

    C’est sans doute son âme latine !

    C'est Jasmine en capeline qui va rejoindre les autres élèves dans la cour de récré de Jill Bill


    21 commentaires
  • Ses  deux parents étaient –ils si peu sûrs,

    Lors de la naissance de leur p’tit morpion,

    De lui voir tenter la grande aventure,

    De la vie, avec ses fleurs et ses gnons ?

    « Vivant », ils l’ont nommé, p’tite créature,

    Depuis ce temps, il s’est bien  rattrapé :

    Ils en voient des vertes et des pas mûres

    Monté sur ressorts, Vivant le bien nommé,

    Leur mène nuit et jour la vie dure.

    Ils ressemblent à des  betteraves mal  lavées .

    Ils songent  même ,a dit la mère Tapedur

    A l’abandonner dans la cour de récré !

    S’ils en ont un autre, d’après leurs aveux

    C’est sûr,ils  le nommeront « Paresseux « !

    Un gamin qui va donner du fil à retordre à Maîtresse Jill Bill

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique