• Exilia a pris son barda

    Exilia  a pris son barda

    A mis son tralala

    S'est exilée à Cuba

    Est devenue rasta.

    Elle a cultivé du manioc

    Pour guérir de ses tocs .

     

    N'ayant pas la baraka,

    Elle a eu la tourista.

    Cela l'a laissée flagada !

    Elle a décidé illico ,

    De  chanter le fado.

     

    A l'opéra  de Cuba

    C'est la diva  Exilia .

    On l'appelle Juanita

    Et aussi la banana:

    Allez donc savoir pourquoi ?

     

    Exilia a pris son barda

    Exilia va avoir des fans dans la cour de récré de Jill Bill

     

     

     


    31 commentaires
  • Ma chère Espérance
    Est-ce par inadvertance
    Que vous avez oublié
    Vos petits souliers
    Dans ma chambre à coucher?

    Ou bien est- ce par vengeance
    Ma très chère Espérance
    Que votre petite culotte
    Traînait près de la hotte  ?


    Quand ma femme est rentrée
    Un ouragan s'est déchaîné ,
    Je n'ai dû mon salut
    Qu'à une fuite éperdue.

    Ma belle Espérance
    Appelez une ambulance
    Je ne suis plus entier
    Il va falloir me recoller
    Ce qui faisait votre attirance.

    Voilà une élève  rancunière  qu'il va falloir éviter "dans la cour de récré" de Jill Bill

     

     


    31 commentaires
  • Vulfran ,je n'ai pas le temps

    Vulfran je n'ai pas le temps
    Pas le temps de m'occuper de toi!
    Toi, avec ton allure de petit-bourgeois,
    Bourgeois coincé comme un anchois.

    Vulfran ,je n'ai pas le temps


    Vulfran,  je n'ai pas le temps
    Le temps de rester avec toi
    ,Toi qui  es toujours aux abois
    Aux abois, de peur que je te renvoie.

    Vulfran ,je n'ai pas le temps


    D'ailleurs, j'y songe sérieusement ;alors, Vulfran va donc voir maîtresse Jill avant que je ne m'énerve

     ...

    Vulfran ,je n'ai pas le temps

    C'est cet individu  timoré que j'envoie dans "la cour de récré" de Jill Bill

     

     


    31 commentaires
  •  

    Symphorose , la copine de "Six-roses"

    Connaissez-vous Symphorose?

    C'est la cousine de "Six-roses "

    Mais point de pastis pour elle

    Son ivresse vient du ciel.

    Elle ne boit  que le vin de messe

    Elle n'en parle pas à confesse.

    Quand le prêtre a le dos tourné

    Elle s'en envoie une lampée.

    Ensuite elle voit des apparitions

    Le curé en perd son caleçon  !

    Sera-t-elle un jour canonisée?

    Les paris sont ouverts : allez ,  jouez !

     

    J'ai été vaguement inspirée par la vie d'une certaine Symphorose Chopin   ,une mystique pure et dure ..

    On va prier  dans la "cour de récré"  de Jill Bill !

     

     


    32 commentaires
  • A vue de nez, le pauvre Fortuné
    Par la nature n'est pas gâté.
    Le  cheveu disséminé ,
    Le nez qui bourgeonne,
    Des dents qui  démissionnent,
    Le ventre qui  désillusionne,
    Des jambes qui tire-bouchonnent .
     Ainsi fagoté,  le pauvre Fortuné,
    A été  proprement arraisonné,
    Par une créature boudinée.
    Ils filent ,le parfait amour
    Sans trompette, ni tambour.

    C'est cet élève ,un peu  défavorisé qui arrive dans "la cour de récré" de Jill Bill

     

     


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique