• Le temps des fleurs

     je ne peux faire la tournée des blogs pour cause de retour dans mon île!

     

    Le temps des fleurs

     C'est Quichottine  à la barre" de la coquille" ,qui nous demande d'employer le langage des fleurs pour "les croqueurs de mots"

     

    Est- ce que vous aimez les fleurs ?

    Vous aussi, vous avez connu le temps des fleurs, celui où nous ignorions la peur et où les lendemains avaient un goût de miel ...

     

    D'accord, ce n'est pas vraiment la saison  pour parler de fleurs: pour l'instant les plus courageuses commencent à montrer le bout de leu nez, comme les amandiers.Mais lorsqu'on est trop pressé ,on en paie les conséquences : qu'elles demandent donc à leurs copines parisiennes  te nordiques:  la neige est revenue et pan en plein sur leur joli nez rose!

     

    Elles  se retrouvent gelées  , et pendant ce temps les fleurs moins pressées ...quoi, qui a dit les fleurs corses ? Les fleurs corses sont prudentes, c'est tout.Elles ne se fient pas au mois de mars , qui est une vraie girouette  !

     

    Donc , je disais: les fleurs moins pressées , se préparent tout doucement et lorsqu'elles sont sûres de ne plus craindre un gel intempestif, elles s'épanouissent ...comme les impôts .(Ce n'est pas peu dire!!)

    Et elles parlent , elles papotent  , elles se racontent leur hiver au chaud ..

    La rose parle de sa dernière histoire d'amour avec un beau lys , dans la vallée; la colchique et le cyclamen ont un pétale au beurre noir, à cause de leur crêpage de pistil , au sujet d'une capucine  qui dansait trop avec un fuschia...

     

    La mélancolique pensée , attend le premier mai avec impatience pour voir si son brin de muguet sera au rendes-vous qu'il lui a donné .

     

    La violette n'a pas encore osé faire sa déclaration à l'amaryllis qui elle-même fait les yeux de velours à la giroflée qui fait le mur  pour aller voir la jolie fleur de nénuphar : le problème c'est que celle-ci risque de nager en eaux troubles   et de finir ses jours  vieille fleur .

    Mais laissons donc les fleurs parler d'amour ; moi j'en connais une qui est fanée et qui me rappelle des souvenirs ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :