• Le temps qui passe



    Ces trois sillons inscrits sur le front
    Qui s'accentuent chaque jour
    Ce sont toutes mes années  racontées
    Et perdues sans retour
    Bien que le coeur soit usé
    Quand je me l-ve chaque matin
    Si je me regarde dans le miroir
    Je me dis "quatre-vingts" s'approchent

    Après cent  ans ou cent mois
    Même l'eau , si elle n'est pas détournée
    Retourne dans ses lieux
    Mais le temps , jamais ne revient
    Comme une pierre qu'on jette
     Qui ne revient jamais vers la main
    Le temps apsse et n'attend pas .
    On le regrette lorsqu'il est loin

    C'est un souvenir d'enfant
    Ce sont les derniers jours d'école
    D'un petit berger chanteur
    Dans  la montagne
    C'est un portrait, une chanson
    Le premier amour à quinze ans
    Le temps passe et on pardonne
     Cent promesses et mille tromperies

    La jeunesse est trop courte
    Et puis un matin c'est fini
    Et à l'Homme adulte , il ne lui apporte
    Qu'angoisses, et soucis dans la vie

    C'est comme un coup de chaîne
    Qui nous échapperait par malheur
    Le temps s'enfuit et s'éloigne
    Sans attendre l'homme qui souffre.


    Il nous sépare de nos proches
    Sans  demander notre avis
    Heureusement qu'il nous reste en mémoire
    Toujours, un regard un sourire..;

    On compte  sur quelqu'un
    Et puis, un matin on s'aperçoit
    Qu'on est seul sur le chemin
    Pour chanter et porter sa croix

    L'hirondelle, si elle ne meurt pas
    Reviendra  dans son pays
    Par contre, le temps qui passe
    Il serait vain de l'attendre


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:00

    c'est un poème intéressabt et vrai ; bisous

    2
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:12

    Bonjour fanfan... je me rappelle qu'un jour mon père me dit en 2000 tu auras 45 ans... voilà 15 années de plus, que dire, vite vieux, seul/e aussi quand la mort nous sépare... je préfère ne pas y penser, bises de JB

    3
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:25

    émouvant ...

     pour les chiens non pas de disputent question d'éducation mais pas des chiens mais des maitres n faut pas tirer son chien et partir quand on en croise un autre :) étre sociable , la base de tout dans une société ... surtout comme ici en ville :)

    gros bisous vent et pluie ... c'est bien l'automne ça !

    Photo

    4
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:26

    Merci pour la traduction...

    Le temps qui passe, tu as raison, il ne sert à rien de l'attendre.

    Il y a des moments comme ça où la mélancolie d'une chanson te renvoie à des souvenirs poignants.

    Prends bien soin de toi ma Fanfan.

    Je t'embrasse fort.

    5
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:37

    Ton poème m'a émue. Je l'ai beaucoup aimé. Plus on vieillit, plus le temps passe vite aussi mais aussi plus on en profite. Belle journée

    6
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:58

    Magnifique chanson ma Fanfan. Merci. Bises et bon jeudi. ZAZA

    7
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 10:19
    Josette

    La jeunesse est trop courte
    Et puis un matin c'est fini
    Et à l'Homme adulte , il ne lui apporte
    Qu'angoisses, et soucis dans la vie

    C'est comme un coup de chaîne
    Qui nous échapperait par malheur 
    Le temps s'enfuit et s'éloigne
    Sans attendre l'homme qui souffre.

    8
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 11:31

     

    Kikou Fanfan,

    très joli texte, bravo

     

    Suis à la bourre aujourd’hui , j’ai eu une matinée cool mais pas à la maison, j’expliquerai sur mon blog demain. Lol.

     

    Le temps se rafraîchit et il est bien humide aujourd’hui.

     

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous, Nadine

     

    9
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 14:27
    M''mamzelle Jeanne

    j'ai eu des frissons en entendant la belle .. la superbe voix qui explique ce temps que l'on ne peut rattraper.. et qu'il serait vain d'attendre...
    Reçois un bizou très mélancolique..

    10
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 17:43

    Elle est belle, elle sonne vrai cette chanson.

    Il suffit d'un p'tit truc qui passe dans la tête et on revient en arrière. Le temps passe si vite. Et plus les années avancent, plus le temps passe vite.

    11
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 21:34

    Très vrais cette chanson.

    12
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 06:01

    Superbe chanson. Merci.

    Bonne fin de semaine, malgré la pluie, le vent et le froid qui arrive.
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    13
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 06:43

    bravo ! bonne journée

    14
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 19:13

    Oh oui, Fanfan, le temps passe bien vite, et des proches disparaissent. Bisous 

    15
    Samedi 21 Novembre 2015 à 11:41

    un joli poème et je trouve qu'on ne profite pas assez de notre jeunesse on veut être adulte avant l'âge

    16
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 14:14

    les années défilent trop vite je serai plus jeune je m'installerai en Corse  on se verrai plus souvent  très souvent

    j'ai repris un peu mon blog ici

    je te souhaite un bon dimanche en espérant que ton courant est revenu

    bisous

    GIAMPI

     

    17
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 21:25

    Le temps assassin est un fieffé coquin après lequel il vaut mieux ne pas courir, ce n'est pas à une corse aussi douée pour l'écrire que je vais l'apprendre!

    18
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 11:35
    LADY MARIANNE

    belle participation-
    oui pourquoi plus on vieillit plus le temps passe vite !
    jeune on est impatient de prendre des années-
    gros bisous-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :