• Les cookies (encore) de science-fiction


    Après mon article sur les cookies, je suis allée arroser mes légumes, qui menaçaient de tourner de l'oeil sous la canicule; ensuite  c'est moi qui menaçait de tourner de l'oeil, malgré mon chapeau de compétition .
    Je suis arrivée, la langue pendante à la maison ( car pour remonter du jardin ,il y a bien cinquante marches en zig-zag ).
    Heureusement que j'ai fait un arrêt (mais non, pas cardiaque ), un arrêt boisson chez ma cousine qui habite à mi-chemin  entre mon jardin et ma maison .
    Quelle ne fut pas ma surprise, de trouver sur la table de ma cuisine, une boîte de cookies faits maison, avec un petit mot  :
    "Les cookies sous le matelas, awa !(allons donc) .

    Qui m'a apporté ces cookies?
    Une enquête serrée s'imposait :
    - la personne avait lu mon blog sans lequel je parlais de mettre les cookies sous le matelas.
    - la personne n'était pas très loin
    - Elle avait l'écriture de ma fille .
    Conclusions:
    Ma fille n'étant pas là, cela ne pouvait être elle
    -le four étant froid, personne de la gent masculine de la maison , n'avait pu les cuire à mon insu.
    - Qui avait lu mon blog le matin même et avait pu réaliser des cookies si vite ?

    Puis, j'ai vu que la feuille sur laquelle le mot avait été écrit provenait  d'un bloc qui se trouve dans ma cuisine  et un de mes feutres.
    Le mystère s'épaississait :
    -Le chat ? Non, impossible .

    Tout à coup, pendant que j'étais plongée dans une très profonde réflexion , et que je commençais à croire à l'existence de lutins, dans le genre de ceux de Quichottine , j'entends :
    -" Coucou, c'est moi !"et je  vois surgir des profondeurs de la maison ,ma fille  !

    Elle était arrivée du continent,  en catimini, à l'aube, avec la complicité de son frère et s'était cachée en attendant que tout le monde soit là.

    J'ai songé un instant à la déshériter  pour l'émotion qui aurait pu m'être fatale  ; ben oui, quoi , on ne sait jamais : des cookies de science-fiction, ça peut vous tuer un être humain !

    Mais , comme ils étaient aussi bons que ceux de Laura Todd, je lui ai pardonné! Mais la coïncidence était extraordinaire: elle avait fait ses cookies , la veille et les a emmenés en Corse .


  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Juillet 2013 à 12:06
    josette

    que ne feraient pas les enfants pour hériter ! raté le crime parfait par arret cardiaque , elle tente le diabète maintenant en te cuisinant des cookies hi hi !

    de l'avantage d'avoir une fille...elles savent nous réserver des surprises  sympa !(les garçons même merveilleux n'ont pas ce feeling...féminin !)

    bizzzzzz Fanfan te voilà avec une aide précieuse à la maison

    2
    Samedi 6 Juillet 2013 à 15:41

    Un nouveau look, très gai ! Et des cookies fait maison, ta fatigue s'est envolée c'est sur et comme tu es gourmande tu en as mangé !

    Tu n'as pas pris un gramme à cause des escaliers, c'est parfait !

    Gros bisous ma Fanfan

    3
    khanel3 Profil de khanel3
    Samedi 6 Juillet 2013 à 16:31

    il ne faut jamais laisser les cookies seuls !!! bonnej ournée

    4
    Samedi 6 Juillet 2013 à 22:00

    ne belle surprise ma Fanfan... Bises et bonne soirée. ZAZA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :