• les coutumes pour les morts


     La femme porte la tenue de deuil  de Brando , dans  le Cap Corse 
    En arrière-plan, la citadelle de Corté

     Dans le thème de l'autre jour, j'aurais pu parler des coutumes qui entouraient le culte des morts  en Corse , autrefois.

    Si vous allez à Bastia ,  à cette époque de l'année ,n'oubliez pas d'acheter la "Salviata" le pain en forme de S qu'on fait pour la Toussaint ; il paraît qu'il est très bon !
    Autrefois , lorsqu'il y avait un décès, on invitait les pleureuses :c'était des femmes qui venaient pleurer, et faire des lamentations , qui retraçaient la vie du mort , ses mérites , ceci pendant des heures entières.
    Maintenant cette coutume a disparu.
    On voilait les miroirs, on ne faisait plus de friture ( l'huile chante dans la poêle), le deuil se portait très longtemps: j'ai connu  de vieilles femmes ,toujours en noir (couleur du deuil  importé par la France en Corse ,car  le deuil avait des couleurs très vives chez nous ); les hommes  se laissaient pousser la barbe et la moustache .

    J'ai vu , cachée derrière la fenêtre, (les enfants n'avaient pas le droit d'assister) ,un enterrement traditionnel ou des femmes faisaient semblant de s'arracher les cheveux , pleuraient et se lamentaient ..
    Une copine m'a raconté que ses tantes , qui étaient "pleureuses" , prenaient la précaution de mettre un demi-oignon dans leur poche , avant d'aller gémir devant un cercueil, pour le cas où le mort, ne leur tirerait pas des larmes naturelles!!

    Dans certaines régions , on fait le pain des morts: autrefois, on le distribuait aux pauvres du village,pour qu'ils puissent ,soit le déposer sur la tombe de leurs chers disparus,comme les familles aisées, soit le manger
    Maintenant ,le pain des morts très bon au demeurant , (fait avec des noix et du raison sec), n'est plus déposé sur les tombes, mais mangé en famille, en pensant aux morts.



  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Novembre 2009 à 10:54
    mabiche1231
    bonjour Fanfan, chez nous le deuil c'est le noir, mais cette coutume se perd. Moi je dis c'est dans son coeur qu'on le porte, l'habit n'a pas d'importance. Je te souhaite un bon lundi, gros bisous, Nadine
    2
    Lundi 2 Novembre 2009 à 11:38
    Marité
    Les us et coutumes selon les régions tendent à disparaître. Je me souviens du brassard noir, de la voilette noire... et des morceaux de tissu noir accrochés aux vêtements pendant une année. Pas de radio encore moins de télévision à "cette occasion".
    Belle journée. BISOUS.
    3
    Lundi 2 Novembre 2009 à 12:46
    Quichottine
    Il y a des pays où le deuil est en blanc... et d'autres où l'on fait la fête en l'honneur du défunt.

    Je crois que les pensées envers ceux que l'on aime (je ne peux pas dire "on a aimé") sont toujours là, deuil visible ou pas.

    C'est ce qui est important.

    Je t'embrasse très fort, Fanfan. Merci pour ce partage.
    4
    Lundi 2 Novembre 2009 à 15:58
    ah merci de partager les traditions, j'en suis toujours friande...
    de pain aussi, mais bon...:)
    5
    Lundi 2 Novembre 2009 à 18:24
    6
    Lundi 2 Novembre 2009 à 19:09
    Renard
    Très intéressantes ces coutûmes de Corse, dommage que celle de distribuer le pain aux pauvres ait disparu
    Merci pour cet article Fanfan
    Gros bisous du soir à toi 
    7
    Ut
    Lundi 2 Novembre 2009 à 19:36
    Ut
    Dommage que le noir soit arrivé en Corse... ce costume est superbe!
    Du pain pour les mots... j'aime cette idée!
    Bisous Fanfan.
    8
    Lundi 2 Novembre 2009 à 20:56
    Lmvie
    Comment ça importée par la France ?

    Tu n'es pas française ?


    Bisous


    9
    Lundi 2 Novembre 2009 à 20:58
    Il y a 50 ans et plus, chez nous aussi nous portions longtemps Le deuil. J'avais cinq ans quand la mère de maman est morte et je crois que je l'ai toujours vue habillée de noir jusqu'à presque cinquante ans, parce que oncles, tantes, cousins disparaissaient. Puis je crois qu'elle avait pris l'habitude des couleurs sombres. Un jour notre père lui a offert un grand châle turquoise. Nous avons insisté pour qu'elle le porte. Peu à peu elle est revenue à des couleurs claires. Dans sa vieillesse elle ne portait plus que des couleurs pastel qui lui allaient très bien.
    10
    Mardi 3 Novembre 2009 à 01:32
    merci de me faire decouvrir ces coutume corse
    bon mardi bise
    qing et rene
    11
    Mardi 3 Novembre 2009 à 08:45
    Dominique

    Une très belle photo de  A   Faldetta  très bien portée par  la Dame.Le Monsieur n'en est pas moin beau . C'est super fanfan !

    Bises

    Dominique

    12
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:24
    croc
    merci de ce beau billet. Et la tenue de deuil traditionnelle est bien plus belle que ce noir sinistre ! bises
    13
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:29
    catcent
    Ah ses coutumes,encore chanceux qu'ils existent seulement en parties.Je me souviens jeune de voir des vieilles madames habillées toujours en noir.  Bye fanfan
    14
    Mardi 3 Novembre 2009 à 13:30
    mabiche1231
    bonjour Fanfan, aujourd'hui pluie fine et plus froid! je te souhaite un bon après-midi, bisous, Nadine
    15
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:24
    fanfan
    ici aussi il fait froid, bisous
    16
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:26
    fanfan
    oui heureusement que cela change parfois! , salut
    17
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:28
    fanfan
    oui  la tenue était belle; elle n'est plus portée que dans un petit coin de Corse  en plus court , bises
    18
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:38
    fanfan
    c'est une belle tenue; tiens tu me rappelles que j'ai oublié de donner le nom !
    bises 
    19
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:39
    fanfan
    on ne fait pas toujours ce qu'on avait prévu!! bisous
    20
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:45
    fanfan
    merci de ta visite
    21
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:46
    fanfan
    heureusement que cette coutume du long deuil a presque disparue ! les femmes passaient leur vie en deuil!
    22
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:50
    fanfan
    ben oui !  je parle d'un temps où la Corse n'était pas encore française: nous avions (et avaons gardé) d'autres coutumes  plus méditerranéennes avant que la France conquiert la Corse! 
    bisous d'une corse française
    23
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:51
    fanfan
    oui c'est dommage; ce costume était plus gai; bisous
    24
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:52
    fanfan
    oui la solidarité n'est plus ce qu'elle était même chez nous; bisous
    25
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:53
    fanfan
    merci de les lire!! lepain ce sera pour plus tard!!
    26
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:13
    fanfan

    le deuil est dans le coeur pas dans le costume effectivement ; il me semble que ces coutumes de montrer son deuil étaient un peu ostentatoires  peut-être inconsciemment ?

    27
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:14
    fanfan
    oui , cela je m'en souviens aussi!  bisou
    28
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:15
    fanfan
    d'accord avec toi! bisous
    29
    Mardi 3 Novembre 2009 à 16:18
    Quichottine
    Je ne sais pas répondre à ta question.

    C'était montrer, oui, mais c'était aussi assorti d'un tas d'interdiction... pas le droit de se montrer à des fêtes, pas le droit de danser ou de chanter...

    Porter le deuil, ensuite le demi-deuil, était aussi une façon de faire en sorte de ne pas pouvoir sortir du carcan imposé par les règles de bon usage de la société.

    Mais je crois qu'on peut avoir envie, soi-même, de montrer que l'on a mal. D'expliquer son chagrin sans rien avoir à dire.

    Je ne sais pas.
    30
    Mardi 3 Novembre 2009 à 23:00
    Merci de nous expliquer ces coutumes liées au deuil. Mes grands parents maternels ont porté le deuil quasiment toute leur vie, ayant perdu une enfant de 18 ans et un fils à 6 mois... Je ne les ai connus qu'en noir...
    31
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 11:48
    salut
    ils respectent les coutumes sur ton île , c'est bien pour les générations futures
    un clic
    bonne journée
    32
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 14:18
    fanfan
    elles se perdent comme ailleurs!
    bonne journée aussi
    33
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 16:43
    fanfan
    oui cela était souvent le cas ; moi aussi j'ai commu des gens toujours en deuil de quelqu'un et toujous en noir!
    34
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 17:44
    fanfan

    ton analyse est peut-être la bonne ; je suis un peu intolérante avec les coutumes qui mettaient surtout les femmes à contribution   ; mais il est vrai que le poids des interdits les empêchaient de se poser trop de questions !

    peut-être aussi pour avoir un peu la paix , vis-à-vis des autres, tu as raison ..

    35
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 21:36
    Mamylilou
    Mieux vaut manger le pain ainsi Fanfan
    J'ai vu ta participation photo chez Ecureuil bleu , pour quelqu'un qui as des doutes, permets -moi de te dire que j'ai eu un faible pour elle parmi les sept à choisir..clin d'oeil bien agréable ..
    36
    Jeudi 5 Novembre 2009 à 12:41
    kéline
    Toutes les traditions se perdent on peut le regretter mais celle du pain des morts me parait bien plus ...intéressante maintenant car ce pain avec des noix et du raisin m'a l air très bon !!!
    37
    Jeudi 5 Novembre 2009 à 15:26
    fanfan
    Il est bon ce pain ; heureusement que maintenant ce sont les vivants qui le mangent !
    38
    Jeudi 5 Novembre 2009 à 16:15
    fanfan
    moi au moins ce n'est pas perdu!
    tu as aimé ma participation?  merci ! Les grands artistes doutent toujours!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :