•  Pour les jeudis en poésie des" croqueurs de mots", chacun choisit son thème .

     

    J'ai choisi cet extrait  du "phare des Sanguinaires "     d'Alphonse Daudet    , qui est de circonstance:

     

    phare.jpg

     

    "Cela m'a rappelé tout à fait mes belles insomnies d'il y a trois ans, quand j'habitais le phare des Sanguinaires, là bas, sur la côte corse, à l'entrée du golfe d'Ajaccio.
    Encore un joli coin que j'avais trouvé là pour rêver et pour être seul.

     


    Figurez-vous une île rougeâtre et d'aspect farouche ; le phare à une pointe, à l'autre une vieille tour génoise où, de mon temps, logeait un aigle. En bas, au bord de l'eau, un lazaret en ruine, envahi de partout par les herbes ; puis des ravins, des maquis, de grandes roches, quelques chèvres sauvages, de petits chevaux corses gambadant la crinière au vent ; enfin là-haut, tout en haut, dans un tourbillon d'oiseaux de mer, la maison du phare, avec sa plate-forme en maçonnerie blanche, où les gardiens se promènent de long en large, la porte verte en ogive, la petite tour de fonte, et au-dessus la grosse lanterne à facettes qui flambe au soleil et fait de la lumière même pendant le jour...

     

     

     

    Voilà l'île des Sanguinaires, comme je l'ai revue cette nuit, en entendant ronfler mes pins. C'était dans cette île enchantée qu'avant d'avoir un moulin j'allais m'enfermer quelquefois, lorsque j'avais besoin de grand air et de solitude.
    Ce que je faisais ?
    Ce que je fais ici, moins encore. Quand le mistral ou la tramontane ne soufflaient pas trop fort, je venais me mettre entre deux roches au ras de l'eau, au milieu des goélands, des merles, des hirondelles, et j'y restais presque tout le jour dans cette espèce de stupeur et d'accablement délicieux que donne la contemplation de la mer....

     

     

    D'ailleurs  le récit de Daudet peut vous donner des idées pour le défi 109 !


    5 commentaires
  • Un commentaire d'hier me rappelle un souvenir d'enfance. Lorsque j'habitais à Solenzara ,sur la côte orientale (c'est le nom qu'on donne à cette côte: pourtant, il n'y a pas d'épices plus odorantes qu'ailleurs, pas de gens aux yeux bridés ou plus bronzés ) mais c'est son nom.

    Donc , dans cette contré, vivait un curé ,  qui  pédalait allègrement, soutane au vent,  sur les routes de la région .

    Un jour, décidant qu'il avait assez pédalé, il décide d'acheter une mobylette.

    Un matin, où le soleil lui faisait un beau clin d'oeil , ainsi que les anges, il enfourche courageusement sa   mobylette en se disant :

    -"A la grâce de Dieu" .

    Mais il ne savait pas comment s'arrêter; Dieu ne lui soufflait rien à l'oreille ; que faire ?

    La solution était de rouler  et d'attendre qu'il n'y ait plus d'essence dans le moteur .

    Quelques paroissiens  intrigués de le voir passer et repasser  s'écrièrent :

    - Duve andate , ô sgio prete ? ("Où allez-vous  Mr le curé ? "

    Tout en continuant de rouler ,soutane , toujours au vent, il répondit:

    -" Un a so manch'éu  !"(je ne le sais pas moi-même !"

    La réponse laissa les paroissiens , un rien songeurs!


    6 commentaires
  • divers3-2554.JPG

     

    Après avoir visité un village en ruine, abandonné ,un jour par ses occupants ... On se demande d'ailleurs pourquoi,ils sont partis ;ils étaient si tranquilles là-haut sur leur colline , dominant la mer ...
    je suis certaine , qu'un habitant a décidé de partir pour ne plus marcher à dos d'âne: la frénésie de la modernité s'est emparée de lui et tous les autres ont suivi, même les ânes .

     

     

     

    divers3-2571.JPG

     

     

     

    Même le curé les a suivis: il a pris ses hosties et son ostensoir et

     

    PFFFFFIIIITTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT....

     

     

     

    divers3-2589.JPG

     

    Laetitia Casta a aidé à la réfection de l'église

     

     

     

    Ils ont éteint le feu et laissé le bois  dans la cheminée ...

     

    divers3-2562.JPG

     

    Après, être redescendues , abandonnant le village une nouvelle fois, nous avons décidé d'aller voir si la mer était toujours chaude .
    Nous avons trouvé des touristes affalés sur une petite plage en train de bronzer.

     

    divers3-2639.JPG

     

     

     


    Nous avons fait une inquiétante rencontre :

     

    P1110430.JPG

     

     

     

    Aussi, nous sommes reparties bien vite ...

     

    P1110384.JPG

     

    Je vous souhaite un bon dimanche ....

    (ce village s'appelle "Occi", il se trouve en Balagne )


    9 commentaires
  • hopital.gif
    La matinée de la semaine commence bien ; tout à coup vous avez la mauvaise (pas tant que cela) idée  d'emmener une personne chez le médecin , qui  lui- même vous envoie à l'hôpital, le petit hôpital de la petite ville toute proche.
    Les urgences sont petites aussi, mais le personnel est au top.
    Seulement , c'est le reste qui ne suit pas : lorsqu'il faut avoir des résultats d'analyses, on peut apporter de la laine et tricoter quelques pulls pour l'hiver prochain qui sera rude.

    Avec la nouvelle machine à analyses, il a fallu attendre 4 heures pour avoir les résultats .
    Il paraît qu'avec l'ancienne, on les avait en une heure : c'est ça le progrès ! Je soupçonne le personnel de ne pas avoir encore appris comment fonctionne cette machine !

    Le médecin, s'énerve, le patient , pas patient du tout s'énerve aussi :ils envisagent une opération commando vers le labo .
    Finalement, les enzymes , gloutons , étant en surnombre,  le médecin décide d'envoyer le patient à l'hôpital de la grande ville .

    C'est là que ça se corse:
    Il demande un hélicoptère sanitaire. Impossible, celui-ci est bloqué sur un accident  :
    Une jeune touriste a le pied coincé entre deux rochers dans une rivière ; On peut se demander ce qu'elle a fait pour en arriver là !

    On cherche une ambulance: elles sont toutes en vadrouille .
    Finalement, il a fallu attendre que l'ambulance des urgences arrive, pour emmener le patient  qui avait une urgence autrement plus importante que le pied dans l'eau .

    Quant à la touriste au pied coincé,il a fallu dynamiter un rocher pour la dégager de là: Heureusement que nous sommes des spécialistes en dynamitage : elle est sortie de l'eau, entière avec son pied, 6 heures après  !

    L'hélicoptère aurait eu le temps de faire plusieurs allers -retours , entre les deux hôpitaux  en attendant la fin du sauvetage.

    Et après ,on dira que les corses ne s'occupent pas bien de leurs touristes  !

    Mais ce n'est pas de notre faute si nous sommes encore au Moyen- Âge  , pour le reste !

    (Un peu quand même )

    Je passe vous voir dès que je peux ...


    6 commentaires
  •  

     


    tour-1.jpg

    C'est étrange: depuis quelques temps, on voit des vélos partout : sur les routes, sur les pistes , avec des cyclistes  dessus ,bien sûr !
    Je me demande s'il n'y en a pas sur la mer aussi !
    On voit que le tour de France approche : beaucoup de gens se sentent  pousser des ailes ou plutôt des mollets et ça pédale dans tous les sens , sans jeu de mots !



    Chacun se prend pour un champion ( je ne donnerai pas de nom car avec tous les dopés  pn ne sait plus qui a vraiment gagné le tour) .C'est l'évènement du siècle : les 100 ans du tout de France,  de l'année ,vsi vous préférez, bon ,du mois , allez !
    Moi, je n'ai plus de vélo depuis qu'un de mes garçons avait démonté le mien pour en faire je ne sais trop quoi .
    Mais il paraît que ça ne s'oublie pas : et si je demandais un vélo pour mon anniversaire , puisque c'est dans l'air du temps et   juste la veille du passage du tour de France près de chez nous ?  Mais .. mais c'est aujourd'hui ! Et j'ai failli oublier !
    Je pourrais ainsi faire quelques kilomètres dans les roues des derniers  (ne rêvons pas  ),et tout le monde m'applaudirait ...Je saluerais d'un coup de casquette et je tomberais du vélo , et ce serait mon jour de gloire .
    Finalement, on peut rêver , n'est- ce pas ?

    C'est décidé: je veux un vélo  pour mon anniversaire !Vite, vite :ils ne vont pas m'attendre


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique