• Et si on se faisait un petit tango ce matin, une fois n'est pas coutume !Vous vous souvenez des petits bals de village, l'été ?On attendait  cela avec impatience ,le 15 août (fête du village).On mettait notre plus belle robe et en avant , sous l'oeil vigilant des parents  !

     

     

     

     

    oh! Compère, te souviens-tu de ces bals ?
    Des alentours arrivaient cent chevaux.
    Au premier son de la "Comparsita"
    Le village entier  changeait de vie.
    Tout le monde s'accouplait en quatre sauts
    Les chapeaux et les talons hauts tournoyaient,
    Et Rosetta se faisait un tango
    Avec un "Monsieur comme il faut ".

    C'était l'heure d'oublier toute honte,
    Parmi les vapeurs de l'eau de Cologne
    Le mauvais vin se mêlait aux pas de danse
    Les verres s'enfilaient et  il y avait des chutes
    L'orgueil n'était plus que de la jalousie
    Quand l'une voyait l'autre en compagnie
    Et Rosette se faisait un tango
    Avec un "Monsieur comme il faut "

    C'était le temps des sentiments ,les plus étranges
    Lorsque dans l'ombre,on se prenait la main,
    C'était du miel, le son de ce violon
    Les enfants à côté se moquaient de nous .
    Jacqueline, surveillaient ses filles
    Avec des yeux qui semblaient des pistolets ,
    Et Rosetta se faisait un tango
    Avec un "Monsieur comme il faut "

    Aujourd'hui, ont disparu , bals et accordéons
    Ce n'est plus le temps des fêtes et des sonnets
    Les fantaisies de ce siècle ont  "muté "
    Les jeunes ne dansent plus que des sottises
    On  ne voit plus de chapeaux ni de talons hauts
    Nos usages ont disparu en quatre sauts
    Et Rosette  est partie dans un tango
    Avec un "Monsieur comme il faut !"

     

     


    20 commentaires
  •  

    Le crèche de l'église du village

    Joyeux Noël à vous tous et aux oubliés de la Terre

     

     

    Et le feu de Noël traditionnel


    11 commentaires
  •  

    Beaucoup de chênes entourent le village; donc, il n'y a pas beaucoup de couleurs automnales

     

    Les maisons sont collées les unes aux autres pour se réchauffer l'hiver.

     

    Il me va bien ce chapeau ? Telle que vous me voyez,  je suis un peu fâchée : J'ai perdu mes copines, les 2 limaces  !

    Ma maîtresse les a surprises, en flagrant délit de vol de croquettes et elle les a impitoyablement chassées de la maison . J'avais juré de ne pas trahir leur cachette ;pourtant , toute la maison avait été remuée pour les trouver . Je leur avais dit de  ne pas traîner après 5 heures du matin ...Elles n'ont pas écouté  et voilà le résultat: maintenant , je suis seule  !

     

     

     

    Ma maîtresse a tricoté des trucs bizarres ,qui paraît-il sont des chaussons : j'espère qu'elle ne va pas m'en tricoter ! Vous m'imaginez avec ça aux pieds ? Je serais la risée de tous les chats du village  !

    Ne lui répétez pas ce que je vous dis   "ils sont trop grands pour elle et elle cherche une victime  pour les porter !"

     

    Je vous souhaite un bon week end avec un aussi beau et chaud soleil que chez nous

     

    ps: Andrée: les écharpes augmentent ; dans quelques jours j'en parlerai

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eh! Oui! On s'aime ! Et alors ? Vous n'êtes pas d'accord ?

    Pourtant , nous ne dérangeons personne, juste quelques automobilistes . D'ailleurs, ce sont eux qui nous dérangent  ;ils nous obligent à marcher sur le bord de la route , au lieu du milieu.

    Nous ne sommes pas mignons tous les deux , cheminant sur le tapis de feuilles automnales ?

    Ne nous demandez pas où nous allons: cela sera en fonction  de la circulation, des chiens , peut-être des chats , et des êtres humains.

    Nous ne sommes jamais tranquilles. Les gens sont curieux en plus!

    Ils nous photographient sans nous demander notre avis : et le droit à l'image , alors ?

    Nous envisageons de porter plainte pour atteinte à la vie privée , na !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -Et puis, si je m'énerve moi,  cela va  aller mal pour vous ! Mes cornes font très mal  !

    -Chéri , viens ,on s'en va ! Faisons-leur le coup du mépris  !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -"Tu as raison, allons-nous en  ! "

    -"Vous voyez : il m'écoute  ,mon chéri ! "

    Bon, nous ne sommes pas rancuniers : nous vous souhaitons une bonne journée  ; le ciel est gris: nous allons  abriter nos amours illicites dans un endroit discret.


    14 commentaires
  •  

    Qu'est- ce que c'est bon ,les feuilles d'un mûrier -platane  ! Cela vaut la peine de risquer sa vie 

    Est- ce bien prudent de traverser lorsqu'elle arrive ?

    On y va ou on n'y va pas ?

    Allons-y  et advienne que pourra !

    Ouf ! Sauvés pour cette fois-ci  !

    Allons donc manger une glace pendant que notre maman joue les acrobates !

    A plus ...

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique