•  

    Je n'ai pas le temps d'aller voir tout le monde, je n'ai pas le temps de

    répondre aux commentaires je n'ai pas le temps  de prendre

    le temps ...ahhhhrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

     

    Je suis préposée à la crèche de l'église : un emploi entre  demi -bedote, ( je sonne

     

    les cloches , pas à tout le monde tut de même ) demi-enfant de choeur , (avec deux

    messes par an , je ne suis pas trop débordée  ), accessoirement , préposée aussi au

     

    feu  du 24  (quelques branches de bois sec: je laisse les grosses bûches aux hommes ..)

     

     

     

     

     

    Le petit Jésus a perdu une main : non , ce n'est pas le scoop du siècle. C'est notre

     

    petit Jésus à nous, celui de notre crèche  qui s'est  retrouvé manchot . J'entends

     

    déjà quelques-uns qui prétendent que c'est de ma faute, que je l'ai fait cogner

     

    contre la porte de l'armoire dans laquelle il attend tout au long de l'année , le jour

     

    où il prendra l'air enfin.

     

     

     

    Ben ...oui, c'est vrai ! Pour ma pénitence, j'ai récité 3 pater et 2 avé ou bien le

    contraire , je ne sais plus trop ; j'ai peut-être aussi escamoté quelques paroles :

     

    dans l'affolement du crime de lèse-Dieu que je venais de commettre, je m'attendais

     

    à ce que le ciel où du moins le toit de l'église me tombe sur la tête, d'autant plus

     

    qu'il est dans un triste état Le toit pas le ciel, quoique ... .  (Mais il va être réparé

     

    sous peu : le toit pas le ciel ).

     

     

     

    Mais maintenant , je peux respirer: il est réparé ; j'ai même repeint sa menotte .

     

    Il attend , avec impatience, comme moi, le moment fatidique , pas la fin du monde

     

    non ;il attend le 24 à minuit 

     

     

    D'ailleurs pour me remercier de l'avoir soigné, il m'a soufflé à l'oreille, que je

     

    vais avoir des cadeaux  dans mes chaussures.

     

    Car moi, je mets les chaussures sous le sapin et advienne que pourra !

     

    Si on croit très fort au père Noël, il finit par venir !


    1 commentaire

  • J'avais oublié qu'il pouvait faire si froid!!
    Ce matin, le vent frisquet , glacial, plutôt , m'a secouée!
    Le reste de sommeil qui traînait dans ma tête est parti illico  !!

    Je vais vous parler du rideau de la fenêtre de la salle de bains de l'étage .
    Cela ne vous intéresse pas ? Ne soyez pas si négatifs ;  vous pouvez vous trouver dans le

    même cas que mon rideau  !

    Tous ceux qui utilisent la salle de bains , se plaignent du rideau ;pourtant , c'est un rideau

    banal,  qui vit sa petite vie de rideau , sans rien demander à personne.
    Mais voilà:  les utilisateurs de la salle de bains, veulent tirer ce rideau.

    C'est là que ça se corse : lorsqu'on le tire, dans un sens ou dans l'autre, la barre qui le supporte

    , se fait la malle!
    On entend, des cris, des hurlements, des grognements ....

    Bien sûr, personne n'a essayé de régler le problème de la barre . Moi, je laisse faire : je n'utilise

    ni la salle de bains , ni le rideau .

    Mais bien sûr que je me lave ! Mais j'ai ma salle de bains à moi et je n'ai pas de rideau :le paysage

    est trop beau pour le cacher.

    Mais là-haut , il n'y a plus de vue  en face:il faut se pencher pour voir le paysage .
    Donc, le rideau est inutile , mais alors, d'une inutilité extraordinaire !

    Apparemment, personne ne s'en est aperçu, et chaque personne qui passe dans la salle de

    bains tire le rideau : on ne sait jamais : si par hasard,le mur en face regardait ? Si une

    personne se penchait par dessus la murette de la place de l'église au risque de passer

    par dessus , pour voir ce qui se passe dans la salle de bains ?
     
    Alors moi, j'attends et je laisse faire  .
    Bon, je tire le rideau  et je vous souhaite une bonne fin de semaine. Aïe !!






    6 commentaires
  •  

    L'Apfelkuchen mit geraspelten etc...

    Voulez-vous goûter à L'Apfelkuchen mit geraspelten Äpfein ?

    Qui a dit:

    -" A tes souhaits ? "

     Vous ne savez pas ce que c'est ce truc au nom étrange et barbare ?

    Moi non plus , je ne le savais pas avant hier soir .

    Maintenant je le sais !

    Le copain m'a dit :

    -"Je vais faire une Apfe...... (je n'écris pas la suite, j'ai pitié de vous , et de moi )."

    J'ai dit :

    -"OK"!

    Il a sorti, le beurre, les pommes la farine, les citrons, le sucre ,la levure  spéciale, les amandes ,  des moules tout neufs achetés pour la circonstance  et il s'est lancé sans filet.

    J'ai dû oublié quelque chose sans doute .

     Il y a passé deux heures: il a malaxé, il a fait cuire.Il a dit que mon four ne valait rien .

    (Quel culot!)

    Il a refait cuire, il a sorti du four ; il a rempli sa pâte, il a refait cuire et voilà le résultat .

    J'ai goûté cela  et finalement, c'était bien bon .

    Il faudra que je prenne la recette . Mais je vais donner un nom français (ou corse) à ce gâteau .

    Je vous souhaite un bon week end .Moi , je vais encore manger de l'Apfelkuchn  etc ...


    9 commentaires
  • Hier, j'étais à Bastia au coeur de la tempête: la ligne de flottaison de ma voiture baissait dangereusement  , en même temps que l'eau montait dans la rue.

    J'ai reçu quelques vagues sur la voiture  qui a résisté et n'est pas allée dans la mer   qui voulait absolument l'emmener .

    Ensuite, en ville, ce n'était pas mieux : une heure pour faire 500 mètres .
    Je pensais arriver au fond du  boulevard en ramant : j'allais  sans doute rencontrer ma copine Monique qui, elle aussi , ramait peut-être dans l'autre sens ...

    Nous avions rendez-vous ...Elle m'avait dit:" on se verra  sur la place Saint  Nicolas au  café des délices des sports."

    Pour du sport, c'en était du vrai:  il fallait gouverner la voiture  avec attention , en regardant à babord et à tribord , pour surveiller la montée des eaux , ne pas s'approcher du caniveau sous peine de finir engloutie  ou entraînée vers des endroits où je n'avais pas prévu d'aller : le vieux port.. la digue ..la mer ..

    J'ai appris depuis, que ma copine , s'en est sortie ,elle aussi .

    Finalement, je suis arrivée là où je devais aller  : ça grimpait légèrement, donc j'étais sauvée . Je n'ai pas fini dans le port .

    La tempête est partie et le soleil est revenu.Les petits oiseaux recommencent à cuicuiter ; c'est bon signe.

    Aujourd'hui, c'est la fête de tous les saints :alors fêtons-les:les oubliés, les négligés ,les démodés....
    Je vous souhaite une bonne journée


    7 commentaires
  • C'est fou la différence de température entre notre lieu de départ et notre lieu d'arrivée.
    Malgré les orages annoncés, le ciel de Nice était serein et le soleil nous a fait fondre !

    Notre bateau avait une heure de retard .
    Nous avons donc pris un bain de soleil en attendant son arrivée.
    Le voyage dure 4 heures.

    Ils ont supprimé les NGV(navire à grande vitesse), car ils avaient souvent des problèmes :
    - il y avait trop de vent et les passagers arrivaient moribonds .

    -Quand le bateau démarrait sur les chapeaux de roue  ou plutôt sur les chapeaux de flotteurs , (non, je vous assure, ce n'était pas moi qui étais aux commandes ),les gens restés sur le quai étaient presque emportés par la vague  causée par le départ.

    Il fallait qu'ils s'accrochent au premier truc venu : un passant, un poteau, un verre de vin ...
    et se retrouvaient trempés de la tête aux pieds.
    -de temps en temps un incendie , s'allumait dans les moteurs ..
    -il tombait en panne au milieu de la Méditerranée ..
    Dommage car il ne fallait qu'un peu plus de 2 heures , pour faire la traversée.

    Nous avons mis 4 heures , Nice Calvi; ce n'est pas trop long .
    Je vous souhaite une bonne semaine.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique