• Après tous les dégâts provoqués par cette tempête ,on respire un peu. Dans mon village, pas de risque d'inondation car nous sommes sur la pente ..pas trop raide mais sur la pente quand même.
    Nous craignons plutôt les éboulements . Pour cette fois-ci les maisons sont restées à leur place .Et pourtant le vent a bien essayé de nous déloger.
    C'est surtout la région de la plaine qui a souffert

    Le géant Casino de Furiani


    Mais ,pour parler d'autre chose, je ne vous ai pas racontée la nuit mémorable que j'ai passée la veille de mon retour du continent.
    J'ai été réveillée par un bruit étrange .tac, tac, tac .Lorsque j'allumais la lumière, plus rien.Dès que j'éteignais le bruit recommençait .   Finalement, je me suis aperçue que c'était une chauve-souris  qui vibrait ? Vous n'avez jamais entendu vibrer une chauve-souris ? Tant mieux pour vous.
    J'ai essayé de la bloquer  contre le mur  rien à faire , elle continuait à vibrer . Je lui ai donné une grande claque.  elle vibrait encore.


    Je la soupçonnais d'être habitée par un fantôme:  ah! C'est vrai, je ne vous ai pas dit que c'était une chauve-souris en cerf-volant! Une très grande chauve-souris. Je l'ai regardée pendant un moment :elle vibrait toujours, surtout de la tête  . J'ai commencé à avoir des sueurs froides. Et si c'était une chauve-souris hantée ? 


    J'ai failli appeler au secours, dégringoler les escaliers en réveillant toute la maisonnée...Mais, outre le fait que j'allais me ridiculiser ,la peur de me casser le cou (le temps de trouver l'interrupteur, j'aurais atterri au rez de chaussée en petits  morceaux) a été la plus forte.
    J'ai pris mon courage (du moins ce qu'il en restait ) à deux mains , et j'ai coincé la bête  dans le montant du lit. Non, mais ,  on allait voir qui commandait !
    Et là, après une dernière vibration (juste pour me narguer) elle s'est immobilisée. Et j'ai pu terminer ma nuit tranquillement .


     






    22 commentaires
  •  

     

     

    Oui, c'est moi ! Vous ne me reconnaissez pas ?  Effectivement, d'habitude je ne mets pas de vêtements aussi colorés  quoique ... J'ai  un peu forcé sur le maquillage des yeux et j'ai oublié de me coiffer .Mais franchement, vous auriez dû me reconnaître .

     

    Pour l'instant, j'essaie de respecter le règlement de la maison : croyez-vous que ce soit difficile ? Je

    m'interroge... Et je m'applique

     

    Je ne parle pas la bouche pleine. je ne hurle pas ..Pourtant ,parfois cela ferait du bien ...

    Heureusement que certains sont compréhensifs....

    Je vous souhaite un bon week end

     Qu'on est bien au coin du feu

    Je respecte le règlement !

    Et nous sommes sages comme des images !


    27 commentaires
  • Me voici de retour  ,après avoir pris le chemin des écoliers pour rentrer .

    Ce fut un beau voyage ,plein de péripéties, mais c'est ce qui a fait le charme  de cette aventure; Car on peut parler d'aventure, ne sachant pas  quel serait le programme du lendemain. Ce sont des gens qui prennent le temps de vivre : la notion d'heure est tout à fait aléatoire ...

    Le premier soir , nous avons attendu 3 heures pour être servis dans un petit restaurant  où nous avait conduits , notre interprète. Le serveur ne savait plus qui avait commandé quoi et certains , affamés, sauçaient  le jus dans l'assiette de leurs voisins ...

    On attend...

    C'est aussi le bus qui arrive avec deux heures de retard  ... Et ensuite ,les choristes qui courent derrière lui    ,pour le rattraper ; c'est la plus ancienne qui a gagné !

    C'est  le regard méfiant des  policiers  au contrôle d'arrivée,  la douceur du climat, la gentillesse des gens, les gâteaux orientaux , les chants en commun  ...

     

    La pauvreté qui côtoie la richesse

     

    Les échoppes pleines d'attrape -touristes

    Et le bateau du retour qui a deux heures de retard lui aussi pour ne pas déparer dans ce beau voyage


    21 commentaires
  • Voilà c'est le départ , ce matin ,pour  l'  Albanie .
    Non, je ne m'exile pas  dans cette lointaine contrée qui fait encore peur à pas mal de monde.
    J'ai entendu :
    - Tu es sûre de revenir ?(  Ils ne vont pas me garder de force,  non ?)
    - Je ne paierai pas ta rançon (celui-là je le retiens!)
    - Attention aux voleurs ! (  pas de souci : je n'emmène pas ma rivière de diamants, ni ma montre Cartier, ni mon sac Guess, ni mon tailleur Chanel  );J'y vais en haillons, à moitié nue ...La mafia albanaise  ne m'accordera pas un regard.

    Mais , j'emmène des biscuits, des médicaments, de l'eau... ne riez pas ..du papier hygiénique   pour le cas où il  aurait des morceaux de vieux journaux ,pendus à un clou dans la "cabane au fond du jardin " !


    Je pars avec ma chorale , pour une semaine dont pas mal de temps en voyage :
    Le bateau pour l'Italie, le car, puis l'avion ,puis le car ..
    Nous ne savons pas trop à quelle sauce nous serons mangés: j'espère que les toilettes ne seront pas sur le palier ... dans l'hôtel . D'ailleurs, comme ce sont nos hôtes qui s'occupent de tout, nous ne savons pas si nous dormirons  dans un hôtel ...à Gjirokäster.
    On verra bien.Donc ,je vous abandonne pour 8 jours Soyez sages

    PS: le 14 octobre j'avais demande de deviner ce que représentait la photo bizarre: il y a 4 gagnantes .

    Effectivement, ce sont des "frappe"(sans S car le pluriel féminin en corse est le "e")

     qui correspondent aux oreillettes, aux bugnes ..... Donc à mon retour d'Albanie , je  verrai cela  comme promis.


    26 commentaires
  •  

    Je veux une cellule psychologique pour moi toute seule  : une manif spontanée de la police cette nuit  à Paris,cela m'a perturbée .

    Heureusement que je ne l'ai pas su cette nuit: je n'aurais pas fermé l'oeil, et ce matin, j'aurais été encore plus perturbée :  les conséquences auraient (oui, j'aime ce mot)  pu être encore plus graves !

     

    J'aurais (encore) fait des cauchemars  , je me serais (tiens , j'ai changé de verbe ) levée  avec un oeil ouvert, un oeil fermé , les jambes flageolantes.Je me serais fait une bonne sur la tête .J'aurais(ben oui ) avalé mon café de travers ;je me serais étouffée .Il aurait fallu appeler le Samu: le temps qu'il arrive au village (en passant par le continent : maintenant lorsqu'on appelle , le Samu, c'est un régulateur du continent qui répond . Avant qu'il ait compris le nom du village, on est mort  ! Ensuite, vous entendez le mort qui rouspète:

    -" Zut alors! Je n'ai même pas eu le temps de faire mon testament " ! Fin de la parenthèse car maintenant  vous ne savez plus où vous en êtes!)

    Donc, le temps qu'il arrive au village ...Comment qui ?Mais le Samu ! Vous ne suivez pas! Je continue.

     

    Le temps qu'il arrive au village, je ne serais plus qu'une épave en voie de disparition .

    Alors, vous voyez , l'impact que cette manif a eu sur moi !

    Par conséquent, j'ai vraiment besoin d'une cellule psychologique . 

    PS: je prépare mon départ en Albanie, donc je ne suis pas très présente .

     

     

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique