•  

    Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi ,mon nid d'aigle et la Corse , allez lire l'article d'Oxygène , qui raconte notre rencontre link    Schumi, schumi ... elle pousse un peu là

     

      -" Eh !Ho ! Il y a quelqu'un?

    -"Fiche-moi la paix; je lis les nouvelles du jour!"

    -"Et quelles sont ces nouvelles? Eho? Tu réponds?"

     

    coucou

     

    -"Mais oui! Je vois un vieux village  dans la montagne corse: la photo doit dater !!

    On voit des draps étendus sur des toits en terrasse;il paraît que tous les toits ont des tuiles  maintenant !J'aprçois  la maison de Fanfan, sous l'église mais il lui manque un étage ..Etrange ...Et puis où est la terrasse? 

     

     

     

     

    praot nb

    -"Eh! Oh!"  C'est tout?

    -" Non!  J'aperçois un chameau qui fait une bise  au chamelier: ils ont l'air de s'aimer ces deux-là!"

     

      _"Il y a des chameaux dans le village de Fanfan? "

    -"Mais non, voyons! C'est à Djibouti!

    -" Ah! Je suis rassurée; je croyais que tu avais forcé sur la vodka!"

     

     

    carte djib

     

     

    -"Et quelles sont encore les nouvelles? Oh! Tu me réponds ? "

    -"Eh! Bien ,il paraît que l'emblème des corses, est une tête de Maure !"

    -" De mort ? Ce sont des pirates? "

    -" Mais non ! de "Maure!   Si tu veux connaître la légende  va voir là! "link  

     

     

     

     

     

     

    tete maure

     

    -"Donc  si je résume:Les sarrazins  ont coupé un étage à la maison de Fanfan; ils arrivaient de Djibouti à dos de chameau et les amis de Fanfan les ont fait fuir en brandissant le drapeau blanc à tête de Maure !

    Et nous qu'est-ce qu'on fait dans cette histoire?

    -" Femme,  je cois que c'est toi qui a vidé la bouteille de vodka  ! Et puis laisse-moi lire le journal et demande à Fanfan ce qu'on fait dans cette galère "

     

    C'était le thème du noir et blanc pour les cartes postales du monde chez  Perfecta;link J'espère ne pas m'être trompée de thème sinon vous allez croire que c'est moi qui ai bu la vodka!


    31 commentaires
  • Un grand merci à celles et ceux qui m'ont souhaité mon anniversaire !

     

     

    Le célèbre journaliste Anatole Sacapus, profitait d'un repos  bien mérité , en essayant de bronzer  incognito sur une  petite plage  Corse ;

    Pour passer inaperçu ,il n'avait pas hésité à cacher son physique très avantageux, sous un maillot de grand-père , qui lui allait comme  la victoire aux joueurs de l'équipe de France! !

     

    maillot

     

    Il rôtissait comme un steack , quand tout à coup ,il vit arriver un étrange équipage :Une vieille dame  tirait un âne, chargé de sacs  et de valises , et se dirigeait droit vers la mer!

    madeleine colonnna

     

    Elle n'avait pas l'air commode  et l'âne marchait droit.

    ANE

     

    Anatole Sacapus, toujours à l'affût d'une scoop,   laissa choir le flacon de crème solaire  dont il enduisait des pieds délicats, et se précipita:

    -" Bonjour madame, où allez-vous  avec votre âne ? "

    -" Salute! jeune homme ! Je vais prendre le bateau ,pour aller sur le continent , voir mon fils !"

    - Vous ...allez ...sur le continent? Avec votre  âne? " Mais il faut franchir la mer!"

    -" Vous me prenez pour une paysanne , jeune homme? Je le sais qu'il faut prendre le bateau!"

    -" Et vous allez prendre le bateau avec votre âne? "

    -" Bien sûr! Vous ne croyez pas que je vais abandonner mon âne, comme les gens sans coeur qui abandonnent leur chien?" Mon âne,il part en vacances avec moi!"

    -" Mais le port est loin! Ici , c'est la plage ! "

    -" Et le bateau là-bas au large ? C'est quoi? Un mirage , peut-être? "

     

    bateau

     

     

    -" Non, c'est un vrai bateau, mais il est loin d'ici!"

    -" Vous croyez que nous avons peur de marcher mon âne et moi? On arrive du village ; alors on peut bien faire encore quelques centaines de mètres , hein, Sciucchinu?

    Allez "tsè"!!

    (onomatopée pour faire avancer un âne )

     

    Anatole en resta muet :pourtant,il ne se laissait pas surprendre facilement ,lui qui avait tout vu, tout entendu !

    Mais ,la vieille dame le laissait admiratif!

     

     Des enfants et des jeunes gens  s'étaient approchés et avaient suivi avec intérêt cet échange.

    laetitia.jpg

    Le plus âgé de la bande , eut pitié de la vielle dame ;Il comprit qu'elle  irait jusqu'au bout de son rêve .Il dit à ses amis:

    -" Nous allons  emmener la vieille dame faire un tour en pirogue  . Quelqu'un tiendra son âne, si elle veut bien le lâcher et ensuite nous la ramènerons sur la plage."

      La pirogue fut préparée ..

    pirogue

     

    La vieille dame, ravie  accepta de confier son âne  à  Anatole Sacapus , qui tenait à participer jusqu'au bout , afin de raconter cette histoire  avec l'accent de la vérité (ce qui n'avait pas été souvent le cas   ces derniers temps , mais cela ne nous regarde pas!);Elle lui promit (à son âne , pas à Anatole) ,de  revenir tout de suite le chercher  ,pour aller dans le grand bateau .

     

    Et la vieille dame , fit sa promenade sous les yeux amusés des gamins  de la plage .

    La joie irradiat son visage ,elle était heureuse de voguer sur l'eau ,elle qui n'avait jamais  quitté sa terre natale.

     

    Lorsqu'elle revint sur le bord , son fils l'attendait ;IL avait  raconté à Anatole , que , tous les étés, sa maman  partait  du village, tout proche, avec son âne ,pour aller voir son  autre fils que le continent.Heureusement  (ou malheureusement ), il y avait toujours quelqu'un pour la ramener  à la maison;

    Mais , c'était bien la première fois qu'elle avait eu droit à une promenade en pirogue!!

    ;

     

     

     dscn1260.jpg

     

    -"Peut-être un prochain été , réussira-t-elle  à franchir la mer , avec son âne Sciucchinu  pour revoir son fils sur ce continent  ,qui est si loin du village? " pensait Anatole Sacapus , la larme à l'oeil  (fait  exceptionnel , qui mérite d'être signalé: mais chut! Nous n'allons pas ternir sa réputation  de journaliste   objectif!!)

      mon village.jpg

     

     Ce conte  a été écrit pour le défi des "croqueurs de mots"  sous le commandement de Tricotine: link sur une idée de 

    Nounedeb  link  un journaliste, la plage , une vieille dame , des enfants ... un animal inattendu ..brodez,

     


    75 commentaires
  • DSCN2446


    Hier, c'était la St Erasme, le st patron des pêcheurs ; je ne sais si St Erasme a entendu l'appel du large; il a été balloté dans une barque ;il est habillé de rouge comme le prêtre et entouré de fleurs .

    Non, on ne va pas le jeter à la mer :il  reviendra  sagement au port , après sa promenade annuelle .

    Nous avons chanté  pour les marins  , sur la jetée de l'Ile-Rousse .

    Voici donc une poésie marine pour le jeudi en poésie chez Pascale la tricotineuse .link


     

    L’appel du large

     

    Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,
    Le coeur gros de rancune et de désirs amers,
    Et nous allons, suivant le rythme de la lame,
    Berçant notre infini sur le fini des mers.

    Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
    Pour partir, coeurs légers, semblables aux ballons,
    De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
    Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !

    Amer savoir, celui qu’on tire du voyage !
    Le monde, monotone et petit, aujourd’hui,
    Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :
    Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui !


    Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

     

    CHORALE1

     



    32 commentaires
  • Il paraît qu'on peut supprimer la barre dOB depuis hier :qui peut me dire comment il faut faire?

    toutankhamon

     

    Je ne suis jamais allée en Egypte, à mon grand regret , et donc je ne me suis jamais penchée sur la tombe de Toutankhamon.

    Certains s'y sont penchés et ne s'en sont jamais relevés :la malédiction des pharaons vous connaissez?

    Non, je ne vais pas vous la raconter , sinon nous sommes encore là ce soir!


    Ce pauvre Toutankhamon, depuis qu'on a découvert sa tombe n'a plus réussi à reposer en paix: S'il avait su qu'on le trimbalerait partout , qu'on l'étudierait sous toutes les coutures, il aurait sûrement demandé qu'on l'enterre ailleurs!!

    Et voilà qu'on vient de s'apercevoir que c'était un vrai minus , physiquement, s'entend!!

    Depuis que j'en entends parler, je m'imaginais, un bel homme grand et musclé ,qui d'un coup de cils faisait se pâmer toutes les belles courtisanes ..


    Eh! bien !Non!

    C'était un gringalet , qui avait hérité des multiples maladies de ses aïeux (forcément quand on se marie en famille cela ne peut que finir mal!!); il marchait avec des cannes ,il était chétif, le teint jaune; il souffrait de paludisme et il est mort des suites d'une fracture de la jambe! J'en passe et des meilleures!

    Forcément les antibiotiques n'avaient pas encore été inventés.


    Je ne sais pas si je vais m'en remettre: ben, oui!! C'était une de mes idoles .et à cause de quelques savants voilà mon rêve brisé!!

    Et maintenant,on a découvert qu'il était le fils d'Akhenaton , roi un peu fou , qui a provoqué la première guerre d'Egypte.. Depuis , on en a connu d'autres .. .rois ou pas, et même plus près de chez nous !


    Et pour le jeudi en poésie de Brunô link restons en Orient , Voici un poème de Victor Hugo(encore lui):Les orientales 1828: qui, hélas, est plus que jamais d'actualité!
     ,
      orientale

    LE VOILE

    La sœur

    Qu'avez-vous, qu'avez-vous, mes frères ?

    Vous baissez des fronts soucieux.

    Comme des lampes funéraires,

    Vos regards brillent dans vos yeux.

    Vos ceintures sont déchirées.

    Déjà trois fois, hors de l'étui,

    Sous vos doigts, à demi tirées,

    Les lames des poignards ont lui.


    Le frère aîné

    N'avez-vous pas levé votre voile aujourd'hui ?

    La sœur

    Je revenais du bain, mes frères,

    Seigneurs, du bain je revenais,

    Cachée aux regards téméraires

    Des giaours et des albanais.

    En passant près de la mosquée

    Dans mon palanquin recouvert,

    L'air de midi m'a suffoquée :

    Mon voile un instant s'est ouvert.

    Le second frère

    Un homme alors passait ? un homme en caftan vert ?

    La sœur

    Oui… peut-être… mais son audace

    N'a point vu mes traits dévoilés…

    Mais vous vous parlez à voix basse,

    A voix basse vous vous parlez.

    Vous faut-il du sang ? Sur votre âme,

    Mes frères, il n'a pu me voir.

    Grâce ! tuerez-vous une femme,

    Faible et nue en votre pouvoir ?

    Le troisième frère

    Le soleil était rouge à son coucher ce soir.


    La sœur

    Grâce ! qu'ai-je fait ? Grâce ! grâce !

    Dieu ! quatre poignards dans mon flanc !

    Ah ! par vos genoux que j'embrasse…

    O mon voile ! ô mon voile blanc !

    Ne fuyez pas mes mains qui saignent,

    Mes frères, soutenez mes pas !

    Car sur mes regards qui s'éteignent

    S'étend un voile de trépas.



    Le quatrième frère

    C'en est un que du moins tu ne lèveras pas !

     

     lame


    47 commentaires

  • Image and video hosting by TinyPic
    J'ai entendu ce matin que deux hôtels anglais ,ont eu une idée très étrange pour attirer les clients:
    Moi cela me ferait plutôt fuir ;mais ,les gens sont tellement bizarres parfois...ils vont peut-être aimer cela !
      Ils ont décider de faire chauffer les lits des clients, par des employés de l'hôtel: ceux-ci se mettent dans le lit pendant un moment (cinq minutes) ; et ensuite , le client (la cliente) se couche!
    Le lit est garanti chaud à 24 degrés : mieux qu'une vulgaire bouillotte en caoutchouc, les bouillottes humaines chauffent mieux!!

    Il n'est pas précisé ce qui se passera si la bouillotte s'endort ,pour peu que le client (la cliente) s'attarde un moment au bar de l'hôtel..

    Ni si le lit sera aussi confortable, si la bouillotte a mangé des haricots en sauce avant de se mettre dans le lit du client ...
    Ce qui est sûr , c'est que, si le client a son lit chaud, il aura aussi quelques microbes de la bouillotte , qui l'attendront , bien au chaud aussi..

    J'en vois qui ont tout à coup l'oeil moins coquin!
    Si vous allez en couple dans ces hôtels ,on ne précise pas s'il y aura deux bouillottes dans le lit : vous imaginez ce que deux bouillottes chaudes peuvent faire dans un lit?
    Mais non!
    Elles vont juste chauffer les deux places!!Vous avez l'esprit guilleret ce matin!!

    Un conseil: envoyez au lit vote conjoint ,il vous chauffera la place et au moins, vous connaissez ses microbes!
    Sinon, rien ne vaut la bonne vieille bouilloire en caoutchouc... mais tout dépend des goûts de chacun .. et la bassinoire de nos ancêtres ?
    Qu'en pensez-vous?
    bassin


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique