•  

    On se lève , le matin avec l'âme d'un poète

    Des mots et des vers qui dansent dans la tête

    Et puis la vie quotidienne vous rappelle à l'ordre

    Interdit de versifier au-dessus du désordre !

    Le chat fait des bêtises dès le petit matin

    Votre élan se rétrécit comme peau de chagrin

    La journée s'annonce pleine de corvées

    Tous les petits tracas qui vont m'énerver

    Les courses, la cuisine,le jardin qui s'étiole

    Comment faire des vers parmi les casseroles?

    Pourtant, ce matin,le ciel est d'un bleu intense

    Les oiseaux me disent : « viens rime, , et pense

    A te faire plaisir : le reste peut attendre! 
    De ces  vicissitudes,ta vie doit-elle dépendre? "

    Le maquis m'envoie ses ardentes senteurs

    Dans le soleil levant , s'exhalent les odeurs

    De la liberté, le la joie , de ces petits bonheurs

    Qui vous aident à supporter les petits soucis.

    Comment ne pas sourire lorsqu'un enfant rit?

    Comment résister à la beauté des montagnes

    Qui me font aimer mon pays de cocagne ?

    Face au San Pedrone , je vide ma tête

    Voilà, c'est parti et plus rien ne m'arrête .


    PS: le San Pedrone est une montagne face au village


     

     

     


    49 commentaires

  •  Le thème de la semaine chez Dana est le rouge
    :
    http://la-tribu-de-dana.over-blog.com/


     


    Rouge comme le feu de Noël

    Qui fait briller les yeux des enfants

    Qui réconcilie petits et grands

    et jette ses flammes vers le ciel



    Rouge comme les coquelicots

    Qui illuminent les champs de blé

    Feux follets primesautiers

    Qui disparaîssent bien tôt


    Rouge comme le pénitent de Sartène

    Qui traîne ses chaînes et porte la croix

    En implorant au nom de sa foi

    A Dieu le pardon , pour sa peine.


    Rouge comme le feu qui détruit

    Qui brûle tout et ne laisse que cendres

    Qui sème la peur et veut reprendre

    Sur cette île, tout ce qui vit


    Rouge comme ma colère

    Contre ceux qui détruisent

    Ceux qui brûlent et méprisent

    La lumière , de ma terre-mère



    Piton de la fournaise (Réunion)


    48 commentaires
  •  

    Comme le poète devant son lac

    J'ai clamé:"ô temps suspends on vol!"

    Mais comme j'étais devant une flaque

    Le temps m'a prise pour une folle!


    Comme l'espagnol de l'armée en déroute

    J'ai crié : " c'est à boire qu'il me faut!"

    Mais hélas , personne ne m'écoute

    Et j'ai bu toute seule mon apéro!



    Comme Perette et son pot au lait
    J'ai  voulu  sautiller sur le chemin
    Contre un caillou je m'étalai
    Et  j'ai attrapé un tour de rein!


    Comme Marat dans sa baignoire
    J'ai voulu nettoyer mes blessures
    Mais je suis tombée dans le lavoir
    Avec mes bottes , j'avais de l'allure!!

    Comme Napoléon à Sainte -Hélène
    J'ai crié:" un corse n'a pas de maître "
    Mais cela n'en valait pas la peine
    Même l'écho m'a envoyé paître!

    J'ai vu Napoléon  en vrai à Ajaccio!!La preuve!


    41 commentaires
  • Abeilles50:
    http://abeilles50.over-blog.com/

    propose un défi: écrire un texte en prose ou en vers, où les vedettes seront les fruits et les légumes (pas de date limite)
    Voici ma participation

    (Après avoir lu le ras- le bol des maraîchers qui ont du mal à résister à  la concurrence étrangère)

     

    Nos agriculteurs en ont gros sur la patate:

    A quoi cela sert-il de cultiver des tomates

    Si elles ne rapportent pas un radis?

    Faudra-t-il se mettre à cultiver des letchis

    Des ananas , des mangues et des longanis?

    Les élus leur racontent des salades

    Quelques promesses et ...passez muscade!

    Ils disent que ne sont pas leurs oignons

    Que c'est l'Europe , le cours du citron,

    du melon , qui sont responsables!

    Vraiment dire cela , c'est lamentable!

    Croient-ils ces gens-là, que du sang de navet,

    Coule dans les veines des maraîchers?

    Pas du tout: s'ils se prennent quelques châtaignes

    Dans la poire, ils ne faut pas qu'ils se plaignent,

    Les élus; ce sera bien fait pour leur pomme :

    Ils pourront crier : »Ail! » si on les assomme!

    Agiter la carotte ou le bâton ,

    Promettre des tas de subventions

    Cela ne donnera pas la pêche

    Aux agriculteurs , que beaux ces prêches

    Laissent souvent mi-figue, mi-raison!

    Les élus européens sucrent les fraises

    Ils ne racontent que des fadaises

    A ces pauvres agriculteurs pantois

    Qui voudraient bien amasser quelques noix.

    Ils ne veulent pas travailler pour des prunes

    Ils ne demandent pourtant pas la lune!

    Achetons les légumes chez nous

    Ne les laissons pas dans les choux!!

     

     et bien sûr une chanson de circonstance /:

     

     

     

     

     


    63 commentaires
  •  Sur un défi de Abeille 50  

    http://abeilles50.over-blog.com/
     sur le thème: "Péchés mignons ,gourmandise" voici ma participation:

    Comme Astérix le célèbre gaulois

    Est tombé dans la potion magique

    Moi je suis tombée dans le chocolat

    Cela n'est-il pas magnifique?

    J'aurais pu tomber dans le vin

    cela eut été oenologique !

    Ou bien tomber dans l'eau du bain

    Cela serait hydrologique!

    Mais voilà : moi c'est le chocolat

    Qui me rend psychédélique!

    Qu'il soit en carreaux ou liquide

    Je l'aime ,c'est homérique!

    Qu'il soit mou ou solide

    Il me rend hédonistique!

    Qu'il soit chaud ou même froid

    J'en deviens mélodramatique!

    J'aime le chocolat comme Nicolas

    Adore le pouvoir napoléonique

    Oui, il me ferait faire ce chocolat

    Des choses plus qu'excentriques!

    C'est lui mon péché mignon

    Ma drogue dure, mon mot magique
    J'avoue, c'est mon addiction
    Il me rend dythirambique!

    Vive le dieu chocolat

    Et au diable l'effet calorique!

     

     


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique