• -          Pour le défi 208, Jill Bill, à la barre de la quinzaine, nous propose:

     

    Je vous propose de clamer votre innocence dans une affaire mal barrée pour vous... eh oui !

    Défendez-vous bec et ongles moussaillons, je compte sur tous pardi.

    Ceci pour le lundi 24 septembre avec trois mots en imposé :

    « saint-frusquin, échafauder, alcades »

     

    Accusée  Fanfan levez-vous !

    -          - Mais je suis debout, Mr le président !

    -          Vous vous fichez de moi ?

    -          -  Je n’oserais pas Mr le président.C’est juste que je suis dans le trou !

    -          Mais vous n’y êtes pas encore dans le trou !

    -          - Je sais ; c’est le plancher sur lequel il y a mes pieds, qui est troué ; donc je suis en –dessous  du niveau  de la mer ,du plancher !

    -          -Ah ! Ne m’en parlez pas ! Nos tribunaux sont vétustes et moi-même .. .Bref , revenons à nos moutons.

    -          Vous êtes accusée d’avoir pénétré  par effraction –vitre  cassée,fenêtre forcée – avec une échelle volée ,  et tout le saint-frusquin ,dans la maison de Mr Avecsursi : on se demande pourquoi , d’ailleurs, puisque , rien n’a été volé ! Mais on dirait qu’une tornade a pénétré dans ladite maison.

    -          Que dites-vous pour votre défense ?

    -          Eh ! Bien ! Mr le président ,voici, pour faire court , sinon, les assesseurs vont s’endormir.

    -          Je passais sur la route, lorsque j’ai entendu à travers une porte ceci :

    -        "  - Jean-Claude a mangé ?

    -         - Oui, je lui ai donné un peu de viande, mais il a assez mangé pour aujourd’hui. Et ne le laisse pas sortir . Il n’a qu’à aller dormir dans son panier ."

    -          Mon sang n’a fait qu’un tour Mr le président : j’ai pensé qu’il y avait un enfant maltraité ; vous imaginez : « dormir dans un panier ! » 

    -          Alors, j’ai attendu , que les gens sortent de chez eux.  J'ai échafaudé un plan :J’ai pris l’échelle de mon voisin  ,j’ai grimpé sur la fenêtre, j’ai cassé une vitre pour pénétrer dans la maison ,et j’ai voulu délivrer. le petit Jean-Claude .

    -          Comme je ne le trouvais pas, j’ai fouillé toute la maison , pensant qu’il était enfermé dans la cave.

    -          Tout à coup, un chat m’a sauté au visage, il m’a griffé ;mes cris ont alerté les voisins .Ils ont appelé  les alcades ,(forcément avec le nom de famille que m'a donné mon époux ) la police et c’est ainsi que je me suis retrouvée devant vous.

    -          Je demande votre indulgence Mr le président ; mon effraction partait d’un bon sentiment , n’est- ce pas ?

    -         - Bien ; après ce récit très écourté, dont je vous sais gré , car je vais aller lire mon journal, je vous condamne, à 10 jours de travaux forcés, d’intérêt général : vous nourrirez tous les chats du village  , puisque Jean-Claude ,la petite chatte des gens chez qui vous vous êtes introduits , vous a pardonné la peur que vous lui avez causée.

    -          Merci, Mr le président : mais Jean-Claude, c’est une chatte ? Il y a discrimination à lui donner un nom de garçon …

    -          -Dehors, ou je vous envoie en prison !

    -           

    Défi N°208 : accusée levez-vous !

    -          .

     


    13 commentaires
  • Jibril se sent inutile...

    Jibril se sent inutile

    Il n’a pas de boulot

    Le moral dans les godillots.

    Jibril  traverse la route  ,

    Sans aucun doute

    Il trouvera à s’occuper

    Le président l’a juré.

    Attention, il y a un bus,

    Qui arrive ! Oh ! Jésus !

    Jibril est réduit en galette

    Avouez que cela est bête .

    L e président est futile !

    (Pour ne pas dire autre chose )

    C'est un élève  mal en point qui arrive dans" la cour de récré" de Jill Bill


    24 commentaires
  •  

    x

    Le patrimoine...

    Ce week end, e sont les journées du patrimoine  . C'est le moment de visiter  les vielles ruines autour de chez vous:inutile d'aller très loin ; Il y en a toujours dans le coin .

    Moi par exemple, je fais partie du patrimoine de mon village : absolument.

    J'ai quelques rides,  j'ai la tête pleine de  la mémoire de mon village, et de courants d'air  en plus . 

    Je dois bien voir quelques os qui ramollissent comme les parements des vieilles pierres.

    Je ne suis pas encore branlante mais cela arrivera un jour , n'est ce pas ?

    Je ne m'écroule  pas encore, sauf quand j'exagère sur le muscat pétillant du Cap Corse.  bon cela n'arrive pas souvent , heureusement .

                                                          (Ce n'est pas moi !happy)

    Je vous souhaite un bon dimanche et bonnes visites

     

     

     


    19 commentaires
  • Irène, c’est la reine

    Du café-crème

    Parfumé à la marjolaine .

    Vous faites la grimace ?

    Cela vous agace ?

    N’allez donc pas en Alsace :

    C’est là qu’elle sévit

    Dans un bar , la nuit .

     Prise en flagrant délit,

    Elle dit que la marjolaine

    C’est  bon pour la migraine.

    J’ai goûté à sa mixture :

    Depuis, je suis dans la confiture.

     C'est la nouvelle élève qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill avec son café-crème


    28 commentaires
  • Défi N° ? avec le capitaine  Domi à la barre

    On recrute

    Nous recrutons  ! Parfaitement  !

    Non, ce n'est pas pour la Légion étrangère  (j'y ai passé 25 ans , cela suffit ); non plus pour être mercenaire en Afrique  ou aux Comores (Bob Denard est mort ) .Désolée de vous faire perdre si cruellement vos illusions d'aventurier(ère).

    On recrute

    Nous ne recrutons pas non plus pour entrer dans la gendarmerie (j'y ai passé mon enfance ) : vous pouvez ire adieu à vos rêves de mettre des amendes  sur le bord des routes , les yeux collés à un radar mobile, cachés (es) dans le maquis ou les buissons  avec un papillon qui vous chatouille le bout du nez  :

    "- Atchoum ! Zut ! J'ai raté mon voisin qui roule comme un dingue " !

    Nous ne recrutons pas pour les impôts afin de traquer ceux qui essaient de tricher en cachant leurs revenus : non, vous n'aurez pas le nom de quelques ministres ou députés dans votre palmarès  professionnel .

    Je ne veux plus vous faire languir :  nous recrutons pour les "croqueurs de mots " dont Domi est le capitaine sans peur et sans reproche .

    Vous avez peur de faire des fautes ? Qu'à cela ne tienne: vous avez le correcteur Google qui se fera un plaisir  de vous montrer que vous devriez allez voir Bernard Pivot .

    Vous n'avez pas d'inspiration ?IMPOSSIBLE : tout le monde a quelque chose à dire , surtout ceux qui n'ont rien à dire . Lâchez-vous   enfin !

    Alors , j'espère vous avoir  convaincus(es) : venez chez" les croqueurs de mots "; l'aventure, la vraie vous attend. Cliquez  sur ce lien  et plongez dans la mer des récits (pas des récifs ).

    http://croqueursdemots.apln-blog.fr/

     

    On recrute

     

     


    23 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires