• Pour ce défi 217,  des croqueurs de mots c’est Marie Chevalier  qui prend la barre  du navire.

    Voici ce qu’elle propose.

    « Un(e) ami(e) de longue date vous demande de mentir à son (sa) conjoint(e)

    sur son emploi du temps du samedi dans la soirée.

    Elle veut que vous lui disiez que vous étiez ensemble … ce qui n’est pas le cas…. »

     

    Défi N°217 : les radis du clair de lune

     

    -         -Bonjour Daria ,heu j’ai un petit service à te demander .

    -         -Bonjour ;volontiers

    -Voilà :samedi soir, j’ai fait une folie : je suis sortie  avec un collègue qui me faisait les yeux doux depuis longtemps .Il a dit que mes beaux yeux le faisaient mourir d’amour .Alors,  j’ai craqué, ne voulant pas avoir sa mort sur la conscience .

    - Ah ! OK .  Si ton mari l’apprend ! Tu te rends compte de ce que tu as fait ? Mais …pourquoi, me dis-tu cela ?  Qu’est ce que je viens faire dans l’histoire ?

    - C’est là que j’ai besoin de toi : je voudrais que tu dises à Dumè que j’étais avec toi .

    Oh ! lala ! Mais qu’est- ce que tu me demandes là ?

    -Je t’en prie, au nom de notre vieille amitié , il faut que tu le fasses, sinon, il me tue, il tue mon collègue et il se tue .. .Enfin, il tue tout le monde . Tu ne veux pas être responsable d’une hécatombe ?

    - Ben, présenté ainsi, je ne peux pas faire autrement .

    Et qu’est ce que je vais lui dire à ton mari s’il demande ce que nous avons fait ? Où nous étions ?

    -Tu lui diras que nous étions au jardin,  en train de planter des radis , au clair de lune.

    -QUOI ? Il ne va jamais nous croire !

    -Mais oui, tu lui diras que si on plante des radis le soir au clair de lune, non seulement ils seront excellents mais de plus, ils nous porteront bonheur et nous aurons de l’argent toute l’année !

    -C’est vrai ça ?

    -Absolument !

    -Alors c’est d’accord . Mais promets-moi que nous irons planter des radis au prochain clair de lune .

    -Promis ! Croix de bois, croix de fer …

    Défi N°217 : les radis du clair de lune


    21 commentaires
  •  

    Ce n'est pas une histoire parisienne

    Tango , tango canta, canta mi peina...

    Non, mais je m'égare ,là ...

    La" tantina de Burgos" n'a rien à faire dans cette histoire.

    C'est l'histoire d'un tube de crème pour les mains ...

    De temps en temps, je décide de m'occuper de mes mains ,à mes moments perdus ,qui ne sont pas nombreux . (Je ne dois pas savoir me débrouiller, sans doute) .

    Donc , j'ai acheté un tube de crème pour les mains , tout beau, tout mignon. Mais bien sûr, tous les soirs, j'oublie de me passer la crème.

    Je décide donc de la monter dans ma chambre .Et pour ne pas oublier, je pose le tube sur l'escalier . Oui, je suis paresseuse .Ce soir, c'est décidé,je vais chouchouter mes mains.

    Mais lorsque je monte me coucher, le tube a disparu.Quel est donc ce mystère ?

    Ne voulant réveiller personne, je me passe de crème . Mes mains ne tremblez pas , le tube reviendra...

    Ce matin,  je descends, et je vois le tube sur la table . Je ne sais par quel tour de passe-passe, il est revenu à son point de départ.Il ne doit pas aimer l'altitude.

    Mais ce n'est pas lui qui décide .Je vais le remettre sur l'escalier : on verra bien si je le retrouve ce soir .

     


    21 commentaires
  • Bambou a mis les bouts

    Vers un pays merveilleux

    Le pays des rêves bleus

    Ne m’a même pas fait coucou.

     

    Bambou est retombée sur terre :

    Tout était en jaune  là-bas

    Le riz était  un peu bas

    A même dormi sur des pierres .

     

    Bambou est revenue chez nous :

    Quand on lui parle de voyage

    Elle regarde les nuages

    Elle rit jaune , c’est dommage .

     

    Une élève un peu désabusée qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill

     

    Ce n'est pas une expérience personnelle ...


    20 commentaires
  • Passer une journée au bord de l'eau, tremper les doigts de pieds,  les pieds( soyons fous) , pique-niquer sur le sable, faire le plein de vitamine D, prendre un coup de soleil sur le bout du nez (soyons fous encore), c'est le rêve à cette époque de l'année.

    Regarder des audacieux se baigner , tout en dégustant des oursins, sans manger les épines( comme avaient essayé de le faire des amis montagnards  ),sous un parasol ...

    Se prélasser au soleil , ou à l'ombre

    Où est la tête, où est la queue ? Laissez-moi dormir ...Je suis  au nirvana...

     

     

     

     


    20 commentaires
  • Pour la journée des droits des femmes, toujours menacés comme on peut le voir dans les pays de l'est et dans les pays de l'Amérique du sud.Je ne parle pas des pays musulmans et autres qui sont encore au Moyen-Âge .... Quelques portraits de femmes anonymes que j'ai connues ..qui ont mené leurs barque toutes seules .

    Et mesdemoiselles, mesdames , ne laissez pas les hommes occuper toutes les places en politiques , car ils font les lois qui les intéressent eux d'abord.Il faut plus de femmes en politique pour faire avancer les choses .

    Daria

    Marie

                                                                          Marie-Augustine

    Marie et Madeleine

    Benoîte

    Toussainte

     

    les femmes

     

    Ma maman

    et la relève

     


    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires