• Pour ce jeudi en poésie, ABC nous propose de parler de  la neige : pas facile lorsqu'il fait 24 degrés en février !

    Mis où sont les neiges d'antan ? Voici mon village sous la neige   avec une chanson :


    22 commentaires
  •  

     

     

     

    Le vent s'est calmé,les incendies sont en régression,le courant est rétabli,et il fait chaud /que demander de plus?

    Rina court...

    Rina court les rallyes

    Pour trouver un mari.

    Pas les rallyes automobiles :

    Elle trouve cela débile.

    Ce sont des rallyes chics .

    Mais voilà le hic :

    Elle fait un mètre quatre-vingt-treize

    Elle est aussi balèze .

    Quand un gars  l’invite à danser

    Il a le nez dans ses tétés.

    C’est peut-être confortable,

    Mais pas très convenable.

    Aussi,elle fait « tapisserie »

    Elle ne trouve pas de mari.

    Encore un an ,elle se donne,

    Avant d’aller chez les nonnes.

     

    Un" rallye" mondain est une sorte de "sauterie "de la jeunesse  bourgeoise et noble.

    Une élève qui prendra de la place dans la cour de récré de Jill Bill .

    Nous souhaitons un bon rétablissement à notre maîtresse .


    18 commentaires
  • ABC, à la barre des "croqueurs de mots " pour cette quinzaine nous propose :

    "J'emmène tous les matelots, en espérant qu'ils n'ont pas le vertige, faire un petit tour en montagne. Durant notre randonnée nous sommes attirés par un message envoyé du sommet du plateau.  Vous devez, tout simplement, décrypter ce message et nous dire qui peut bien nous l'envoyer ?"

    Défi n° 231 : ça fume ...

    Un petit groupe de personnes, aux mines de conspirateurs sont assis en rond, sur le sommet  de la colline.

    -Jules, nous sommes foutus !

    -Quoi ?  Nous sommes joufflus ? Tu trouves ?

    "-Non, il dit que nous sommes foutus" , rectifie Simone , dans un fou-rire ,qui manque  d'éjecter son dentier dans l'herbe . Elle a une ouïe  qui défie  les ans , au grand désespoir de des coéquipiers, car sa langue est aussi bien acérée

    - Mais pourquoi nous sommes foutus ? demande Jules qui est un peu dur de la feuille et qui a mis  son Sonotone  dans sa poche,pour ne pas le perdre.

    - André a raison : Regarde la fumée que nous produisons... Toute la région va savoir que nous fumons .Il fut trouver uen solution.

    - Une seule portion ? Pas question, j'ai le droit de fumer la même quantité que vous , s'obstine Jules.

    -Jules, tu nous fatigues , s'énerve, Pierrette , en tapant de sa canne sur le sol. (Il faut dire, que sa canne est redoutable; elle en use comme d'un moulinet et gare à l'objet de son courroux .On la surnomme :"la mère-tapedur")

    Jules préfère se taire devant cet argument frappant.

    -J'ai une idée, claironne  Paulo, qui fait la concurrence à Jules en ce qui concerne l'audition. Lui, il a jeté ses appareils aux orties, comme on jette grand-mère.

    Les autres dressent  une oreille  plus ou moins attentive (voir précédemment ). Nous allons jouer aux indiens  !

    -Quoi? Il ne reste rien ? Rabâche  Jules.Mais je n'ai tiré que deux bouffées ! Vous me brimez. Je vais me plaindre.

    -A qui? ricane Simone . N'oublie pas que nous sommes ici en cachette.Tu oublies que je t'ai tiré pour arriver ici ?

    Silence lourd de reproches de Jules.

    - Paulo , dis-nous , demande-t-elle en lui  lançant un oeil langoureux (Elle est secrètement amoureuse de cet homme intelligent et élégant  qui a toujours son noeud papillon  autour du cou, même la nuit.Mais cela ne nous regarde pas.

    -Oui, reprend Paulo: nous allons envoyer un message en fumée ,comme font les indiens dans les westers.

    -Voilà qu'il se prend pour Sitting Bull ,soupire André, avec une pointe de jalousie (lui est amoureux de Simone . ) C'est pire que Roméo et Juliette  .Vous allez voir qu'un jour il y aura un drame dans la maison de retraite.

    -Et quel message allons-nous faire fumer ? s'extasie Simone .

    -Nous allons fumer : " Nous sommes encore vivants et nous allons vous en faire voir jusqu'au bout " déclare Paulo , tout content de lui. Pierrette , passe-moi, ton vieux  fichu .

    -Mon fichu ? Tu veux fumer mon fichu ?  s'affole -t-elle

    -Mais non, c'est pour  faire des effets de fumée .

    Et aussitôt, dit, aussitôt fait ; bon quand je dis aussitôt,il faut compter avec le remue-ménage , de la canne,  du dentier qui finalement est bien tombé dans l'herbe (pas celle qui se fume )

    Vous comprenez pourquoi maintenant   , ces nuages sont un peu étranges ....Mais il y a peut-être une autre raison  :

    -Ce n'est pas tout cela, déclare, Pierrette: maintenant il faut redescendre ;ils vont commencer à nous chercher dans la maison de retraite.. Et puis, l'odeur ? Vous y avez pensé à l'odeur des joints ?

    Défi n° 231 : ça fume ...

     

     

     


    28 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    La transhumance vers la montagne :ABC, à la barre des "croqueurs de mots nous demande de parler de la montagne

    Ch'ellu si n'hè scorsu maghju

    Le mois de Mai passé

    Sarà più d'una simana

    Il ne restera plus d'une semaine

    Appròntati, o capraghju !

    (Alors) Prépare-toi, chevrier !

    À lascià piaghja è calmana

    Pour laisser la plaine et la chaleur de l'été

    Ch'hai da fà l'altu viaghju

    il faut maintenant partir sur les hauteurs

    Dopu ghjuntu in Barghjana

    Bientôt on se rejoint à Barghjana  etc....

     

     


    14 commentaires
  • Césaire est un homme d'affaires

    Il paraît même qu'il est notaire.

    Est- ce pour cela qu'il n'est pas aimé?

    Une rumeur dit qu'on veut le tuer  !

    Un contrat plane sur sa tête :

    La police est sur une enquête.

    Il aurait arnaqué un ministre

    Une personne un peu cuistre .

    La rumeur dit qu'il a pris le maquis,

    Et maintenant ,il vit comme un marquis.

    Je ne sais pas si ses petits camarades de la cour de récré de Jill Bill ont intérêt à le fréquenter.

    Je souhaite un prompt rétablissement à notre maîtresse, car les élèves profitent de son absence pour faire la  java !

     

     

     

     


    22 commentaires