•  

    Lettre du père Noël

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DimDamDom nous  avait demandé de "recevoir "une lettre du père Noël  ,Avec quelques mot imposés.Voici ma participation:

    Vous pouvez aller lire les autres lettres sur les "croqueurs de mots"

    La factrice vient de me donner une grande lettre toute décorée .Qui peut bien m'écrire dans une si jolie enveloppe . Vite ,ouvrons-là .

     

     

     

    Ben? Mais c'est quoi cela ? Une lettre du père Noël ?

     

    Mais c'est le monde à l'envers! Le père Noël m'a écrit ! Il m'a pris de vitesse ! Bon , alors voyons ce qu'il peut bien me dire.Je suis un peu inquiète .Voyons voir:

     

    (Mais je ne peux m'empêcher de lui répondre du tac au tac ... dans ma tête )

     

     

     

    Bonjour toi ... (cela commence bien )

     

     

     

     

     

    Alors voilà . Puisque tu as été assez sage, j'ai décidé de t'apporter la joie et la santé (ouf, je respire) et aussi:

     

     

     

     

    • Un poupon en celluloïd, comme celui de ton enfance , tout rose, tout mignon avec de beaux yeux bleus ,habillé par des vêtements que ta mère avait confectionnés avec amour .

    •  (Quoi ? Mais enfin,père Noël !Il n’y a plus que des poupons qui parlent ,qui font leurs besoins, qui chantent joliment.

    • Non, désolée, je n’en veux pas.)

    • Un landau en osier , avec plein de volants (je crois que c’est aussi ta mère qui l’avait habillé).Mais chut : c’est ,officiellement , moi qui m’étais occupé de cela.

    • (Non, père Noël, tu essaies de m'embarbotter? C'est cela ? )

     

     

     

    • Une petite voiture en fer , genre traction avant , toute noire, avec les portes qui s’ouvrent , et de toutes petites poignées …

     

     

     

    • ( Tu continues à vouloir m'envoyer des jouets d'antan, en cascade?Ce sont tous ces jouets ringards que j'entends tintinnabuler ?)

     

     

     

    • (Mais enfin papa Noël, ce n’est pas sérieux ! Tu n’as rien de ce que je te demande !)

    • Des rognons en sauce ....

    • (-Non, mais je rêve ! Papa Noël, tu te fiches de moi ,là ? Ce n'est pas possible !J'ai horreur des rognons.)

     

     

     

    -Des oranges odorantes, pour accrocher sur le sapin comme dans ton enfance .Tu aimes les vraies oranges ,couleur soleil?

     

     

     

    -(Ah! Si tu me prends par les sentiments... Je veux bien des oranges .)

     

     

     

    -Un smartphone pour communiquer avec moi .

     

     

     

    -( Si c'est pour communiquer avec toi, je veux bien .Mais j'en ai déjà un ,tu sais .Il me suffit amplement . )

     

     

     

    Voilà, mon enfant .J'espère que tu seras satisfaite .

     

     

    - ( Heu... finalement, retrouver les jouets de mon enfance ... l'idée commence à me plaire ... Un petit retour dans le passé, dans l'insouciance , à l'époque où la vie était si simple ...)

     

     

     

    • A très bientôt , ma petite et j'espère trouver un plat de crêpes devant la cheminée lorsque je viendrai chez toi .Je t'embrasse . Papa Noël ;

    • (Bon, je te les ferai les crêpes , car je t'aime bien cher papa Noël et merci d'avoir pensé à moi .)

     

     

     

    Une fidèle admiratrice (du moins pour le moment )

    Je vous souhaite un bon week end

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Martial voudrait être martial

    Lorsqu'il monte sur son cheval.

    Mais, accroché à la selle,

    Il a tout d'une jouvencelle

    Qui aurait perdu sa virginité

    A l'insu de son plein gré.

    Pourrais-je lui conseiller

    De monter un âne bâté ?

    Il aurait les pieds sur terre

    Vu qu'il  est grand comme la misère.

     

    Martial arrive avec une allure martiale  car c'est la rentrée dans la cour de récré de Jill Bill

     

     

     


    23 commentaires
  • Balthazar  était pensif, genre penseur de Rodin :il s’était perdu dans les dunes .Son GPS (grand prudent sorcier ) s’étant mis en grève ,(c’est contagieux),il ne savait plus  de quel côté  diriger ses pas.

    Tout à coup,il vit pointer une  grande oreille derrière  la plus haute dune.

    -Est- ce mon GPS qui revient ? Est- ce  ma femme qui me poursuit ? « 

    Il faut vous dire qu’il était parti à l’anglaise , ne voulant pas s’encombrer des 14 malles remplies de colifichets de cette dame.

     

      Il poussa un soupir de soulagement : c’était un chameau, suivi de plusieurs autres chameaux (c’est normal dans le désert ). Sa femme ayant de grandes oreilles, il aurait pu  avoir peur .

     Ce qui n’était pas normal, c’était l’allure de ces chameaux.Ils tanguaient  de droite à gauche et vice-versa ;leurs pattes étaient flageolantes et ils braillaient des chansons paillardes ( Balthazar, connaissait leur langage ayant passé sa vie dans les dunes.)

     Loin derrière les chameaux,il vit apparaître deux hommes  échevelés, épuisés, la couronne de travers…D’ailleurs celle de l’un d’eux, avait en partie fondu sur le front du malheureux.(explication : sa femme, méfiante avait troqué la couronne d’or contre une couronne de cire dorée : alors avec la chaleur ….)

    -      Bonjour mes braves (je ne le dis pas dans leur langue ayant peur de faire des fautes) .

    -      Que vous arrive-t-il ? «  s’exclama Balthazar, compatissant (du moins c’est ce que pensèrent les deux hommes , mais je crois qu’il espérait qu’ils l’aideraient à retrouver leur chemin.)

    -       

    -      Ah ! Si vous saviez ! Si vous saviez ! Non, vous ne pouvez pas savoir.On va vous raconter.

    -      Gaspard (inclinaison de la tête :on est polis jusqu’au bout des misères  et du désert ,chez les rois-mages ), Gaspard, donc, et moi, Melchior ( inclinaison de la tête car …) nous sommes rencontrés sur la dune du Pilat  Sarapale et nous avons lié connaissance autour d’un thé à la menthe ,le petit doigt en l’air , comme il se doit .Nous avons parlé de tout et de rien et c’est ainsi qu’il m’a appris qu’il se rendait auprès d’un nouveau-né en suivant une étoile.

     

     Je lui ai dit que moi aussi , Melchior,je suivais une étoile pour aller là où il allait.

    C’est à ce moment là que cela s’est corsé : moi, je voulais suivre l’étoile du Nord  ,lui voulait suivre l’étoile du Sud. La discussion s’est envenimée , et nous en sommes venus aux mains ; mais ce fut une bagarre distinguée comme cela se doit entre gens du même monde. Pendant ce temps ,nos chameaux  en ont profité pour  se faire la bosse malle dans l’oasis voisine où vit un mécréant, Abdi Harré, qui fait de la vigne. Il avait laissé une cuve à l’air libre. Les chameaux ont tout bu . Ils sont partis à fond de train en chantant. Nous les avons suivi et nous voilà.

     

    -      Ah ! Vous aussi, vous êtes passés par là, soupira Balthazar :mon GPS a bu lui aussi du lait de la chamelle ,qui avait bu le vin de Abdi Harré et il est parti en chantant lui aussi, le poing levé en décrétant qu’il faisait grève .C’est l’effet domino quoi…

    -       

    -      Heureusement, nos chameaux, ne font pas grève . Mais …Vous avez vraiment un GPS ? J’en rêve depuis deux mille ans !

    -      Oui, mais je le paie cher.Il veut 50% de plus que le minimum syndical et  il n’est pas fiable.

    -       Il me dit souvent : -« faites demi-tour « ; ou bien  au prochain rond-point  , tournez à gauche « 

    -      Un rond-point dans les dunes ! :Vous imaginez ? C’est du n’importe quoi !

    -       

    -      Alors, que faisons-nous maintenant ? demanda Melchior. De quel côté allons-nous ? Quelle étoile allons-nous suivre sans GPS et avec des chameaux ivres  comme des bateaux ?

    -      Je crois que nous allons nous fier à notre bonne étoile , comme d’habitude et nous arriverons à bon port , à Bethleem.

    -       

     

     

     


    22 commentaires
  • C'est la fin de l'année : bonne ou mauvaise ,elle est passée.on peut juste souhaiter que la nouvelle année sera meilleure .

    Mais, Dieu, que le temps passe vite  !

    Je vous souhaite un bon réveillon  ,une très bonne année 2020  .Nous allons la passer sous le soleil.

     

     


    24 commentaires
  • Les jeunes préparent le feu de Noël

    Il est prêt

    Et on l'allume  après la messe.

    On se réchauffe à sa flamme, et avec un bon vin chaud plus quelques douceurs.

    Ensuite chacun rentre chez soi , avec un peu de chaleur dans le coeur.

    Après la tempête, nous avons un temps très beau et doux.On peut sortir en tee-shirt

     


    14 commentaires