• C'est Lenaïg 

    qui est à la barre des "croqueurs de mots"  pour cette quinzaine.Elle nous propose d'avoir "la tête ailleurs"  .

    La tête ailleurs, je l'ai souvent...Entre mon étourderie (légendaire dans mon entourage) , et le reste ..J'ai du mal à garder ma tête sur les épaules.

    Je crois que ce matin , j'ai la tête ailleurs  ....Mais bon revenons dans le présent .

    C'est ainsi qu'un jour j'ai failli mettre le feu à la maison.

    Je lisais un livre qui me passionnait   et quand je lis, le monde peut s'écrouler, je ne m'en aperçois même pas.

    Mais , j'avais eu la fâcheuse idée de faire du caramel  en même temps.

    Je pensais  le surveiller  d'un oeil  plus ou moins attentif.

    Au bout d'un certain temps, pour ne pas dire ,d'un  temps certain, je vois arriver mes garçons ,qui jouaient dan leurs chambres  , complètement affolés :

    -" Qu'est- ce que c'est cette fumée? Il y a le feu  ? Maman !

    -" Quoi ? Quoi ?  "

    Je lève la tête de mon livre , et je vois une épaisse fumée autour de moi.

    Je saute de ma chaise,  le livre vole , je me précipite  vers la cuisinière, où le caramel  finissait de mourir de sa belle mort . La casserole était complètement noire aussi, le manche commençait à griller ...

    Bref,  je n'ai toujours pas compris comment, je n'ai rien vu , ni senti , ni toussé ...

    J'avais vraiment la tête ailleurs , dans les personnages de mon livre ...

     

     

     

     

     

     

     


    23 commentaires
  • Aujourd'hui, j'ai désherbé, j'ai bêché, j'ai planté des tomates, des poivrons, des salades, un pied de melon... J'ai ramassé des fraises sans les sucrer et j'ai oublié de ramasser les petits pois . J'arrête là mon énumération champêtre car je suis fatiguée jusqu'au bout des doigts.

    J'ai rajouté un peu de terreau bio, pour ne pas avoir des mini-légumes;, et dans le sachet, j'ai trouvé  un stylo bleu. J'ai regardé pour voir s'il n'y avait pas aussi,un message envoyé par un légume .Mais je n'ai rien trouvé ; c'était sans doute un message subliminal.

     

    J'ai humé le parfum des roses  en pensant à Ronsard ...

    E admiré les gentils coquelicots , mesdames ..

    Et finalement je préfère ,le ciste qui donne son odeur si caractéristique au  maquis  .

    Tiens je vais aller me reposer dans ce salon improvisé rencontré    lors d'une marche

     

     


    18 commentaires
  •                       

    Briac est gardien d'un lac:

    Le célèbre lac du Bourget

    Il n'aime pas les poètes Briac,

     Mais il aime le muscadet.

    Lorsqu'un promeneur romantique

    S'approche du lac emblématique

    ,Briac le regarde de travers,

    Son coeur se met à battre à l'envers .

    Si le promeneur déclame

    L'oreille de Briac s'enflamme.

    Il pousse le poète dans le lac ,

    Et s'en va boire un armagnac.

    Méfiez-vous de Briac !

     Les élèves de Jill Bill pourront visiter le lac s'ils ne sont pas poètes !

     


    26 commentaires
  • Comme le temps passe vite !

    Les jeunes  nous prennent du temps :lorsque je me lève et que je trouve un sac rempli de linge sale dans l'entrée, je sais qu'il y en a un(e) qui est arrivé  dans la nuit et qu'il (elle) compte sur moi pour mettre la machine à laver en route .Ah! La jeunesse !

    Hier , c'était la fête au village ,la fête du hameau du haut . A cette occasion , la population grimpe à pieds, en voiture , en 4X4  , croyants ou non,jusqu'à la chapelle  de St Ange chez nous, c'est un prénom très courant ) située sur le haut de la colline.

     

    Le curé  a lui seul vaut le déplacement  :il fait des sermons étranges : nous avons ainsi appris que la seconde guerre mondiale  avait découlé de  la rancune des protestants français exilés en Allemagne depuis Louis14 ! Et aussi que la couleur du drapeau  européen était la couleur de la Vierge Marie  et les étoiles du drapeau  correspondaient aux étoiles inscrites sur la médaille miraculeuse ...  Que les communistes promettaient un paradis  rempli de miel et de fleurs ,à leurs militants (je ne serai jamais communiste: je n'aime pas le miel )

    Ensuite, nous nous réunissons autour d'un repas froid, avec des chants polyphoniques et autres ..

    Mais hélas, hier , au moment des desserts , la pluie, le vent et le froid ont fait fuir tout le monde.

    Ceux qui s'étaient réfugiés dans la  petite chapelle , ont pu se goinfrer avec les gâteaux qui eux aussi avaient trouvé refuge  dans la chapelle.

     

    Et puis le soleil et la chaleur sont revenus au bout d'une heure ...Et la fête a continué.

    Cette croix en bois, a plus de 70 ans  !

    Je vous souhaite une bonne  suite de semaine

     

     


    17 commentaires
  •  

     

     

     

    Mais qui donc a oublié de fermer les fenêtres ?

     

     

    Coucou , il y a quelqu'un ? Non , personne ...

     

     

    Promis, on n'entrera pas  !

     

    Les coquelicots en profitent ...

    Mais qui donc va s'occuper du rural qui  se meurt ?

    Ma colombe messagère, qui part pour un long voyage ,

    Traverse la Corse entière , avec l'enfant et le chevrier

    Salue" l'homme de Cagna"(rocher)

    Et l'Ospedale (une forêt ) avec Bavella (aiguilles rocheuses)

    La montagne du "Cuscione" avec l'Alcudina (montagne)

    Ils chantent ensemble avec amour,  ainsi que les autres cimes des alentours

    Ô le silence devenu bruit, pour la beauté de mon monde...

     


    21 commentaires