• Et si nous faisions un petit tango  pour commencer la journée : Le tango de Rosetta (traduction sous la vidéo ) Et Rosetta se faisait un tango avec un Monsieur comme il faut ....

     

    Ô compère, te souviens-tu de ces bals ,Des alentours arrivaient cent chevaux

    Entendu le premier son de la Comparsita, Le village envier changeait de vie.

    Tout le monde s'accouplait en quatre sauts, et tournoyaient les chapeaux et les talons hauts .

    Et Rosetta se faisait un tango, avec un Monsieur comme il faut ...

     

    C'était le moment, d'oublier  chaque honte (pudeur), parmi les vapeurs de l'eau de Cologne ,

    Le mauvais vin se mêlait aux pas de danse, les verres s'enfilaient en cascade.

    L'orgueuil n'était plus que jalousie, quand l'un voyait l'autre en compagnie.

    Et Rosetta se faisait un tango , avec un Monsieur comme il faut.

     

    C'était le temps le plus étrange, quand dans l'ombre on se prenait la main;

    Le son du violon était du miel,à côté,les enfants se moquaient de nous,

    Jacomine  surveillait ses filles, avec des yeux qui semblaient des pistolets.

    Et Rosetta se faisait un tango, avec un Monsieur comme il faut .

     

    Aujourd'hui, ont disparu les bals et les accordéons, Ce n'est plus le temps des fêtes et des serments

    Dans ce siècle , les fantaisies mutent, les jeunes ne dansent plus que des sottises,

    On ne voit plus de chapeaux ni de talons hauts , nos usages se sont sauvés en quatre sauts...

    Et Rosetta a disparu dans un tango, avec un Monsieur comme il faut ...

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

    L'été on" fait " les cigales ...

    On aura bien le temps de "faire "les fourmis

     Au diable les soucis....

    Restons groupés...

    Tourne manège...

     

     Donnons-nous la main...

     Là , c'est moi  avec mon jupon  et ma jupe à rayures

    Nous représentons  quelques régions de Corse

    Et vogue la galère ....

    Bon dimanche à tous

     


    23 commentaires
  • En attendant le retour de maîtresse Jill Bill, Lenaïg nous propose  un acrostiche : "tendresse"

    et ensuite, je me mets en semi- vacances ...

    Acrostiche N°14 : tendresse

    Tenir  un enfant dans ses bras

    Embrasser ceux que l'on aime

    Ne pas voir les défauts de l'autre

    Deux pour le meilleur et pour le pire

    Regarder avec du soleil dans les yeux

    Ecrémer les mauvais moments

    Snober les  colères et les déceptions

    Savoir sucrer les relations

    Et  ne pas lâcher la main qui se tend...

     

    Bon, il est temps que j'aille chercher ma voiture  et je vais faire la fête: c'est mon jour


    23 commentaires
  • Hier, j'ai apporté ma voiture chez un carrossier .  J'airais préféré apporter mon carrosse, mais Cendrillon me l'a volé : parfaitement  . Je suis sortie du bal à minuit, une minute ; elle est sortie juste avant moi  au douzième coup de minuit, et le carrosse m'est passé sous le nez .

    Vous voyez à quoi ça tient ...

    Donc, sans carrosse, je suis remontée au village,  comme j'ai pu :

    -D'abord avec la micheline / "u trinighellu" (celle qui remue beaucoup ). On ne m'a même pas demandé mon billet ; j'aurais pu monter clandestinement à bord, cela n'aurait rien changé.

    Ensuite, je suis allée au Super U, (qui n'a de super que le nom ) , car je savais que j'allais y trouver la moitié du village , donc quelqu'un pour me prendre en stop...

    Hélas, ils s'étaient tous donné le mot pour ne pas y être  sauf un papy de 89 ans , et un couple avec une auto pleine à ras bord.

    Le choix cornélien qui s'offrait à moi était le suivant:

    - prendre le risque de finir au fond d'un ravin , sur le dos d'une vache, ou d'une chèvre ?

    - me faire transporter sur les genoux d'une dame , avec le risque de finir au poste de gendarmerie, pour enfant  sur le tableau de bord ?

    (L'enfant c'est moi)

     

    J'ai choisi la seconde solution , quitte à retomber en enfance . Et ainsi, je me suis retrouvée, le nez sur le pare-brise, les genoux dans la portière et le reste n'importe où.

    Heureusement, nous n'avons rencontré personne et surtout pas ma fille ou mon fils qui m'auraient fait interner  d'office .

    Pour aller  chercher  ma voiture demain, je réfléchis , à y aller à dos d'âne.

     

     

     


    25 commentaires
  •  

    Parfois il faut porter une sérénade, pour conquérir le coeur ...

    D'une belle à sa fenêtre ...

    Si elle ouvre , cela signifie que le soupirant lui plaît ...

    Et si c'est, en plus, la fête de la musique , tout va bien ...

    Fêtons l'été

    Nous parcourons les rues d'Ile-rousse en chantant  ....

    Ensuite , repas au restaurant ... chinois ...

    Et le lendemain , on court aux toilettes ...

    Je vous souhaite un bon week end


    20 commentaires