• Coucou ! Déjà 10 jours sans venir mettre un mot sur mon blog ! Je bats mon record ! La connexion internet n'a jamais été aussi mauvaise .Ce doit être la chaleur .

    Je ne vais pas encore ou dire que le temps passe trop vite: vous le savez déjà .

    Le mois d'août est très fatigant  au village.La population quadruple, il y a des festivités  presque tous les jours ; On court aux urgences, de préférence le week end  (pas pour moi ) .On jongle entre les grands , les moyens et les petits . On essaie de trouver un peu de temps  pour emmener les petits à la mer et surtout les ramener entiers et sans en oublier un sur le sable; Je me méfie de mon étourderie  !

     

     

     

    On va faire les courses  tous en choeur , un dans le caddy, l'autre qui s'accroche  au bout, et le 3ème qui  marche où il peut sans se faire écraser par le fameux caddy qui  risque de chavirer.

    Tout   cela avec la chaleur et le souci du grand fils qui souffre (j'ai l'impression d'avoir mal autant                      que lui.)

    Et le temps m'échappe ...

     

    Aujourd'hui , c'était  la fête au village  : après avoir participé à la préparation  des jeux et du repas familial  pour 14 personnes,   j'ai joué à 1,2,3 soleil  avec mes petits (sinon,ils ne voulaient pas jouer); à la pêche au canard,  au jeu de massacre, et à d'autres jeux aussi passionnants .

    Ce  soir ,à minuit, j'ai déclaré forfait  pour le bal presque obligatoire ....

    -" Tu as vu, elle n'est pas venue au bal ! Comment cela se fait-il ? Elle est fâchée  avec la présidente du comité des fêtes ? Elle fait la tête ? " (C'est cela aussi la vie de village).

    Vivement septembre ...

    Je vais essayer de passer vous voir , promis .

     

     

     


    24 commentaires
  •  

    Je vous avais parlé de cette petite statue  dont l'installation au- dessus de la nouvelle fontaine avait soulevé la polémique

     

    L'autre nuit, la personne  qui lui en veut, lui a fait un sort: on l'a retrouvée avec la tête à ses pieds , telle

    une sainte martyre ... Mais au fond, n'en est- ce  pas une ? On pourrait la baptiser: sainte Fontaine  , avec ses adorateurs ... peut-être va-t-elle faire des miracles  dorénavant ,si on la prie : faire rejaillir une source tarie, guérir les somnambules, supprimer la sottise...

    Des cars de pèlerins vont débarquer dans le village ;nous allons faire la concurrence à  St Jacques ...

    J'imagine déjà Jill Bill nous présenter ce  nouveau prénom à la "cour de récré" !

    En attendant ce futur incertain ,  il vaut mieux aller se rafraîchir là où l'on peut  , avec ces températures caniculaires  : je songe à me faire greffer un ventilateur, si cela continue  .

    A la claire fontaine...Oh! Il y a des tétards  !

    (Tiens cela me rappelle mon enfance  )

    Et si nous allions à la plage  plutôt ?

    Non, non, ce n'est pas moi  qui joue la naïade ...

    Je vous souhaite un bon week end,un peu moins chaud que chez nous

     

     

     


    25 commentaires
  • Avec les petits- enfants, les grands et ma vie d'artiste,le temps passe vite.La connexion internet  semble vouloir se reposer aussi (ça tourne, ça tourne,ça tourne) . C'est pour cela que je ne suis pas très présente.

    Mais l'été est si court ...IL faut en profiter au maximum.

    On fait de drôles de rencontres à l'aéroport ...

    Il y a des gens qui sont bien  accueillis pour leurs premiers pas sur la terre corse.

    Fromage , charcuterie eau de vie  bière locale confiture de figues ... : pour être intronisé  dans la confrérie du "figatellu clandestin" ,il faut en passer par là et dès qu'on pose un pied hors de l'avion.

    Heureusement que la sécurité  n'a pas mis dehors ces énergumènes .Cela aurait été dommage pour l'arrivant(e)

    Mais je vous l' avoue : l'alcool, c'était pour qu'elle ne nous fasse pas un malaise sur la route du village, non seulement pour les précipices , mais aussi pour la vitesse  du chauffeur ...qui roule normalement tous comptes faits ( 60-70 )

    Je vous souhaite une belle journée et un beau week end tant que j'y suis. Il sera chargé pour moi

     

    Si tu es toujours vivante après tout cela , je mange mon chapeau.. dit la pancarte

    PS: pour rassurer Maïté-Corsinette: le figatellu , elle l'a eu autour du cou en guise de collier d'accueil mais elle ne l'a pas mangé : en effet ce n'est plus la saison et celui qu'on trouve dans les grandes surfaces,  est juste pour les touristes.N'en achetez pas, il n'est pas bon !

     

     

     

     


    29 commentaires
  • Un napperon, c'est innocent, c'est sage, c'est tranquille.un napperon, c'est un petit air suranné, un petit air de grand-mère les lunettes sur le bout du nez,  ,de confitures qui parfument la maison, de divan sur lequel on se repose lorsque le soleil  fait des siennes ...
    Un napperon, c'est une vieille maison en pierres qui a connu des générations d'enfants ,c'est des heures de travail au coin du feu , pendant que le monde s'agite inutilement .
    Un napperon c'est la sagesse ancestrale des anciens, c'est le respect des valeurs humaines ; c'est le chat qui dort  près du poêle ...


    Mais un napperon, c'est aussi  une vieille dame de 94 ans, bon pied, bon oeil  , qui habite au fin fond de la Corse profonde, que même les sangliers hésitent à s'y aventurer  ....
    Un napperon, c'est Ghjasippina qui a un coeur grand comme ça, qui a l'oeil qui pétille  lorsqu'elle reçoit des visiteurs qui viennent de l'autre bout de la Corse . Ghjasippina qui a fait un beau gâteau ,(un peu lourd à digérer mais bon ... il faut le manger quand même ),pour honorer ses visiteurs qui ont fait plus de 300 km pour aller chercher son napperon !


    C'est encore, un bon petit café  torréfié à la main par son petit frère de 81 ans  préparé à l'ancienne , et qui a un goût d'enfance  et de nostalgie.
    Un napperon, c'est la visite de la cave  avec son odeur particulière de bonne vielle cave ancienne  avec une jarre digne de l'empire romain, une "sporta "(panier en osier)  qui a dû porter  des générations de fruits juteux et délicieux . Une cave avec un vieux tonneau -vide hélas -  et des outils rouillés qui témoignent d'une vie de labeur et de sueur ...


    Un napperon, c'est aussi, des copines(qui accompagnent la copine qui aura l'honneur de récupérer le fame ux napperon ) qui chantent tout au long du voyage en auto pour trouver le temps plus court, des copines qui font les gamines , qui ont peur de se perdre sur  les petites routes qui mènent ,on ne sait où ...
    Un napperon , c'est  du rire, des moments de bonheur  qui font oublier les soucis et les chagrins ; des souvenirs qu'on engrange pour les jours où le soleil semblera plus pâle .


    Il faut espérer que ce napperon ne se sentira pas trop dépaysé  dans le nord de la Corse ,lui qui est né dans le sud ...
    Et  puis la vieille et adorable Ghjasippina qui dit , au moment du départ aux deux copines qui n'ont pas eu le napperon :
    -"  Je vais vous faire un napperon à vous aussi.L'an prochain , vous reviendrez chercher le vôtre "!
    Un napperon, c'est aussi l'espoir ... Et cela n'a pas de prix .
    PS .Cette dame au grand coeur, fait des ouvrages au crochet  tout à fait extraordinaires

    Le napperon

    La copine avec Ghjasippina

     


    27 commentaires
  • Il y a celle qui s'est vêtue en abat-jour

    Celui qui se sent un peu seul

    Celle qui explique :

     

     

    Celui qui cherche à comprendre :

     

    Celle qui se méfie :

    Mais que regardent-ils donc ,tous ces gens?

    Ah! C'était donc ça ?

    Laissons-les s'agiter: nous, on  boit et on mange , se disent les mamies

     

    Je vous souhaite une belle semaine


    20 commentaires