• Privat est détective privé:
    Colombo  peut aller se rhabiller.
    Il mène ses enquêtes tambour battant    ,
    Gare aux maîtresses et aux amants!

    Il traque les tricheurs et l'adultère
    Les emplois fictifs   et les rastaqouères,
    Il surveille aussi  sa femme et ses amis,
     Son chien , son chat et son salami !

    Privat est de service jour et nuit:
    Il dort avec sa loupe ,son apn et son cuicui.
    Mais il est cocu  sans le savoir
    Sa femme le trompe avec le chef de gare.

     

    Méfions-nous de Privat:il va surveiller tous les élèves de" la cour de récré"de Jill Bill


    26 commentaires
  • Chez nous, comme ailleurs, il y a des gens qui aiment s'exprimer  un peu partout, et même dans des lieux surtout fréquentés par les vaches et les sangliers.

    Au fond, pourquoi, ces bestioles ne feraient-elles pas de la politique ?

    Poutine sait -il seulement qu'il a un admirateur au fin fond de la Corse profonde ?

    La tension monte : le tagueur s'énerve et change la couleur de sa peinture !

    C'est  la faute des gaulois bien sûr .Alors, Astérix et Obélix: dehors ! Non mais ,on va voir ce qu'on va voir  !  Et prière de suivre la direction des flèches !

    Ce sont les sangliers qui vont être contents !

     

    Et notre tagueur  garde l'esprit pratique  malgré tout  !

     

    Mais comme partout aussi, tout finit par des chansons ....Alors chantez .

    ette semaine, nous recevons un choeur d'hommes de St Etienne et un groupe albanais  pour un rassemblement  et un concert communs .

    Je vous souhaite une bonne semaine ensoleillée et belle

     


    22 commentaires
  •  

    Hier soir , vers 22 H, je suis sortie sur mon balcon , non pas parce qu'un Roméo, chantait dessous  comme une casserole, mais parce que  j'ai entendu le coucou chanter . Qu'est- ce qui pouvait bien empêcher le coucou de faire sa nuit tranquillement ,comme un bébé  oisillon ?


    Plusieurs solutions  sont me sont venues à l'esprit :
    1- C'est madame coucou qui appelle son mari volage, parce qu'il est allé voir dans un autre nid , si les ailes d'une autre dame coucou, sont plus douces ; car elle coucoutait d'une façon très énervée ,me semblait-il .
    Elle manifestait son mécontentement .par des coucous désordonnés .


    2-A u contraire, c'est monsieur coucou qui appelle sa chère et tendre, qui s'est attardée chez une copine  , autour  de quelques  vermisseaux et d'un petit verre de liqueur.
    Vous remarquez en passant , que je reste dans les vieux clichés : le mari qui trompe sa femme; ou la femme qui bavarde avec les copines . J'espère qu'il n'y a pas de dames coucous féministes dans le coin, sinon, j'aurai droit à une sérieuse prise de bec !  


    3- C'est une scène de ménage  entre Mr et Mme coucou, pour savoir qui nettoiera le nid ou couchera les petits .(Je n'ai pas bien  entendu s'il n'y avait qu'un coucou ou deux, tellement les coucoutements étaient véhéments  !


    3- Tout simplement Mr ou Mme coucou a une insomnie (comme moi ) et elle coucoute en comptant les puces  ,  pour passer le temps .
    D'après vous, quelle est la solution ,la plus plausible?

    Je vous souhaite un bon week end et moi je repars coucouter chanter .


    14 commentaires
  • Omerille, la reine des banderilles

    Omerille, est la reine des banderilles :
    Toréra dans les arènes de Séville ,
    Les taureaux  elle  provoque et décanille.
     Beaucoup de spectateurs  elle émoustille,
    Avec ses boucles en forme de pampille .
    Tout le monde crie: "Olé, Omerille !
    Caramba,  gare à tes chevilles  !
    Mais elle a bon coeur , Omerille:
    Elle  fait juste semblant de partir en vrille.
    Coquine, elle envoie  toutes ses banderilles
     Dans les fesses des picadors qui vacillent
    Et dans le public ,sa belle mantille.
    Omerille,c'est une torera de pacotille  !

    Omerille, la reine des banderilles

    Les élèves de Jill Bill devront faire attention à leurs arrières ..

    Je ne suis pas très présente en ce moment et jusqu'au 28 au moins: les préparations aux concerts et représentations commencent , sérieusement ...

     


    27 commentaires
  • C'est Lenaïg 

    qui est à la barre des "croqueurs de mots"  pour cette quinzaine.Elle nous propose d'avoir "la tête ailleurs"  .

    La tête ailleurs, je l'ai souvent...Entre mon étourderie (légendaire dans mon entourage) , et le reste ..J'ai du mal à garder ma tête sur les épaules.

    Je crois que ce matin , j'ai la tête ailleurs  ....Mais bon revenons dans le présent .

    C'est ainsi qu'un jour j'ai failli mettre le feu à la maison.

    Je lisais un livre qui me passionnait   et quand je lis, le monde peut s'écrouler, je ne m'en aperçois même pas.

    Mais , j'avais eu la fâcheuse idée de faire du caramel  en même temps.

    Je pensais  le surveiller  d'un oeil  plus ou moins attentif.

    Au bout d'un certain temps, pour ne pas dire ,d'un  temps certain, je vois arriver mes garçons ,qui jouaient dan leurs chambres  , complètement affolés :

    -" Qu'est- ce que c'est cette fumée? Il y a le feu  ? Maman !

    -" Quoi ? Quoi ?  "

    Je lève la tête de mon livre , et je vois une épaisse fumée autour de moi.

    Je saute de ma chaise,  le livre vole , je me précipite  vers la cuisinière, où le caramel  finissait de mourir de sa belle mort . La casserole était complètement noire aussi, le manche commençait à griller ...

    Bref,  je n'ai toujours pas compris comment, je n'ai rien vu , ni senti , ni toussé ...

    J'avais vraiment la tête ailleurs , dans les personnages de mon livre ...

     

     

     

     

     

     

     


    23 commentaires