• Cela se passe à la gendarmerie de Tintin les Olivettes .  Les gendarmes sont tous courbés sur leur bureau. Ils passent un examen pour devenir adjudant  et c'est leur adjudant justement qui leur fait la dictée pour l'épreuve d'orthographe.

     L'adjudant :

     " Les poules .... sortaient ... du poulailler ... dès qu'on ... avait ouvert ... la porte."

     

     

    Quelles belles jambes

    Qu'elle a Catherinette !

    Jambes en barreaux de chaise 

    et la peau toute fripée

    Catherinette j'étais et Catherinette je suis

     

    Quels beaux genoux ... qu'elle a ..

    Genoux qui  craquent (cri-cri-cri)

    ....

    Quelles belles cuisses ..qu'elle a ....

    Cuisses  comme de la viande séchée

    ....

    Quel beau derrière   qu'elle a ...

    Derrière en trompette ...

     

    Quel beau ventre qu'elle a ...

    Ventre comme une orange ..

     

    Quelle belle poitrine qu'elle a ...

    Poitrine à encadrer....

     

    Quelle belle bouche qu'elle a

    Bouche comme un four ...

     

    Quels beaux yeux qu'elle a ...

    Yeux de rat ...

     

    Quels beaux cheveux qu'elle a ...

    Cheveux pour faire de la ficelle ...

     

    Catherinette  j'étais

    et Catherinette je suis


    38 commentaires
  • danny.jpg

     

     


    Deux Indiens et Nicolas Sarkozy (ça commence bien !!..  ) marchaient dans les bois .
     
     Soudain, un des indiens court en haut d'une colline à l'entrée d'une petite caverne.
     - Wooooo ! Wooooo ! Wooooo !' crie-t-il vers l'intérieur de la caverne et écoute jusqu'à ce qu'il entende:
    -' Wooooo ! Wooooo ! Woooooo !
     Puis, il arrache ses vêtements et court dans la caverne. 

    Sarkozy est étonné et demande à l'autre Indien ce qui se passe. 'Est-ce que l'autre Indien est fou ou quoi?'
     L' Indien répond:
    - 'Non, c'est une coutume durant la saison des amours, quand un homme Indien voit une caverne, il appelle ' Wooooo ! Wooooo ! Wooooo !' à l'entrée. Sil entend une réponse, cela veut dire qu'il y a une belle Indienne à l'intérieur qui l'attend.

     Juste à ce moment, ils arrivent à une autre petite caverne.
     Le deuxième indien court vers la caverne, s'arrête et crie:
    - ' Wooooo ! Wooooo ! Wooooo !'
     Immédiatement, il entend la réponse du plus profond de la caverne:
    " ' Wooooo ! Wooooo ! Wooooo !'
     Il arrache ses vêtements et court à l'intérieur.
     
     Sarkozy continue de marcher seul dans les bois et soudain aperçoit une troisième caverne, mais cette fois, elle est très grande.
     Étonné, il regarde la grandeur de l'ouverture et pense: 'WOW! Regarde la grandeur de cette caverne! C'est beaucoup plus gros que celles des Indiens.  Il doit y avoir une vraie belle femme dans cette caverne!'

     Il se tient devant l'entrée et crie de toutes ses forces:
    ' Wooooo ! Wooooo ! Wooooo !'
     Comme pour les deux Indiens, il entend une réponse à son cri: 'WOOOOOOOOO, WOOOOOOOOO WOOOOOOOOO!'
     Avec un éclair dans ses yeux et un sourire au visage, il court à l'intérieur en arrachant ses vêtements.
    Le lendemain matin, on peut lire à la Une du journal local.....
     
     Vous allez aimer    ...( mais si !!!!....)
    " UN NAIN TOUT NU ÉCRASÉ  PAR UN TRAIN !!! "

     

    sabine.jpg

     

     

     


    Tuttu hè finitu ti ne vai           Tout est fini tu t’en vas
    Saremu soli à l'oramai         Nous serons seuls désormais
    Face disertu in core à mè    Le désert vient en mon cœur
                                                Dis
    U nostru focu l'anu spintu     Notre feu, ils l’ont éteint
    Sò tutti l'altri chì anu vintu     Ce sont les autres qui ont gagné
    Ùn mi dumandà più perchè  Ne me demande plus pourquoi
                                                   Dis
    Quand'ellu vultarà Natale       Quand reviendra Noël
    Chì u ricordu farà male          Quand le souvenir fera mal
    Ùn cantaraghju ch'è per tè    Je ne chanterai que pour toi

                                                 Dis
    Dì hè ora digià                          Dis, il est l’heure déjà
     
                                                   Dis
    Issa figliuluccia inzuccherata      Cette petite fille adorée
    L'avie tantu sunniata                   J’en avais tant rêvé
    Ch'ella s'assumigliessi à mè      Qu’elle te ressemblerait
                                                     Dis
    Ma cumu hè ch'è tù ùn rispondi  Mais pourquoi ne réponds-tu pas ?
    Vai digià pè d'altri mondi             Tu vas déjà vers d’autres mondes
    Cumu hè chè tù ùn parli più         Pourquoi ne parles-tu plus ?
                                                        Dis
    Ma pienghjerai una altra volta    Mais tu pleureras une autre fois
    A tengu aperta la mio porta       Je garde ma porte ouverte
    Pè quand'è tù veni à pichjà        Pour quand tu viendras y frapper
                                                       Dis
    Sarai tù lu mio viaghju                 Ce sera toi mon voyage
    Duve ne vò t'aspettaraghju        Partout où j’irai, je t’attendrai
    Una ferita in lu campà                Une blessure dans l’existence
     
                                                            Dis
    Dì hè ora d'andà                            Dis,il est l’heure de partir


    44 commentaires
  • chateuro8


    Examen terminal à l'université Catholique de Louvain
        Sujet : Faites une dissertation la plus courte possible avec les 3 sujets suivants

        1. Religion
        2. Sexualité
        3. Mystère

        Une étudiante a reçu 20/20
        Sa réponse était :
        " -Mon Dieu ! Je suis enceinte ! Mais de qui ?

     

    actim74.jpg

     

    La puissance des médicaments ...
    Dans une petite ville de province, un monsieur qui ne paie pas de mine, se présente à une pharmacie et demande du VIAGRA.
    La pharmacienne lui en délivre une boîte.
    Le client sort sans payer, en disant :
    - Le temps d'aller faire une course à la boucherie en face, de faire de la monnaie et je viens vous régler. D'accord ?
    Allez, d'accord!
    La pharmacienne regarde par la vitrine, histoire de surveiller son gars. Celui-ci entre à la boucherie.
    - Mettez moi deux entrecôtes s'il vous plaît.. Je vais à la boulangerie faire de la monnaie et je repasse vous payer. D'accord ?
    Il emporte sa viande, s'en va à la boulangerie.
    - Bonjour, je voudrais deux baguettes. Je fais un saut à l'épicerie et je reviens vous payer. D'accord ?
    Même manège à l'épicerie, il sort, se précipite dans sa voiture et s'en va.
    Entre alors à la pharmacie, un autre client qui demande :
    - Je voudrais du VIAGRA mais, à votre avis, est-ce que ça marche vraiment ?
    - Écoutez, dit ironiquement la pharmacienne, c'est garanti :
    Je viens d'en donner à un client et en moins de cinq minutes, il a baisé la bouchère, la boulangère, l'épicière et moi !

     

     

    Isabelle Boulay: c'est fin octobre , début novembre

     

     

     

    Bon dimanche à tous



    45 commentaires
  • Allez , debout ! Ce n'est pas parce qu'on recule d'une heure qu'on doit paraisser au lit :il faut beau,il fait doux, un temps à  ramasser des châtaignes et à se promener dans la campagne en essayant de ne pas se faire prendre pour un sanglier par des chasseurs myopes .

    Faites comme moi: chantez à tue-tête !

     

    charia.jpg

     

    Un homme âgé se retrouve sur la table d'opération attendant d'être opéré.
     Il insiste pour que ce soit son gendre, l'éminent chirurgien, qui procède à cette chirurgie.
     Avant d'être endormi, il demande à parler à son gendre et lui dit:
     -« Ne sois pas nerveux , fais de ton mieux .


     

     Et si ça tourne mal et que quelque chose devait m'arriver, souviens-toi que ta belle-mère va aller habiter chez toi » !

     

    Et si on dansait  ? Pour les  journées du patrimoine  :  une partie de mon groupe de quadrille  en train de danser  "un carré"; moi j'annonce les figures à faire .


     

     

    Bon dimanche à tous


     



    46 commentaires
  •  

    757225458_2_7_wV4SARAJ-1-.jpg

    Le pet:

    Julien 25 ans rejoint son père dans le jardin

    - Regarde papa ,ce que j’ai trouvé, et il sort de son sac une grenade.

    - Ou as- tu pris çà et que veux tu en faire ? demande son père.

    - « je l’ai trouvée  prés du camp militaire. Est ce que tu veux toujours démolir le vieux cabanon en bois au fond du jardin ?demande Julien

     - oui mais je n’ai pas eu le temps, répond le père.


    Julien dégoupille la grenade et la lance sur le cabanon..... Le père pousse un hurlement.

    «  - tu es fou, il y a pépé qui bricole dans le cabanon.... »

    Trop tard, tout explose, un gros nuage de poussière et des planches volent de partout.... Tous les deux se précipitent, et au milieu du nuage de poussière apparaît pépé, une planche à la main et qui leur dit:

    « - Putain ! celui là, heureusement que je ne l’ai pas lâché dans la cuisine ! » 

     

     

     

     

    Bon dimanche ;je pars chanter ,moi aussi


    42 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique