• Défi N°227 : la chaussure

    Pour le défi 227, c'est Lenaïg qui est à la barre des "croqueurs de mots" :

    Inventer un titre de livre puis en écrire la présentation : qui en est l'auteur, de quoi parle-t-il, proposer un extrait, libre à chacun(e) de présenter son livre à sa façon en tâchant de ne pas faire trop long. Pour les pros du dessin, les illustrations "maison" seront les bienvenues.

    Plan B si l'on n'est pas inspiré par le sujet : évoquer un livre que l'on a bien aimé, nous donner envie de le lire mais, attention, ne pas tout raconter !

    Le titre du livre :" La chaussure "

    Ne vous fiez pas au titre banal.Ce roman va faire marcher et courir ses lecteurs.

    L'auteure est une célèbre écrivaine de romans policiers qui tiennent les lecteurs tellement en haleine , qu'on a déploré quelques décès cardiaques, à la lecture de certains de ses romans. C'est dire si cette écrivaine est une maîtresse du genre ! Souvenez-vous de : "la vie sexuelle des pucerons", (pas porno), la mort mystérieuse de la feuille de chou" (pas  jardinier) ...et tant d'autres ....

    Elle s'appelle :Anna Tomi (un nom corse bien sûr ). Vous trouverez  son livre, aux éditions  Parsimoni (encore un nom corse).

    Le sujet du livre : Une drôle de chaussure  d'homme , trouvée par  l'héroïne  Aba Sourdi (oui, je sais ), au milieu d'un sentier montant , et ombragé où tout incite au romantisme ....  Comme le prince charmant autrefois,Aba va  partir sur les traces  de la chaussure  et essayer de trouver  à qui elle appartient , pourquoi elle est là ,  d'autant plus qu'elle va trouver la seconde chaussure  plus loin .. mais je ne vais pas dévoiler  le drame qui se cache sous les chaussures ...Il faudra lire  ce futur succès de librairie....

    Un court, très court , extrait:

    Il fait chaud  ce matin; Aba se demande  ce qu'il lui a pris de vouloir grimper  sur ce sentier escarpé qui sent  le thym sauvage et les bouses de vaches. Est- ce l'appel  du crime ? Est- ce son coeur meurtri après une rupture avec son chat , qui s'est terminée par des coups de griffes qui lui brûlent la main. Plongée dans ses réflexions  romantiques, elle sursaute, tout à coup, non sans  glisser sur les feuilles mouillées  d'un châtaignier . Ce qui la fait jurer sans aucun romantisme :

    -" Per la Madona! Mais qu'est- ce que c'est  là devant moi ? "

    Question stupide s'il en est,puisque ses yeux sont à la hauteur d'une chaussure de ville masculine , toute maculée de bouse  boue,  au milieu du sentier .Elle semble avoir été posée là sur un caillou , en équilibre ...A suivre.

    Je m'arrête là, ne voulant pas avoir un malaise cardiaque sur la conscience ...

    J'ai une pensée très attristée pour  "Lady Marianne", du blog "Chienne de vie" , qui est partie trop vite pour un monde meilleur (j'espère) et qui doit  nous lire et rire de là-haut .Elle nous manquera beaucoup

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Novembre à 09:25

    Sur la piste d'une paire... de chaussures homme...  pas à pas, après avoir HT ce libre, bien sûr, on découvrira le pourquoi... si on a le coeur bien accroché... eh oui pour notre Lady, soupir, pensées jointes, bises JB

    2
    Lundi 25 Novembre à 09:39
    J'ai pris mon pied en lisant ta critique : j'aime beaucoup des jeux de mots. on a envie qu'il existe ce livre. Bisous
    3
    Lundi 25 Novembre à 09:40

     Per la Madona!  Première fois que j'entends parler de cette auteure...

    Et moi qui aime les senteurs des sentiers et du maquis le matin de bonne heure !

    Bonne semaine Fanfan.

    4
    Lundi 25 Novembre à 10:22

    Bonjour Fanfan, 

    j'adore toujours autant tes récits . 

    J'ai encore apprécié celui-ci et tu nous tiens en haleine! 

    Passe une bonne journée, gros bisous

    Nadine 

    Résultat de recherche d'images pour "lundi gifs animés"

    5
    Victoria
    Lundi 25 Novembre à 10:27

    Une histoire de Vendetta, Fanfan, en Corse, ce ne peut être que ça. Et là, c'est" Cendrillon", qui part à la recherche de celui qui aura la bonne pointure. Ça commence fort, après une puis deux chaussures, va t-on découvrir une main puis chaque morceau du corps. Brrr ! Effrayant mais qui donne envie de connaître la suite. Bravo pour ce défi réussi. Bonne journée

    6
    Lundi 25 Novembre à 10:44

    Bonjour Fanfan. Tu nous allèches avec cette histoire de chaussure mais nous n'aurons pas la suite... Bonne journée et bisous

    7
    Lundi 25 Novembre à 11:36

    C'est excellent ma Fanfan !

    Bises et bon début de semaine

    8
    Lundi 25 Novembre à 11:53
    Josette

    Tu animes ma curiosité Fanfan j'espère que cette "autrice" va continuer l'histoire sur tes pages !

    bravo pour ce défi

    bises

    et pensées pour Lydie

    9
    Eglantine-lilas
    Lundi 25 Novembre à 12:03

    happy avec une présentation pareille je cours vite en librairie acheter ton livre ! avec mon achat je rajouterai le livre sur la vie sexuelle des pucerons, cela va de soi :-))))

    bises

    10
    Lundi 25 Novembre à 13:53

    Hé hé, Fanfan, je ne regrette pas d'avoir proposé ce sujet mais c'est toi que je dois féliciter pour ta participation et ta présentation alléchante (enfin, au figuré si on tient compte des bouses), très drôle, version inversée de Cendrillon ! Cela sent bon la Corse et l'humour fanfanesque et c'est vachement chouette, bravo et merci beaucoup, bisous.

    11
    Lundi 25 Novembre à 14:15

    Excellent Fanfan, j'adore toujours autant tes "interprétations",

    je lui conseillerais de prendre des bottes pour marcher dans la gadoue, la gadoue, la gadoue ....

    et tu me donnes envie d'acheter le livre pour connaître la vraie version, s'il existe lol lol ,

    je suis toujours ébaubie par ton imagination si fertile que j'adore ..

    Merci de me faire rire Fanfan ...

    Bonne après-midi ,

    Bises amicales un peu mouillées ici ,

    Christiane

    12
    Lundi 25 Novembre à 15:50

    Bonjour Fanfan, 

    Ces souliers  m'ont rappelé ceux que chantaient: Félix Leclerc et  Guy Béart, mais pour les deux, leurs souliers se trouvaient dans la neige, pas dans la bouse  boue. Ton auteure nous tient en haleine , nous attendons la suite yes. A prestu !

    Bises

    Dominique

    13
    Lundi 25 Novembre à 15:57
    Renée

    tu nous préviens de sa sortie car j'ai beau chercher pas encore trouvé....éclat de rire c'est super bien imaginé. Bisous

    14
    Lundi 25 Novembre à 18:50

    J'aime ton humour et quelle créativité 

    Mais tu as su  choisir les mots justes  et emprunts de douceur pour Lady Marianne

    Bonne soirée 

    Bisous 

    15
    Lundi 25 Novembre à 21:54
    colettedc

    C'est SUPER, Fanfan ! Mille bravos à toi !!! C'est comique comme tout !!! Bonne soirée !

    Oui, au revoir Lady Marianne !

    Douce fin de soirée,

    Bises♥

    16
    Mardi 26 Novembre à 07:22

    Salut

    Terrible ton récit. Je me suis accroché au lit en regardant mes chaussures.

    On ne sait jamais si je tombais en mettant mes lacets.

    Bonne journée

    17
    Mercredi 27 Novembre à 14:08

    Excellent Fanfan , la pointe d'humour saupoudré dans les extraits incite à poursuivre l'aventure même avec risques .

    Pensées  pour notre Lady  qui a rejoint les étoiles .

    Bises 

    18
    Anne
    Mercredi 27 Novembre à 14:50

    Je résume: La princesse Aba Sourdi a trouvé une chaussure d’homme, j’imagine, et va se lancer à la recherche de la deuxième chaussure comme dans le conte de «     Cendrillon »  mais à l’envers. Je ne sais pas si j’oserais aller jusqu’au bout de la lecture de ce livre passionnant étant donné la menace qui pèse sur les lecteurs trop investis.

    19
    Mercredi 27 Novembre à 19:14

    Excellent Fanfan ! du coup, je me suis rappelée d'un roman que j'avais apprécié qui s'appelait "La chaussure sur le toit" il y a une bonne dizaine d'années. Bises

    20
    Dimanche 1er Décembre à 23:34
    DDD59

    Je souris ... souvent je me suis posée cette question pourquoi une chaussure seule dans un caniveau, sur le bord de l'autoroute, dans

    un parc etc ... jusqu'au jour où...

    Nous partions en vacances avec mari, enfants et clébard, nous avions quitté la maison de très bonne heure, il y avait du brouillard et

    il faisait une clarté entre chien et loup.

    6h du matin, j'ai des frissons ... heu là je m'égare sarcastic

    Nous nous arrêtons sur une aire d'autoroute question de soulager les vessies et principalement celle du toutou.

    J'oblige tout le monde à enfiler ses chaussures avant de descendre de la voiture sauf le chien he

    Tout le monde s'affaire pour faire son petit pipi, facile c'est tous des gars, le chien aussicool

    C'est donc moi la seule nana, qui m'occupe du chien qui fait son petit précieux, il ne veut pas se mouiller les pattes dans l'herbe.

    Je m'énerve et le traine de force dans les fourrés. Il refuse de faire ses besoins le bougre.

    Je l'embarque dans la voiture tout le monde enlève ses chaussures, on démarre et là ....

    une odeur pestilentielle de caca de chien envahit le petit habitacle ...

    Je demande à chacun de vérifier ses chaussures les miennes aussi et là je constate que j'ai marché dans un paquet de caca

    immonde, que j'en ai des nausées. Que faire? Je tente de nettoyer ma chaussure , l'autre était intacte, avec du Sopalin.

    Rien y fait l'odeur s'était incrustée, mon mari ne pouvait pas s'arrêter dans l'immédiat ...

    J'ai donc pris la décision de me séparer, non pas du chien, mais de ma chaussure.

    C'est ainsi que j'ai ouvert la fenêtre et je l'ai balancée dehors.

    Voilà ma petite anecdote wink2

    Bisous Fanfan.

    Domi.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :