• Il  faut savoir prendre de la hauteur

    Pour pouvoir compter les heures.


    Quand la vie vous emprisonne,

    Il faut attendre sa patronne..

    Surtout ne pas glisser

    lorsque le pas se fait presser

    Sainte Marie ayez pitié

    de ceux qui oublient leur petit déjeuner..

    Après ces  sottises, je vous souhaite un bon dimanche.

     

     


    10 commentaires
  • Depuis ce matin,je cours après mon ordinateur qui avait mystérieusement disparu .

    Je me suis changée en Sherlock Holmes  pour le retrouver. Tous les membres de la famille  ont eu droit à un interrogatoire serré avec la lampe dans les yeux , tortures , promesses de sévices (moraux  ) . Personne n'a avoué à cette heure-ci.Je ne dois pas avoir été assez menaçante sans doute.   Mais l'ordinateur est réapparu tout aussi mystérieusement .

    J'envisage  une prise d'empreintes avec recherche d'ADN  ....

    Tout le monde a lâchement accusé le chat qui a décidé de bouder pour manifester son indignation.

     

    Aujourd'hui c'est l'hiver ;ici on ne s'en  aperçoit pas vraiment car la température est très douce et le ciel d'un bleu éclatant.

    Pourtant mon village est à près de 700 mètres d'altitude , dans le hameau du haut .Il y a une belle dénivellation entre celui du haut et celui du bas; Moi je suis dans le hameau du milieu.

    Je vous souhaite une bonne semaine en attendant le père Noël  .

     

     

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  Les vrais faits sont juste un peu déformés pour l'histoire...

           

      Il y a longtemps que je ne vous ai pas parlé de Mamie Davia , cette mamie dynamique qui cherche désespérément l’âme sœur ,même un peu ratatinée.

    Mamie Davia n’est pas un cougar  quoique … elle ne cracherait pas   dans la soupe ….Puisque les vieux mecs cherchent une seconde jeunesse avec des jeunettes, pourquoi, les vieilles n’auraient-elles pas le droit  de faire une cure de jouvence ? Non, mais !

    Donc les copines de mamie Davia, la voyant  un peu mélancolique décident de lui présenter un vieux beau ,lors d’un repas organisé .

     Lorsqu’elle voit arriver le candidat, mamie Davia, se fait la réflexion qu’il est un peu , comment dire… froissé comme un  chemisier en coton, sur lequel elle se serait assise .

     Pendant le repas, personne n’a réussi à en placer une, comme on dit vulgairement .Le futur , (mais pas  vraiment,  heureux élu, à l'insu de son plein gré) tint le crachoir tout au long du repas.

    Entre quelques  splachhttt, snechhh, et fffiiiitttt, , mamie Davia a tout appris sur la vie de ce candidat  qui au milieu du repas avait déjà perdu toute ses chances  d’avoir quelqu’un qui s’occuperait de ses chaussettes  un jour.

    Les onomatopées, ce sont les bruits qu’il faisait  en parlant et en postillonnant.

    Oui, car il postillonnait ! S’il existe un concours de postillons, il gagnerait c’est certain.

    Mamie Davia, stoïque jusqu’au bout du repas , élevait  souvent son verre   en guise de bouclier en se disant in petto :

    «  -Je dois ressembler au prêtre lorsqu’il lève le calice  pendant la messe. »  Mais cette messe est dite !

     

    A suivre...

    Mamie DAVIA (à nouveau )

    des arbouses

     


    12 commentaires
  • Voilà : nous sommes reconfinés  !

    Si les hôpitaux avaient plus de lits, s'il y ait plus de médecins ... peur-être cela aurait-il pu être évité .Mais bon, on subit et on  accepte.

    Demain, je reprends l'avion pour rentrer dans mon village où le confinement, n'est qu'une formalité  puisque nous sommes assez peu nombreux pour ne pas nous croiser dans chaque ruelle et  puis les gendarmes ont autre chose à contrôler ....

    J'ai craint un instant ne pas pouvoir rentrer dans mon île .

    Je me demandais comment j'allais faire  : peut-être demander l'asile politique à chacun(e) d'entre vous à tour de rôle ... Un jour par ci,un jour par là... en prenant des chemins de traverse pour ne pas me faire attraper...

    Vous ne m'auriez pas laissée dormir à la belle étoile tout de même ?

    C'est reparti...

    Avec halloween qui approche, j'aurais pu me déguiser en fantôme ,ni vu ni connu ; ou même en sorcière à cheval sur un balai. Les gendarmes auraient tellement peur qu'ils n'oseraient pas me demander mon attestation de déplacement  ! L'inconvénient, c'est que vous auriez eu peur vous aussi !

    Enfin, bref ! Je pourrai partir , donc rassurez-vous :je ne viendrai pas squatter chez vous ....

    En attendant, je vous souhaite un bon week end , soyez prudents(tes) et surtout  déplacez-vous avec un   mètre  pour ne pas dépassez le km  à partir de chez vous . Vous imaginez les conséquences si vous faites 10 com en plus ?

     

     

     


    26 commentaires
  • Après quelques jours dans le département qui n'est pas sous couvre-feu, je reprends la route pour des contrées plus dangereuses

    Allez, en avant, profitons du rayon de soleil qui pointe le bout de son nez

    Ne vous esbaudissez pas : je ne vais pas faire tout le chemin à vélo, sinon, je ne suis pas arrivée

    Je vous souhaite un bon dimanche

    !

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique