• Je parle créole

    Je vais me mettre au créole : pas seulement par esprit d'exotisme , mais par la volonté de mon ordinateur.

    Le "R" a décidé de faire une grève sporadique, qui risque de devenir illimitée , vu le contexte social actuel .

    Je ne pense pas qu'il veuille une augmentation de salaire ,mais plutôt une diminution des heures de travail.

    Donc,en supprimant, le "R" , je vais prendre l'accent créole . Ce sera joli n'est- ce pas ?

    En me lisant, vous auez l'impression d'être ailleus, sous les cocotiers , su une plage de sable blanc , en tain de déguster une mangue bien mûe ...  ... Ah ! Vous voyez... Cela commence ...

    Femez les yeux et chantez :ça sent la banane, la vanille et le cumin ... un petit tour à la Réunion

     

     


    19 commentaires
  • Tout a commencé par un pull mis à l’envers … Les superstitieux disent :

    -«  Si tu mets quelque chose à l’envers , il ne faut surtout pas le remettre à l’endroit, sinon tu auras une mauvaise surprise  ! « 

    Donc, je me suis dit : (Cela fait du bien de se parler à soi-même , de temps en temps )

    -          «  Pour une fois, Je ne vais pas le remettre à l’endroit , pour voir si j’ai une bonne surprise . »

     En fait de bonne surprise, ma machine à laver  est tombée en panne.

    Je l’ai à moitié démontée  j’ai tout vérifié . Ben oui, je suis curieuse, j’ai voulu savoir ce qu’elle avait comme problème  , avant de lui donner un grand coup de pied  .

     En désespoir de cause, j’ai récupéré, une vieille machine qui était dans les archives, je ne sais trop pourquoi, avec l’aide de ma fille.

    On l’a mise en route : le compteur a disjoncté ; une heure plus tard, je la rebranche : j’entends une explosion  et une épaisse fumée sort de la machine.

    Je vois des flammes à l’arrière sous la vitre.

    Je l’attrape  , je la pousse tant bien que mal, pendant que ma fille crie : « Au feu, au feu ! »

    Elle appelle tous les hommes de la maison . Evidemment , ils ne sont jamais là quand on a besoin d’eux…

    Moi, je continue à pousser la machine vers la terrasse. J’ai juste oublié de débrancher l’arrivée d’eau .

    Elle reste bloquée .Ma fille remplit un arrosoir et le vide sur la machine . Elle recommence, pendant qu’on essaie de débrancher l’arrivée d’eau  pour la tirer plus loin.

    Résultat final : l’incendie a été circonscrit, la cuisine est inondée  et la machine mise dehors , définitivement  ,manu militari par mon gendre, enfin arrivé sur les lieux du crime .

    Ensuite, les pieds dans l'eau, nous avons épongé la cuisine ...

    Voilà les deux bonne surprises de la journée .  La prochaine fois, je retourne ma veste , mon pull


    20 commentaires
  •  

    Mais

    oui, le printemps est là, même s'il se cache un peu ...

     

     Mars, étant bon enfant, et un peu fou, il laisse encore quelques jours à l'hiver ,le temps qu'il fasse ses valises ...

    Je suis un peu bousculée en ce moment; le jardin me tend les bras et j'ai beaucoup de choses à planter .Il fait un temps splendide ,alors je vais en profiter.

    Et un bon anniversaire à mon 3ème fiston ...

    Je vous souhaite une bonne journée

     

     


    18 commentaires
  • Quand nous sommes allés chanter à Sète, nous avons entendu parler des" zézettes " de Sète .

    Donc, lorsque nous avons eu "quartier libre" , quelques copines et moi , nous  avons cherché les fameuses zézettes . Il a fallu faire quelques  boutiques , pour les trouver . Mais nous y sommes arrivées.

    Je vous mets une photo du net car je les ai mangées .

    Elles sont très bonnes , je vous le garantis .

    Et si vous voulez en faire, je vous donne la recette :

    Mélangez 20 cl de muscat  ; goûtez-le avant, pour être sûr(e)  qu'il soit bon, pas trop sinon, vous allez vous tromper dans les mesures, hips,

         avec 20 cl d'huile d'olive  et 200 g de sucre :pour le régime, le maillot attendra des jours plus chauds.

    Ajoutez un sachet de  levure avec 500g de farine .Remuez bien en chantant une chanson( sétoise de préférence ).

    Mélangez bien puis faites des petits boudins  (tiens , voilà du boudin voilà du boudin   pour les alsaciens, les suisses et les lorrains ... ( pardon, je m'égare ) ,de 15 cm de long . Roulez-les dans un peu de cassonade et déposez-les sur la plaque du four recouverte de papier cuisson .

    Il fallait auparavant  préchauffer le four à 180 . M'enfin, vous ne le saviez pas ?  Il fallait vous le dire ?

    Allons, allons, pas d'excuse si vous les ratez.

    15 minutes de cuisson et  c'est bon.

    Mettez-les sur un plateau, préparez-vous un thé /café/ou chocolat ; posez vos jambes sur la table basse, un bon livre à la main (n'oubliez pas les lunettes  ) ou bien une émission débile à la télé et dégustez le fruit de votre travail sans remords .

    Bon appétit et bon dimanche des Rameaux

     

     

     

     

     


    27 commentaires
  •  (Il en manque quelques-uns )

    Retour au bercail  après 15 jours de vadrouille  sur le continent .La fin du voyage a été rude pour quelques choristes  qui ont eu une intoxication alimentaire  .Ils ont mangé des fruits de mer , sans doute avariés.

    Moi, je n'en ai pas mangé car je n'aime pas cela.

    Même le chauffeur de notre car a eu du mal a finir le voyage jusqu'à Ile Rousse  .

    Malgré tout notre séjour a été très agréable mais épuisant: couchés tous les soirs à une heure du matin  au  plus tôt, visite de la ville, shopping , etc...

    Et lorsqu'il y a des fantômes dans les couloirs de l'hôtel , qui vont réveiller tous les choristes ... les lendemains sont difficiles .

     Quoi ? Vous m'avez reconnue ? Ce n'est pas possible  !

    Il nous arrivé d'embarquer sans le vouloir des personnes qui ont pris notre car, pour un bus de la ville ;ils ont été obligés d'aller jusqu'à notre hôtel .. Une copine est venue au fond du car (  c'est comme à l'école, les  les dissipés sont au fond ) , et nous a dit:

    - "Il y a des gens assis à la place et je ne les connais pas ...  J'avertis le chauffeur ? "

    Et c'est ainsi que nous nous sommes aperçus que nous avions des passagers clandestins .

    Au retour, nous avons visité Aigues-Mortes    avant d'embarquer à Marseille .

     

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique