•  

     

     

    Puisque c'est mon jour ...

     

    J'aurais pu le passer  en priant ...

    Ou bien en dégustant un bon fromage frais

    Ou  en respirant le parfum des roses....

    Ou bien en nettoyant le vieux lavoir du hameau du bas (trop tard , je l'ai fait la semaine dernière )

     

    Mais en aucun cas je en l'aurais fait  ...

    En volant les poteaux  de la ligne du  téléphone comme cela est arrivé il y a quelques jours sur notre route ....

    Je vais le fêter dignement quand même ...

    Je vous souhaite un bon week end

    sarcastic

     

     

     


    20 commentaires
  •  

    Lorsqu'on voit la vie à travers des lunettes de soleil , elle nous semble rose ... ou presque ...

    C'est mieux que la voir en gris, n'est- ce pas ?

    On peut la voir en vert ...

    Et si on la voit de toutes les couleur, c'est encore mieux...

    Et Mademoiselle Jean-Claude attend le facteur....

     


    18 commentaires
  • Il y a des mamans ou des belles-mamans (vu le choix  ),qui ont eu un cadeau à moindres frais hier : j'ai constaté qu'on m'avait volé un joli cactus fleuri, que j'avais mis dehors contre le mur de ma maison.Comme j'habite sur le bord de la route , il est facile de s'arrêter, en voiture et ni vu ni connu, on embarque un pot ...

    Si le voleur n'avait pas les moyens d'offrir un cadeau, je ne lui en veux pas .Mais si c'est un radin , c'est une autre histoire ! Pourtant,je me pique d'avoir bon coeur....

    Je ne vais pas aller faire le tour des villages environnants pour retrouver mon cactus ;j'ai songé à lancer un avis de recherche  :

     

    "Avis à toutes les belles-mamans de la région :

    Je recherche un cactus avec des fleurs roses. Si votre gendre vous en a offert un, c'est peut-être le mien.  Prière de me  le ramener .Sinon, la riposte sera piquante  !

    Je souhaite une longue vie à mon cactus ,là où il est  ;j'espère qu'on en prendra soin  et qu'il s'adaptera à sa nouvelle vie ...

     

     

    Je vous souhaite une bonne semaine 

     

     

     


    17 commentaires
  • Vous connaissez tous en cuisine sur la 6 avec le cuisinier Cyril Lignac  vers 19 h ? 

    J'ai voulu faire ses recettes  et au vu des résultats ,ma fille a écrit ce texte: il est un peu long mais il vaut la peine d'être lu !

     

    Il y a quelques jours maman m'a donné une liste de courses à faire, elle a décidé qu'elle allait (enfin) apprendre à faire la cuisine (il était temps) (alléluia) (Dieu est grand) (que Cyril Lignac et toute sa famille soient bénis sur sept générations) (gloire, richesse et prospérité à lui) (et à tous les Lignac de la planète).

     

    Hier soir a été son premier essai. On ne va pas s'appesantir sur le sujet, on n'a toujours pas compris ce que Cyril Lignac a proposé comme recette à ma mère, mais franchement il aurait mieux fait de s'abstenir, parce-que si c'est pour proposer des trucs immangeables, ce n'est pas la peine.

     

    Ce soir c'était gaspacho et salade de crevettes. A 17 heures j'ai décidé de préparer les ingrédients pour aider maman qui était au jardin (hier elle a utilisé 14 oeufs) (14 oeufs) (14 OEUFS).Je suis une fille aimante et je voulais aider ma maman chérie (je craignais le pire) (14 OEUFS).

     

    17h 42 - J'ai tout préparé. Enfin, presque. Quelqu'un a bouffé presque tout le melon, il en reste juste une petite tranche. Ca ira. Quelqu'un a aussi bouffé presque toutes les tomates cerises, il n'en reste que cinq. Je décide que ça ira (y'en a un qui va passer un sale quart d'heure).

     

    18h39 - Maman arrive du jardin, elle me demande ce que je vais faire avec tout ce qui est sur la table. Je lui réponds qu'ELLE va faire un gaspacho avec Cyril, elle me dit que non, qu'elle voulait juste faire le plat d'hier et celui de demain mais pas le gaspacho. Je lui demande pourquoi elle m'a mis les ingrédients du gaspacho sur la liste des courses (qu'on me sorte de cette famille), et je lui rappelle tout le mal que j'ai eu à trouver du melon vu que toute la Corse veut faire le gaspacho ce soir

     

    18h42 - Après une longue discussion, elle décide de faire le gaspacho. Elle me dit qu'il manque du melon et des tomates cerises sur la table, je lui conseille de ne pas insister.

     

    18h43 - On allume la télé. La team Lignac est au taquet.

     

    18h45 - Cyril apparaît à l'écran, il dit que dans une heure on va tous passer à table. Moi je dis que c'est pas gagné. Maman me fusille du regard.

     

    18h 47 - Cyril demande à Jérôme avec qui on cuisine ce soir. Je dis que je me pose la même question. Maman me fusille encore du regard.

     

    18h49 - Gros plan sur les ingrédients qui sont devant Cyril Lignac, les tomates sont coupées en morceaux, il n'avait pas dit qu'il fallait couper les tomates en morceaux, maman hurle que les tomates ne sont pas coupées en morceaux, je hurle que c'est la faute à Lignac (et on lui pèlera le jonc comme au bailli du Limousin), Jean-Claude (c'est notre chatte) (qu'on me sorte de cette famille) traverse la cuisine en courant, elle vient de nous piquer la menthe (le seul chat au monde qui aime la menthe est chez nous) (qu'on me sorte de cette famille une bonne fois pour toute).

     

    18h54 - On n'a pas réussi à récupérer la menthe, il va falloir songer à se remettre au sport. On décide de mettre du basilic.

     

    18h55 - Maman coupe les tomates. Je vais chercher le basilic.

     

    18h57 - Pub.

     

    18h58 - Je dis à maman de tester le blender. Maman me demande si du coup on doit aussi couper le concombre et le poivron. J'hésite entre le 50/50 et l'appel à un ami.

     

    18h59 - Le blender ne fonctionne pas. LE BLENDER NE FONCTIONNE PAS. C'est un signe. On est mal.

     

    19h00 - Le blender n'était pas branché. Je branche le blender. Le blender fonctionne. On est bien.

     

    19h01 - Le blender ne veut plus s'arrêter. On est mal.

     

    19h02 - Le blender ne veut toujours pas s'arrêter. On est très mal.

     

    19h03 - Jérôme chante "je ne suis pas un cuistot, mais ce soir je fais un gaspacho". Grand bien lui fasse. Nous ce n'est pas gagné.

     

    19h04 - Le blender vient de s'arrêter; ça tombe bien, on doit mettre les légumes dedans.

     

    19h05 - Maman dit que ça ne rentre pas. J'appuie avec la main. C'est rentré. Vive moi.

     

    19h06 - Maman allume le blender.

     

    19h07 - Il fallait garder du melon. Oups.

     

    19h08 - Maman se met à hurler, le blender vient de déborder, ça a sauté, y'en a partout. Je me demande si moi aussi, comme Jean-Claude, avec un peu d'élan, je peux sauter par la fenêtre.

     

    19h10 - Maman dit qu'on va changer de méthode, elle veut une marmite et le mixeur plongeant. Je lui dis que je crains le pire. Elle me dit que le pire vient d'arriver.

     

    19h11- Cyril dit qu'il a une astuce à nous donner. Je suis tout ouïe.

     

    19h15 - Maman mixe, on n'entend plus Cyril. On n'a pas entendu l'astuce non plus.

     

    19h18 - C'est mixé. On en a pour dix jours à faire la vaisselle, mais le gaspacho est prêt. Cyril veut qu'on mette des glaçons dans le gaspacho. On n'a pas de glaçons. Je propose de racler les parois du congélateur.Maman propose que je me taise.

     

    19h19 - Cyril dit qu'on va dresser une assiette. Moi je dis qu'on va surtout faire comme on peut. Une tomate cerise vient de m'arriver dessus, je l'évite de justesse (call me Matrix).

     

    19h20 - Cyril dit que maintenant on attaque la salade de crevettes. Quelles crevettes, je demande. Maman fait une drôle de tête.

     

    19h21 - Je dis à maman qu'on ne va pas faire les crevettes. On va faire un tiramisu aux fraises à la place. J'évite la deuxième tomate cerise qui m'arrive dessus. Je suis surprise. Il en restait plus que je ne le pensais finalement.

     

    19h52 - On passe à table. Tout le monde dit que le gaspacho est délicieux. Maman dit que demain soir c'est moussaka. Ha ha ha. J'ai pas pensé aux aubergines. M'en fiche, on a mangé toutes les tomates

    cerises.

     

     

     


    20 commentaires
  • Quand nous sommes dans une île, nous sommes doublement confinés  : il est impossible de prendre l'avion ou le bateau sans un motif sérieux.

    Ce qui est drôle, c'est que nous ne sommes qu'à 83 km de l'Italie  et à 180 km de Nice (la distance la plus proche )

    Alors, si on respecte  la distance des 100km, on pourrait  aller en Italie mais pas sur le continent. 

    Seulement, comment y aller ?

    J'ai songé essayer avec un pédalo, mais le temps que j'y arrive, les 100km ne seront plus qu'un lointain souvenir(du moins je l'espère ).

     

     

    J'ai songé aussi, à embarquer clandestinement dans les bateaux qui vont en Italie tous les jours (Corsica ferries) et ensuite faire du stop pour franchir la frontière française .

    Vous vous demandez sans doute pourquoi, je veux aller sur le continent   alors que je suis si bien chez moi: le soleil; le maquis, l'air pur,les plages , les vaches, les sangliers...?

    Bof, c'est juste pour tromper l'ennemi, si ce n'est pour voir mes petits et mes grands . 

    J'espère juste qu'ils pourront venir en été , sinon, promis, je me jette à l'eau ... Heu... façon de parler ...

    Mais ...Vous avez un tuto pour faire un radeau ?

     

    Hou !Hou !   La Corse parle aux français

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique