• Lenaïg

    Pour son jeu des acrostiches nous propose de broder sur: INSTANTANEE

    Instant où j'ouvre mon ordinateur

    Ne sachant où me mènera  cet engin gaveur

    Surtout être cool,  ne pas s'affoler:

    Tresser quelques mots  je vais y arriver !

    Accorder les vers, ce n'est pas possible

    Ni  accorder  les pieds,   et pas d'alexandrins

    Taquiner les mot, c'est mission impossible

    Au lever du jour ,j'ai le baratin radin.

    Ne me condamnez pas, je fais ce que je peux :

    Entre un chant, une course et un peu de cuisine.

    Etre reniée peut-être par mes poètes aïeux  !


    22 commentaires
  • Le jeu des acrostiches  chez Lenaïg, en attendant le retour de Jill Bill .

    Acrostiche: enluminure

    En raison du retour de la neige

    Nouveau paysage  blanc-beige

    La nature a attrapé un rhume !

    Ultime sursaut  d'une saison posthume !

    Mais faut-il que je transhume ?

    Il faut beau dans le grand nord !

    Non, je n'aime pas les fjords

    Une fois n'est pas coutume

    Retrouver le soleil  qui m'est indispensable

    Est  -ce un voeu bien raisonnable ?

     

    Il tombe des flocons de neige , qui heureusement ne tiennent pas; mes fraises vont tourner de l'oeil les pauvres !

    Acrostiche: enluminure

     


    24 commentaires
  • Muscat pétillant

    Avec petits gâteaux

    Lubie folklorique ?

    Insouciance perverse ?

    Convoitise spécifique ?

    Irrésistible boisson

    Excuse malicieuse.

    Usage, mais modéré !

    Sinon, c’est pétard

    Et embrasement  garanti.

    Tout cela à cause de Lénaïg qui  nous propose  l'acrostiche "malicieuse "


    25 commentaires
  • Ce matin, je me suis trompée d'heure: je suis retournée à l'heure d'été : à 5 heures 30, je me suis levée , croyant qu'il était 6h 30 . Ce soir ,je vais bien chanter à la chorale  , à moitié endormie!

    Domi,

    à la barre des "croqueurs de mots "nos propose, en ce jour des morts, de parler de la naissance à travers les 4   éléments : terre, mer, eau, air , au choix , avec quelques mots imposés .

    J'ai choisi : soleil,asphalte, vitesse, rouge, combatif," on a eu chaud"

    Je suis née du soleil ...Forcément, j'habite au sud  et mes parents y  habitaient aussi. Je n'allais quand même pas naître un jour de pluie , en hiver ! Non, je suis née au début de l'été , la meilleure période de l'année  forcément.

    Je suis née sur l'asphalte ... Bon ,là j'exagère un peu  ... Ma mère a eu le temps d'aller dans un lit.Mais c'était tout juste!

    :Elle avait bien dit: '"Je vous assure docteur que le bébé arrive, ce n'est pas une indigestion de soleil.". Et puis, , vous n'allez pas croire  que le soleil m'a lâchée , comme ça,platch ?

    Eh! Bien , oui, il l'a fait! Je suis tombée comme un cheveu dans la soupe .  Je suis née en vitesse, car il voulait se débarrasser de moi,pour aller briller plus loin, comme le docteur qui voulait aller bronzer sur la plage.

    C'est sûrement  pour cela que je suis toujours pressée, que je ne sais pas  faire les choses lentement , et que je fais des sottises , forcément.

    Quand , je suis née , il paraît que j'étais rouge  : à cause du soleil bien sûr, il m'avait déjà grillée ! Et puis, étant née par le siège, je manquais d'air . C'était une blague du soleil . J'en ai gardé une peau claire qui rougit facilement . Si je reste trop au soleil,  là où je passe, inutile d'allumer les lampes .J'éclaire tout  !

    Naître à l'envers des autres, ça vous rend combatif , ne serait-ce que pour aspirer l'air qui manque ; il ne faut pas me dire : -" toi, tu ne manques pas d'air ! " :là, je vois rouge  car c'est faux !

    J'en ai manqué avant de naître  et j'en suis restée claustrophobe  ! J'ai toujours besoin d'air , même au sens figuré.

    Alors , est- ce parce que je suis née , un jour de grand soleil,  en vitesse ,  toute rouge,presque sur l'asphalte, que j'ai combattu pour trouver la sortie , que mes parents se sont écriés, quand ils m'ont vue  :"

    -- On a eu chaud !

    Pour l'instant, je ne peux mettre une image  !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    27 commentaires
  • J'ai bien" travaillé" pour la France  :

    J'ai eu 4 enfants ,la première à 20 ans ,  et j'avais décidé mordicus ,qu'aucun d'eux ne naîtrait la nuit : c'était à prendre ou à laisser . S'ils n'étaient pas contents,ils n'avaient qu'à retourner d'où ils venaient, non mais ! Véridique !

    Ils n'allaient pas commander et me casser les pieds  avant de naître tout de même !

    Et miracle: ils sont tous nés en plein jour , même pas au petit matin ;il n'aurait plus manqué que cela: me priver de la grasse matinée !

    Non, ils sont sagement arrivés à des heures très  acceptables  : 14 heures, 10 heurs, 9 heures et 11 heures.

    C'est beau , n'est- ce pas ?

    Ils avaient compris qu'ils ne feraient pas la loi , à la maison ...Ils se sont rattrapés par la suite; mais cela est une autre histoire .

    Pourquoi, ne voulais-je pas qu'ils naissent la nuit ? Ben , parce que j'ai peur du noir , voyons !

    Alors, la nuit noire, plus un accouchement, non, cela aurait été trop  stressant.

    Ce n'est pas du tout parce que je craignais qu'un de mes enfants naisse noir, enfin !

    Vous avez de drôles d'idée   quoique ...Le dernier étant né à Djibouti, ma fille ( la plus grande des 4)  était persuadée que son petit frère serait noir  .

    Depuis , ils ont poussé et se sont multipliés ...

    Naissances

    Tout ceci parce que Domi a lancé le thème de la naissance pour le défi N°153.

     

     

     

     

     

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique