•  

    Janelle tricote,tricote,tricote

    Des écharpes qui n’en finissent plus

    Janelle biscotte , biscotte,biscotte,

    Des tartines qui n’en finissent plus.

    Janelle papote, papote, papote

    Avec des copines qui  n’arrêtent plus.

    Janelle fayotte, fayotte, fayotte

    Avec des gens placés  qui n’en veulent  plus .

    Janelle fricote, fricote, fricote,

    Avec des types louches qui lui louchent dessus.

    Janelle trotte,trotte,trotte

    Sur des chaussures qui n’en peuvent plus.

    Jane ? Oui c’est elle ! Et en plus,

    Elle yoyote et elle zozote !

    C’est bon, n’en dites pas plus !

     

    Voici une élève un peu bizarre qui vient dans la cour de récré de Jill Bill

     


    23 commentaires
  •  

    Lenaïg  ,à la barre des "croqueurs de mots " pour cette quinzaine, nous propose :Pour le grand défi du lundi 23 novembre :
    nous choisirons chacun(e) un tableau célèbre, si possible l'un des 22 exposés dans l'article joint et dans un petit texte en prose ou en vers nous devrons l'évoquer sans le nommer, donc le faire deviner. Pour corser le défi, nous devrons glisser dans notre présentation au moins l'un des mots suivants (ou tous) :
    chaise-longue, oiseau, arrosoir

    Donc ,à vous de deviner de quel tableau il s'agit.Un indice (c'est un impressionniste )Sur le lien de Lenaig vous pouvez voir les tableaux proposés

    -"Ah! Mais que vois-je  là? On brave  le confinement ?  Mais quel toupet ! Je sens que je vais faire le plein de PV! "

    Je suis le policier municipal et c'est mon devoir de faire respecter les consignes . Et ma tactique , c'est d'apparaître là où l'on ne m'attend pas. Vite, mon carnet  de PV et mon sifflet.

    Zut, où est mon carnet ? Je l'ai laissé au bureau , sur la chaise-longue . Tant pis, j'ai un rouleau de papier-toilette, je vais l'utiliser pour remplir les PV.

    -Bonsoir  m'ssieurs-dames .  Qu'est- ce que vous faites attablés  dehors ,dans cette rue? Vous ne savez pas que c'est interdit d'aller dans les bars, et de traîner le soir ? Le couvre-feu? Vous en avez entendu parler?   Allez, hop!  Vous avez droit à un PV.

    -Et vous le cafetier: Commet se fait-il que votre bar soit ouvert ? C'est interdit! Un PV pour vous aussi.

    Quoi? Vous ne voulez pas de papier toilette! Ne faites pas le difficile .On n'en trouve plus dans les magasins.Alors....

    -PPPPPPVVVVVVVIIIIIIII...(Je siffle )

    -Eh! Vous là-bas! Ne vous sauvez pas ! Vous y avez droit aussi. Les étoiles sont assez grandes pour que je vous voie courir au bout de la rue.. Stop! Où bien je vous lance un paquet de papier toilette dans les jambes... Zut ... Voilà que le rouleau  s'est défait.

    Plafffff; oh! Non! Je suis tombé! Ma dignité policière en prend un coup ! Mais quelle idée de faire une rue pavée! Je vais en parler au maire ...."Comment je vais faire pour  me ramasser et enrouler le rouleau ?

    -J'en ai marre  , mais marre ! Maintenant les gens rient de moi .Le reste du temps,   tout le monde me regarde de travers ! Je suis une victime moi aussi du confinement  .Je vais me confiner tout seul au bureau , na!

    (Je mettrai le tableau ce soir ou demain )

    Voici le tableau :

     

     

     Défi N°241  :Et le confinement?

    -

     

     

     

     


    22 commentaires
  • Donc ,les villageois sont montés sur la colline , tout là-haut ; pas besoin de jumelles : on voit arriver l'ennemi de loin .

    Chacun a construit sa petite maison  comme il a pu . La plupart sont encore là, ayant subi quelques rafistolages au fil des ans .

    J'ai une cheminée dans la cave ? Je suppose que petit à petit les habitants ont rajouté des étages pour aller toujours plus haut...

    J'ai appris que les maisons étaient souvent construites au-dessus du passage d'une veine d'eau: cela porterait des ondes positives dans la maison .  C'est pour cela que ma cave est humide sans doute.

    Ce qui est appréciable lorsqu'on habite un village en pente, c'est , d'abord que toutes les maisons sont en pente , mais oui, et qu'on fait du sport dès qu'on sort de la maison: on monte et on descend sans cesse .Pas besoin d'aller dans un salle de sport.

    C'est moi qui ai un gros noeud sur la tête et mon frère en barboteuse ...

    Les anciens n'avaient pas tous le fil à plomb dans l'oeil: ou bien ,ils buvaient un petit verre de vin ou d'eau de vie pour se donner du coeur à l'ouvrage . Plusieurs maisons (dont la mienne ) ont des pièces un peu de travers : en trapèze par exemple; ou bien  le plancher qui penche d'un côté .Si vous faites tomber une pomme, elle roule toute seule à l'autre bout de la pièce dans ma cuisine ...

    Mais les jardins principaux étaient toujours dans la vallée .Et les gens y descendaient  le matin pour remonter le soir , tous les jours.

     

    le curé aussi est obligé de faire du sport s'il veut rentrer dans l'église

     

     

     Pour aujourd'hui ,j'arrête là et j'admire la vue de ma terrasse: le San Pedrone(le grand st Pierre , tout un programme ) en face (c'est la montagne pointue ) ,qui me dit bonjour tous les matins ...et notre tour génoise en bas...

    Mon village (encore )

     


    19 commentaires
  • Maximilien est un bon à rien

    Si vous croisez son chemin

    Passez au large et ne dites rien.

    Car il est aussi très malin.

    Il vous embobine comme un rien,

    Et  s'approprie   tous vos biens.

    Vous ne vous douterez de rien

    Et vous retrouverez une main

    Devant, une derrière ! Ce n'est pas rien !

     Un conseil:méfiez-vous de Maximilien !

    C'est un élève pas très fréquentable qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill

     


    24 commentaires
  • Je vous avais laissés près du château-fort  en ruine: j'espère que vous n'avez pas reçu sur la tête , de la poix bouillie  jetée par les fantômes des vaillants guerriers  qui le défendaient.

    Le château  a été abandonné lâchement abandonné par ses habitants qui sont allés voir si le ciel était plus bleu ailleurs.

    Comme la nature a horreur du vide, voilà que des génois qui passaient par là, se sont dit en se frottant les mains :

    -"Nous allons construire une tour,... génoise bien sûr .Et nous allons mater ces irréductibles gaulois,corses

     

    Elle a été restaurée en partie .

    La cohabitation avec les génois n'a pas été de tout repos.

    Vous voyez mon village tout là-haut ?

     Le village était donc pas loin de la tour à l'époque  des génois.

    Ils faisaient de belles choses nos anciens

    Finalement les génois en ont eu assez de ces gens qui se révoltaient sans cesse et ils sont partis eux aussi...il y a beaucoup de gens qui disparaissaient à l'époque

    Un certain Nasica  Scipion (encore ) les a encouragés  avec des arguments frappants ... canons, arbalètes et autres  jouets.

    Les habitants  se sont dits:

    -Ava basta !  On s'en va d'ici et on monte sur les auteurs   pour voir arriver l'ennemi.  Et puis, là-haut  on aura plus de soleil.

    Depuis ce temps, tous les Nasica du monde descendent (forcément vu que nous sommes sur une pente ) de mon village

    A suivre

    Je vous souhaite un bon week end

    Une main de boudha (goût citronné  très parfumé )

     

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires