• Mayeul a une tête d’épagneul :

    Il n’est pourtant pas breton,

    Ni même amateur de papillon ;

    Un gène de son trisaïeul ?

     

    C’est un chasseur émérite,

    De la galinette cendrée .

    Quand il prend une cuite,

    Il tire  comme un dératé.

     

     Mais   il est  maladroit :

    Le gibier ne le craint pas .

    Comme disait son trisaïeul :

    « On l’a raté ce Mayeul ! »

      C'est un élève pas dangereux qui arrive dans" la cour de récré "de Jill Bill


    16 commentaires
  • La tempête de vent s'est calmée,il en reste encore un peu juste pour aller se promener ,le nez au vent. 

    Mon gendre a dit que j'ai failli le tuer : ma jardinière accrochée  au balcon lui a frôlé la tête  en s'envolant  car il était juste en dessous . Il a senti passer le vent du boulet  !

    Bref,il est sain et sauf :comme j'ai du vent entre les oreilles , je n'ai pas suivi son conseil de ranger les jardinières en prévision de la tempête.

    Celle-ci  s'est dispersée aux quatre vents  ;il ne me reste plus qu'à en acheter une autre ...

    Mais je reste vent debout, ayant la conscience tranquille .

    Je ne suis pas ,l'exemple des gilets jaunes ; je ne casse rien volontairement . Vous allez me dire que je ne suis pas dans le vent  alors , car en ces temps agités,ils ont le vent en poupe .

    Tant pis . Je vais où le vent me pousse, quand il ne souffle pas trop fort.

    Je vous souhaite une bonne semaine, sans vent

     

     

     

     

     

     

     

     


    21 commentaires
  •  

    Quand la nature revêt son gilet jaune et son foulard rouge ...dans la quiétude du  matin ...

    Moi, j' arbore un grand sourire satisfait ....

    pour fêter la sant'Andria (st André) qui équivaut  un peu à Halloween.. et le soir pour sortir ...

     

    Je vais mettre ma robe de fête

    Je vous souhaite un bon week end

     


    16 commentaires
  •  

    Ginette n’est pas à la fête :

     

    Elle a perdu son talon et la tête

     

    En allant samedi,  manifester

     

    Croyant le jour de gloire arrivé

     

      

    Elle a perdu aussi ses lunettes

     

     A cause  du gaz dans ses mirettes

     

    En défilant sur les Champs,

     

    Avec tous les manifestants .

     

     

     

    Mais il lui reste une consolation

     

    Dans cette mini révolution

     

    Elle n’a pas perdu sa virginité

     

    De midinette bien élevée.

    Voilà la nouvelle élève qui arrive dans la "cour de récré" de Jill Bill


    26 commentaires
  • Étant à la barre,  des "croqueurs de mots"  pour cette quinzaine Colette nous propose ce quatrain ;

    vous le complétez ou vous l’introduisez dans un texte comme cela vous convient:

    Défi N°213 : novembre

    Novembre  ses charmes

    Novembre a ses larmes

    Son décor fait rêver

    Son refrain fait pleurer.

     

    Il joue la séduction

    Dans un décor marron.

    Il devient un coquin

    En vêtements rouquins.

     

    Il s'endort bien trop tôt

    Le nez un peu rougeot.

    Méfions-nous de ce mois

    Qui nous donne des émois.

     

    Il nous casse le moral

    Dans un décor fractal.

    Novembre ,je te hais

    Et je t'aime comme tu es.

    Défi N°213 : novembre

     

    Allez , courage : très bientôt,les jours vont rallonger ...

    Bonne semaine à toutes et tous

    Défi N°213 : novembre

     

     

     

     


    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires