•  Pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots , dont le sujet est "l'attente "

    L'attente

    C’est la vie au ralenti,
    C’est le cœur à rebours,
    C’est une espérance et demie :
    Trop et trop peu à son tour.

     

     C’est le train qui s’arrête en plein
    Chemin sans nulle station,
    Et on entend le grillon
    Et on contemple en vain


    Penché à la portière,
    D’un vent que l’on sent, agités
    Les prés fleuris, les prés
    Que l’arrêt rend imaginaires.

    Rainer Maria Rilke : L’Attente

    Notre petit train n'est jamais pressé,il laisse passer les vaches, les brebis et parfois quand il est essoufflé il s'arrête un peu pour reprendre des forces .Il faut avoir du temps  pour le prendre mais c'est sympathique...


    16 commentaires
  • Lubin  n’est pas un rupin .

    Il va sur les chemins,

    Poussé par les vents malins,

    A la recherche de son destin.

     

    Lupin n’est  pas  un sanguin,

    Il  a du baratin   ,

    Pratique le baisemain,

    Un peu argousin, un peu cabotin.

     

    Il a  le charme argentin,

    Des yeux d’un noir divin,

    Les femmes en sont zinzin,

    Lupin  est aussi un grand malin !

     

    Encore un élève  un peu bizarre  qui arrive dans "la cour de récré" de Jill Bill


    29 commentaires
  • Me voici à la barre des "croqueurs de mots " pour la quinzaine qui arrive :Défi N°197

    Je vous propose donc de  dire ce que vous inspirent ces chaises  . (En espérant qu'elles vous inspirent ) Pourquoi sont-elles là ?  Que font-elles là ? Qu'attendent-elles ? Qu'ont-elles vu ? Etc ... Et pour corser le tout,je  vous demande juste de glisser deux fois le mot "chocolat" dans votre texte en vers ou en prose.

    Et pour les jeudis en poésie  : l'attente pour le premier jeudi, et pensez à Noël pour le second (poèmes ou chansons )

     

    le défi et divers

     

    En attendant , moi je me chauffe  devant les vestiges d'un feu de bois , abandonné par des chasseurs .

    J'ai été contente de le trouver car il faisait très froid ce matin  pendant ma promenade .

    le défi et divers

     

    Je me serais volontiers réfugiée dans cet abri improvisé car il commençait à pleuvoir ...

    le défi et divers

    Mais j'ai trouvé le dentier de l'ogre de la forêt .

    le défi et divers

    Alors , j'ai pris mes jambes à mon cou et je suis retournée bien vite  au village

    le défi et divers

    JE VOUS SOUHAITE UNE BELLE SEMAINE

     

     

     

     


    26 commentaires
  • Très fortes rafales de vent hier soir : J'ai failli m'envoler avec les cagettes, les couvercles,les pots de fleurs  ,le balai ...J'aurais pu jouer à la sorcière, mais ce n'est plus la saison ...

    Et bien sûr, panne de courant , d'internet : nous vivons presque à l'âge de pierre au fin fond des montagnes corses . Le président de la république devrait nous décerner  la médaille du mérite national pour oser vivre dans ces contrées sauvages  !

     

    Et demain ,nous votons pour une collectivité unique .. Plus de départements : Napoléon doit se retourner dans sa tombe ...Si vous entendez un bruit étrange du côté des Invalides , vous saurez à quoi vous en tenir .

    Et surtout ne croyez pas que tous les corses sont indépendantistes, loin de là ... Ils en ont juste assez des magouilleurs clanistes  en tous genres, qui ont dirigé la région . 

    Mais une certaine autonomie , comme la Sardaigne ,oui .

    Bon j'en termine avec la politique venteuse . Vous avez préparé Noël ?  Le sapin? La crèche?

    Moi, pas encore, mais je vais m'y mettre .D'abord, tous les colis de charcuterie, fromage , farine de châtaigne , brocciu ,et autres douceurs ,pour la famille  .Ensuite, je pourrais y songer.

    Je vous souhaite un bon week end .

     PS/Pour ceux que cela intéresse, lundi je lance le défi des croqueurs de mots

     

     

     


    24 commentaires
  • Myosotis n'aime pas...

    Myosotis n’aime pas les fleurs :

    Elle leur fait hara-kiri,

    Ah! Vraiment quel grand malheur !

    J’en suis monogatari (e) ! .... (Qui a dit –« A tes souhaits ? )

     

    Myosotis n’aime pas la campagne

    Elle aime les hydrocarbures

    Elle carbure au  champagne

    A Fos sur Mer, elle se biture .

     

    Myosotis , me désespère,

    Quittera-t-elle cette ville ?

     Je la voulais jardinière,

    Elle finira au bois de Vincennes  Chaville

     

    Attention aux fleurs de la cour avec cette élève ,   à l'école de Jill Bill


    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires