• Joyeuses Pâques et bonne "merendella "(Dînette  )
    C'est Martine 85

    Qui est à la tête des "croqueurs de mots " cette quinzaine:

    Le défi du lundi consistera à choisir un début
    et une fin de roman et d’écrire l’histoire (en prose ou en vers)
    pour lier le début à la fin. j'ai mis en bleu le deux phrases choisies

     Défi N°184C'est fini !


    "C’est fini« mais je ne reprendrai plus le métro toute seule !
    Je vous raconte :
    Imaginez une paysanne qui a toujours habité la cambrousse , en France ou ailleurs, qui n'a presque jamais habité une grande ville  ...
    Et , donc, cette paysanne  a décidé d'aller voir la famille à Paris  .Paris, pour ellel c'est plus dangereux que la Syrie .
    C'est vous dire !
    Et le , le métro, c'est la jungle !


    Malgré tout ,elle décide , témérairement, d'aller voir sa soeur  et de lui apporter une belle tarte aux poires en prenant le métro : on lui a fait un itinéraire, on lui a bien expliqué où elle doit descendre.Sa nièce doit la réceptionner comme un colis  car elle est aussi fâchée avec l'orientation .


    Mais on a oublié le principal :la petite lumière verte (Elle a peut-être changé de couleur depuis ce temps)
    Elle monte donc dans le métro, terrorisée: tous ces sauvages qui sont coincés comme des sardines , les yeux dans le vague , et qui la serrent.Elle étouffe.
    -"Où est mon ciel , mon air pur ,mon maquis parfumé ? " se dit-elle "Le reverrai-je un jour ? "
    Tout à coup, elle voit  sur le plan qu'elle va arriver.Elle se prépare... mais pourquoi le métro ne s'est-il pas ? Elle a vu sa nièce sur le quai ...
    Bon pas d'affolement :
    -"Je vais retourner en sens inverse , je ne suis pas une paysanne tout de même !"
    Et hop, retour  : la station arrive ... Le métro ne s'arrête pas : elle voit encore sa nièce qui commence à donner des signes d'affolement  .
    La paysanne décide de revenir encore : elle reprend le métro .


    -" Non mais! Je ne vais pas passer la journée dans le métro ! Je ne m'appelle pas Zazie !"
    Cette fois-ci elle est prête à tout,même à tirer le signal d'alarme  pour arrêter le métro à la station prévue!
    Après 4 allers-retours ....
    OUf, cette fois-ci, il ralentit ,il s'arrête ... Miracle!
    -"Bon je vais prendre mon temps pour descendre  ,puisqu'il m'a fait attendre !"
    Mais .. quoi ? Attendez je suis en train de descendre:  ! Ne fermez pas les portes ! Ma tarte aux poires est  coincée ! Mais ils sont fous ces parisiens!  Ma tarte est en accordéon ! Et moi , j'ai failli l'être aussi! Heureusement qu'un voyageur a appuyé sur le bouton qui arrête la fermeture ."


    Elle  descend dignement, avec ce qui reste de la tarte.
    La nièce se jette sur elle :
    -" Mais que s'est-il passé ? Tu  visitais le métro ? "
    -"Mais non, il ne voulait pas s'arrêter !"
    -"Mais il fallait regarder  la lumière verte pour savoir s'il s'arrêtait à la station."
    -"On ne m'a rien dit à moi !Quels gredins que les honnêtes gens  !"

     Défi N°184C'est fini !


    Vous avez compris que la paysanne c'était moi , et que j'ai toujours aussi peur du métro et de Paris.


    25 commentaires
  • C'est lundi et il fait beau

    J'ai profité du soleil printanier pour planter mes légumes ... aulx,oignons, petits pois ...et des arbres fruitiers.

    J'y ai mis tellement d'élan que j'ai cassé le manche de la bêche !

    J'aurais bien voulu planter un bananier mais je n'ai pas trouvé de graines dans les bananes .Dommage.

    Mais je suis contente, non seulement pour cela,mais aussi parce que j'ai retrouvé la lampe de poche que je cherchais depuis 3  jours . Ce n'est pas grand chose une lampe de poche  ; pourtant lorsqu'on en a besoin c'est essentiel.  Je sens que vous êtes impatiens(tes) de savoir où je l'ai retrouvée !

    Non,non, pas au  fond d'une poche: cela serait trop banal ;pas dans mon sac à main  où elle dort sagement la plupart du temps. Non plus coincée entre deux coussins du canapé où le chat aurait pu la cacher .

    Non, je l'ai retrouvée tout simplement dans la porte ... du frigo  entre un mot de confiture et un pot de mayonnaise.

    Je la soupçonne d'avoir eu envie de se rafraîchir les idées  ! Je vous assure que ce n'est pas moi la responsable . Mais le coupable n'a pas encore été repéré. Je cherche.

    En attendant, je vous souhaite une bonne semaine .

    Un sac pour enfant sage

     

     

     

     

     


    19 commentaires
  • Babette  est châtelaine

    Elle aurait pu être vilaine.

    Ou même s'appeler Hélène,

    Mais elle n'aime pas Troie.

     

    Du haut de son donjon,

    Elle guette  son dalon*

    (Et son beau pantalon )

    Qui sauvera son château.

     

    Celui-ci est en ruine

    Un peu comme sa bobine,

    Elle craint qu'il ne se débine.

    Alors ,adieu la vie de château.

    *mot créole qui signifie ami, copain

    C'est cette distinguée jeune fille ,un peu fanée, qui arrive dans "la cour de récré" de Jill Bill

     

     


    30 commentaires
  •   Lilousoleil  

     à la barre des "croqueurs de mots" propose un logo rallye avec les mots en couleur

    Des couples de mots dont l’un n’est pas le féminin de l’autre et vice versa.

    A vous de les utiliser à votre gré en vers en prose ou les deux à la fois…

     Défi N°166 :Nuit couchée et pas debout !

    Hier soir, voulant montrer que je suis une bonne citoyenne, je suis aller faire "la nuit debout" sur la place du village.C'était entre chien et loup, à l'heure où il faudrait une loupe pour trouver une fraise dans mon jardin.

    J'ai donc fait le pied de grue , avec un pêcheur de brochets, quelques chats , une vache curieuse, et un représentant du monde canin.Moi, qui m'attendait à trouver une brochette de  gens, j'en ai été pour mes frais !
    Cela m'a déclenché une subite  douleur à la canine , le stress sans doute.
    Je me suis dit: il y a un lézard quelque part! Mon assurance à commencé à se lézarder sérieusement.

    Pour passer le temps, en attendant d'hypothétiques volontaires, nous avons parlé de singes capucins , sous les capucines qui embaumaient  le printemps.

     Défi N°166 :Nuit couchée et pas debout !


    Un passereau  attardé,passait au-dessus de nous ;il se dirigeait vers la passerelle , au-dessus de la fontaine.
    -"Je vais prendre ma carabine", s'est écrié,le pêcheur !
    -"Non, mais ça ne va pas ? J'espère que c'est une blague de carabin ? Sinon, je vous  jette dans le bassin d'arrosage

    !"
    -Mais bien sûr ! D'ailleurs pour me faire pardonner, je vais être votre chevalier servant :je vous paie un  chocolat chaud  chez moi!" dit-il en agitant sa grosse  chevalière sous mon nez.
    -"Méfiance " , pensai-je !  Méfions-nous de ce pèlerin !

     Défi N°166 :Nuit couchée et pas debout !


    -" Je vais aller mettre une pèlerine, car la nuit et fraîche , et j'arrive ! "lui proposai-je .
    -"D"accord" !
    Le pauvre ,il attend encore ... Le chocolat a dû refroidir .Et moi, j'ai fait ma nuit , couchée !


     Défi N°166 :Nuit couchée et pas debout !



    je vous souhaite une bonne semaine


    31 commentaires
  •  

    J'attendrai ...

    Il paraît que Pénélope a attendu 20 ans ...

    Moi, j'attends toujours : ma maison m'attend, mon jardin m'attend ,la chorale m'attend ,le groupe de danse, m'attend, le patchwork m'attend ...

    Je ne suis pas Pénélope..

    ."Attendre, c'est cela exister" a dit quelqu'un : pas d'accord ... Lorsqu'on attend ,on ne fait rien de bon et on perd s on temps  !

    "A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes " : Ah ! Bon ? Moi j'attends  qu'on ouvre celle du bloc: ce n'est pas que je suis enchantée d'y aller , mais il faut ce qu'il faut !

    "Le véritable travail c'est de savoir attendre "  Ce doit être vrai, je suis fatiguée  d'attendre   et je n'ai toujours pas appris à attendre  !

    Je vais apprendre la chanson : "J'attendrai" et je la chanterai au chirurgien  des yeux ,si je le vois un jour.

    En attendant, je conjugue le verbe attendre à tous les temps , à tous les modes ...

    PS: je n'ai pas réussi à me perdre dans la forêt de Sénart : j'avais oublié de laisser les petits cailloux blancs à la maison

     

    .

     

    J'attendrai ...

     

     

     

     

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique