• Enfin,un peu  de calme.Les estivants commencent  à partir ,les festivités diminuent ,après ce tourbillon de folie.

     

    Nous allons un peu souffler . La chaleur est toujours là. Les sérénades sont finies

    Non, ce n'est pas moi me démène sur la piste ..

    Les mariés sont partis  comme les vacances qui tirent à leur fin même s'il fait toujours chaud

    quand vient la fin des vacances

    Mais que raconte-t-il de si  drôle ?

     

    Je suis toujours en train de me battre pour redresser mes photos .Heureusement que mon vieil ordi est toujours vaillant .Mais cela m'oblige à faire des tas de transferts et c'est décourageant.

    En attendant ,j'ai ramené mes petits à leurs parents et je suis revenue pour me balader ...

    Notre-dame des neiges au col de Bavella ( Corse du sud)

     

     

    Revenir sur les trace de mon enfance à Solenzara.Mais je ne reconnais plus ...

     

    La petite église, où j'ai fait ma confirmation : elle, au moins n'a pas changé ...ou si peu ...

    Finalement , je ne suis pas si mal chez moi...dans ma montagne

     

     


    21 commentaires
  •  

    Depuis quelques temps, chez nous, les disparitions étranges se multiplient  :

    Des hommes, des femmes, des vieux, des plus jeunes ...

    Tout le monde se pose des questions .

    Et comme tout le monde , j'ai ma petite idée :

    Est-ce que les responsables ne sont pas les petits hommes verts ? Ou bien des extra-terrestes venus d'autres planètes ?

    Ils viennent enlever des corses pour étudier les moeurs bizarres de ces îliens    qui passent leur temps à chanter, à rouspéter , à bafouer les règlements et autres lois qui ne leur plaisent pas. 

    Vous avez déjà conduit en Corse ?

    Les lignes blanches ,les panneaux de vitesse, beaucoup ne les connaissent pas. Les trous dans les panneaux de signalisation, les coups de klaxon qui font voir rouge ,lorsque c'est un touriste qui ose s'impatienter , derrière un conducteur qui discute au milieu de la route avec un copain ...

    Non, ce n'est pas pour cela que les petits hommes verts viennent enlever les corses.

    Je crois que c'est notre bon fromage : l'odeur a dû parfumer leurs narines .On bien notre charcuterie ,ou ben notre farine de châtaignes ..

    Vous n'y croyez pas ? Vous avez tort ... j'ai aperçu, un engin étrange ,un soir de clair de lune, où j'avais bu, levé la tête,  qui tournait au-dessus du village... Personne n'a encore disparu ...mais...

    Où est mon chat ?

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires
  • Il fait chaud  :

    - "Enfin  ,diront les lézards  , il était temps ! "

    Mais le sirocco et et le sable du Sahara, nous ne les avons pas demandés...

    Ils sont venus quand même, en touristes ,nous saupoudrer d'ocre ,et nous faire transpirer.

    Même notre désert local des Agriates ,(le seul désert d' Europe ), a eu un coup de chaud.

    (photo du net )

    D'ailleurs, les esprits aussi s'échauffent lorsqu'il fait chaud .

    C'est un phénomène scientifique  : la chaleur du corps monte au cerveau , la température des neurones augmente ; ils entrent en ébullition, et la moindre étincelle  fait exploser le tout.

    Il faudrait faire une étude sur ce sujet ; je suis certaine que le résultats seraient étonnants .

    Il y a plus de bagarres et de disputes en été qu'en hiver.

    Un place de parking qu'on veut nous prendre  et hop on sort le pistolet  ,le flacon de laque (pas moi, je n'en mets pas ) ..

    Un steak trop cuit au restaurant  et hop, on mord ,on crie sur le serveur ..

    Un point refusé à la pétanque , et hop, on met au tapis on traite son adversaire, de tricheur...

    Et j'en passe...

    Alors, suivez mon conseil: dès que la température dépasse 25 degrés, ralentissez le rythme ; mettez-vous en estivalation  .... et attendez que cela passe .

    Allez à la plage de Saleccia qui borde le désert des Agriates : elle est divine

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  • Ce matin en écoutant la radio, j'entends:

    -"Un passager est tombé dans l'eau avec son scooter en descendant du bateau ".

    Je me suis interrogée  sur les motivations de ce touriste ,pour avoir plongé dans l'eau du port de Bastia .

    (( Lorsqu'on s'interroge soi-même ,le matin tôt, on peut faire des découvertes étonnantes ,oui, je vous assure)

    Revenons au fameux passager, car si on le laisse au fond de l'eau,il va finir par y rester .

    Mais rassurez-vous : lui et son scooter s'en sont bien sortis malgré une douche dans une eau encore fraîche. (La Corse, n'est plus ce qu'elle était : les gens du nord, nous volent le soleil, alors l'été arrive de plus en plus tard )

     Donc, je me suis interrogée: je sais ,je vous l'ai déjà dit . Excusez-moi .

    -"Est -ce sa hâte à poser les pieds, les roues sur la terre corse qui lui a fait perdre l'équilibre ? "

    (Les bateaux traînent un peu sur la mer, pour inciter les passagers à consommer )

    -" Est-ce qu'il voulait constater " de visu" que l'eau était claire et chaude ? Il aurait pu demander son avis au scooter .

    -"Est-ce qu'il a été ébloui par le soleil levant,ou par la statue de Napoléon sur la place St Nicolas  , et il n'a pas vu le bord ?

    Vous constatez qui je me suis vraiment interrogée  et ce n'est pas facile ,au lever du jour.

    Finalement, j'ai entendu par la suite, qu'il avait 2,2 g d'alcool dans le sang ! Il avait fêté à l'avance son arrivée en Corse.

    J'ai cogité pour rien quoi ! Chienne de vie !

     

                                                                         St Erasme

     

     

     

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  • Je sens qu'il va se passer quelque  chose ... de pas  net ....

     

     

    -Qu'est- ce que je vous disais ? Hein ? Bourreau de brebis ..Bêêêêêêêê...

    -Qu'est- ce qu'il me veut celui-là ? Qu'est- ce que je lui ai fait ? Bêêêêêêê...

     

    Et mon patron qui observe ! Vous croyez qu'il viendrait à mon secours ?   Ah! Mais , je vais me venger  ! Plus de lait , na !

    -Non mais , vous nous avez vues ?

    -De quoi avons-nous l'air ? J'ai honte : je ne  ressemble plus à rien ..

    -Où est donc passée notre belle laine blanche ?

    Je crois que je vais le savoir : ce n'est pas encore notre maître qui est en train de la charger dans un camion ? Traître va !

    Je vais me venger : plus de fromage ! Plus de brocciu  ! Nous allons faire grève : Où sont nos gilets jaunes ?

    Ils les ont tondus aussi ?

     C'était la "tundera": la tonte des brebis 

     

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique