• Telles  Roméo et Juliette

    Telles Tristan et Iseult,

    Telles  Lancelot et Guenièvre...

    Elles s'aiment  d'un amour interdit.

     

    Mais rien ne les arrête;

    Contre vents et tempêtes

    Elles s'aiment yeux dans les yeux

    Cet amour n'a rien de mièvre.

    Elles s'aiment, tout est dit.

    Leur chemin est tout tracé

    A la vie ,à la mort, leur amour est sacré

    Rien ne pourra les arrêter ,

    Et pas l'humain avec ses préjugés.

    Bénissons cet amour si pur,

    Laissons-les regarder ensemble vers l'azur

    Et se cacher dans le maquis

    Pour être heureux ,les barrières abolies.

    happy

    ( 5 ans que cela dure et elles sont inséparables   )

    Je crois que j'ai vu le père Noël faire ses courses, mais chut , ne le répétez pas  :

     


    20 commentaires
  • D'accord, nous avons sonné les cloches avec 5 minutes de retard : mais ce n'est pas la faute du maire: c'est le sonneur désigné d'office qui ne  savait pas appuyer sur le bon bouton .

    Il a fallu l'aider.

    Mais le maire a fait son travail

    Et le public était au rendez-vous.

     

    Le monument a été fleuri sous un soleil radieux et chaud.

     

    Et ensuite le réconfort ...

    A nos poilus...

    A nos poilus et aux autres aussi.

     


    24 commentaires
  •  

    Je me suis amusée à faire quelques photos  qui montrent l'évolution  des sépultures au fil du temps.

    Après la fosse commune,il y a eu cela:

     

    Ensuite, cela:

    Puis cela:

    Et maintenant  ceci:

    Pardon , ceci:

    Et celui qui rend hommages à nos poilus

    Novembre...


    18 commentaires
  • Traduction du refrain :

    "Je suis emprisonné et maman se meurt

    Pardonne-moi ô maman  , de te faire tant de mal"

    Le thème de ce jeudi est "l'enfermement " , proposé par Jill Bill à la barre des "croqueurs de mots"


    22 commentaires
  •  

     

    Jouer les touristes ,le temps d'un soir ,

    parcourir les petites ruelles ,

    Le linge étendu  a trouvé un peu de fraîcheur entre les murs étroits ...

    Se retrouver au Mexique , au détour d'un escalier...

    Admirer l'église st Jean aux deux clochers ...

    Qui dominent le vieux port ...

    Le proverbe corse dit: Bastia , Bastia

    A ch'un ha soldi, un ci stia...

    (Bastia, Bastia, celui qui n'a pas d'argent,

    qu'il n'y reste pas ...)

    Est- ce un signe ?

    Je suis débordée par les festivités regroupée sur quelques jours, et je fais un aller-retour sur le continent pour récupérer mes petits-enfants .Je vous souhaite une bonne suite d'été

     


    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique