• Fébronie a la fièvre

    La fièvre du samedi soir.

    Le lundi ,elle en rêve

    De danser dans le noir.

    Quand   elle se prépare,

    Il faut  surtout la sentir, voir:

    Elle s'imbibe de son nectar,

    Pour séduire le loubard.

    Elle s'éclate au Macumba

    Sur des airs de salsa.

    On ne sent voit qu'elle sur la piste :

    Quand Fébronie danse, ce n'est pas triste  !

    Une élève qui va mettre de l'ambiance dans la cour de récré de Jill Bill

     

     

     


    24 commentaires
  • Oui, je m'appelle Dieunodort.

    Cela n'est arrivé qu'à moi.

    Mes parents ont fait très fort !

    Pour trouver un prénom comme cela.

    Mes parents avaient fêté ma naissance

    Avec du whisky et de la mariruana.

    Mon père à quatre pattes, sans tempérance

    A rencontré Dieu  habillé en  rasta,

    Sur la moquette qu'il avait fumée, aussi.

    Voilà pourquoi  j'ai ce prénom oh ! lala !

     C'est pour cela que je cultive des radis.

     

    Voilà le nouvel élève qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill

    Tout en respectant les distances de sécurité!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    19 commentaires
  • Vous connaissez Ornella ?

    Depuis toujours ,elle a un dada

    Elle fait tout le temps de l’aquarelle

    Ce n’est pas qu’elle soit manuelle

    Mais elle est sûre d’avoir du talent .

    Rie n’est moins vrai assurément .

    Ses  œuvres sont de vraies croûtes

    Qui mettent les gens en déroute .

    Lorsqu’elle offre une tableau

    Ses amis se jettent à l’eau.

    Lorsqu’elle peint  un paysage

    Cela fait peur aux enfants sages.

    Lorsqu’elle met une œuvre au mur,

    Le chat  sa cache dans les chaussures.

    Son mari la menace de divorcer

    Si elle ne met pas son dada de côté.

    Elle  a décidé de se mettre à la couture

    Pour faire des masques qui auront belle allure.

    Voici une artiste peintre qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill

     

     

     


    21 commentaires
  • Castor se prend pour un cador.

    Mais n'a pas les mains en or :

    Il a failli tuer sa belle-mère

    En ouvrant une bouteille de Sancerre.

    Il a  brûlé   son beau-père

    En vidant la cafetière.

    Il a failli écraser son épouse

    Et cueillant des arbouses.

    Il a mis le feu à la cuisine

    Et réchauffant des aubergines.

    Il a prévu un barbecue dans le jardin

    Pour accueillir ses amis demain.

    Si vous entendez la sirène des pompiers

    Surtout, ne soyez pas étonnés .

     

    C'est un élève un peu dangereux qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill

     


    29 commentaires
  • Ho!Ho ! Jarno !

    Je t'ai oublié sur le bateau !

    Ton bateau qui prend l'eau

    Lorsque le vent est un peu  gros.

    Ho! Ho! Jarno !

    Tu es toujours vivant?

    Ce sont des cris que j'entends ?

    Mais qu'est- ce que tu fais la-haut ?

    Perché sur le mât comme un gerfaut?

    -Pourquoi tu cris" taïaut " ?

    -Tu coules et tu veux me faire la peau ?

    Oh! Oh! Jarno !

    J'ai une course urgente à faire .

    Je reviens pour ton anniversaire...

    C'est un Jarno en péril qui arrive dans la cour de récré de Jill Bill

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique