•  

     

     

     

     

    Lorsque le plombier a besoin de  réserver une place pour son auto, il emploie les grands moyens ..

    En mode vacances...

    Coucher de soleil dans la baie d'Ajaccio

     

    En mode vacances...

     

    Et il me reste de toi, un sourire secret

    Qui cherche dans mon cœur  l’ardente fillette

    Et il me reste de toi, la chevelure lumineuse

    D’une étoile cachée, tombée dans le matin,

    Et qui vient à la rencontre de ma vie

     

    Et il me reste de toi, comme un souvenir sacré,

    Qui cherche son chant , disparu dans la tombe,

    Et il me reste de toi, le vent qui s’entête

    A dépouiller la forêt, lorsque l’automne finit

    Et qui vient, à la rencontre de ma vie.

     

    Et il me reste de toi, le fleuve majestueux,

    Qui descend furieux, à l’assaut des plaines,

    Et il me reste de toi, cette douce caresse,

    Qui chassait la tristesse, de chaque lendemain.

    Et qui vient à la rencontre de ma vie.

     

    Et il me reste de toi, cette larme amère,

    D’une fillette aimée, qui cherche son destin.

    Et il me reste de toi, cette vieille blessure

    Qui , de temps en temps, se reflète, sur ma cheminée.

    Et qui vient  à la rencontre de ma vie ….

     

     

     


    25 commentaires
  • Et si nous faisions un petit tango  pour commencer la journée : Le tango de Rosetta (traduction sous la vidéo ) Et Rosetta se faisait un tango avec un Monsieur comme il faut ....

     

    Ô compère, te souviens-tu de ces bals ,Des alentours arrivaient cent chevaux

    Entendu le premier son de la Comparsita, Le village envier changeait de vie.

    Tout le monde s'accouplait en quatre sauts, et tournoyaient les chapeaux et les talons hauts .

    Et Rosetta se faisait un tango, avec un Monsieur comme il faut ...

     

    C'était le moment, d'oublier  chaque honte (pudeur), parmi les vapeurs de l'eau de Cologne ,

    Le mauvais vin se mêlait aux pas de danse, les verres s'enfilaient en cascade.

    L'orgueuil n'était plus que jalousie, quand l'un voyait l'autre en compagnie.

    Et Rosetta se faisait un tango , avec un Monsieur comme il faut.

     

    C'était le temps le plus étrange, quand dans l'ombre on se prenait la main;

    Le son du violon était du miel,à côté,les enfants se moquaient de nous,

    Jacomine  surveillait ses filles, avec des yeux qui semblaient des pistolets.

    Et Rosetta se faisait un tango, avec un Monsieur comme il faut .

     

    Aujourd'hui, ont disparu les bals et les accordéons, Ce n'est plus le temps des fêtes et des serments

    Dans ce siècle , les fantaisies mutent, les jeunes ne dansent plus que des sottises,

    On ne voit plus de chapeaux ni de talons hauts , nos usages se sont sauvés en quatre sauts...

    Et Rosetta a disparu dans un tango, avec un Monsieur comme il faut ...

     

     

     

     


    25 commentaires
  •  

    L'été on" fait " les cigales ...

    On aura bien le temps de "faire "les fourmis

     Au diable les soucis....

    Restons groupés...

    Tourne manège...

     

     Donnons-nous la main...

     Là , c'est moi  avec mon jupon  et ma jupe à rayures

    Nous représentons  quelques régions de Corse

    Et vogue la galère ....

    Bon dimanche à tous

     


    23 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires