• insolite ?

    Il faut être très sage et très croyant pour s'assoir sur ce prie-Dieu si joliment décoré! d'ailleurs, on n'ose même pas s'y agenouiller, de peur de froisser ces dentelles !

    insolite ?

    Serait-ce cette dame , transformée en mannequin de cire , qui a essayé d'amadouer Dieu en décorant la chaise ci-dessus ? Cela ne lui a pas réussi: mais elle a gardé la clef du paradis !

    insolite ?

    Tout un programme !

    Sherry nous a demandé de chercher des objets insolites ..  pour le "casse-tête de la semaine" .

    Il m'en manque un dont j'aurais voulu vous faire deviner l'utilité,mais je ne suis pas chez moi encore .

     


    4 commentaires
  • divers2-8280.JPG

    Il faut être très sage et très croyant pour s'assoir sur ce prie-Dieu si joliment décoré! d'ailleurs, on n'ose même pas s'y agenouiller, de peur de froisser ces dentelles !

    divers2-8417.JPG

     

    Serait-ce cette dame , transformée en mannequin de cire , qui a essayé d'amadouer Dieu en décorant la chaise ci-dessus ? Cela ne lui a pas réussi: mais elle a gardé la clef du paradis !

    divers2-8156.JPG

     

    Tout un programme !

     

    Sherry nous a demandé de chercher des objets insolites ..  pour le "casse-tête de la semaine" .

     

    Bon ,une rectification: il paraît que le thème était: "inventions insolites": tant pis :Ce sont aussi des inventions, non ?

    Il m'en manque un dont j'aurais voulu vous faire deviner l'utilité,mais je ne suis pas chez moi encore .


    21 commentaires
  • Ce matin, j'ai vu des voitures avec de la neige !
    je vais vous donner une recette:une fois n'est pas coutume !
    Vous mesurez 125g de farine : cela vous arriverez bien à le faire ?
    Jean-Paul, je te surveille!

    Ensuite, vous coupez 75g de beurre que vous faites fondre (avant de fondre vous même devant votre futur chef-d'oeuvre ).
    Vous faites donc fondre le beurre dans un quart de litre d'eau , avec une pincée de sel et 15 g de sucre.

    Quand tout a fondu, vous sortez du feu , vous ajoutez la farine et vous remuez énergiquement , que diable : si vous avez bien travaillé , vous avez une boule qui se détache de la casserole( Si elle ne se détache pas, débrouillez-vous, je vous laisse vous dépatouiller tout(e) seule(e) !

    Vous ajoutez 4 oeufs: là, il y a une polémique , qui n'est pas allée jusqu'au crêpage de chignon mais presque : soit deux oeufs entiers et deux jaunes ; soit les 4 oeufs entiers.
    Allumez le four sur 4/5
    Ensuite, vous préparez une plaque de four sur laquelle vous étalez une feuille de papier cuisson.
    Vous mettez dessus des petites boules de la taille d'une balle de ping-pong. Vous ne jouez pas au ping-pong ?
    Mais on s'en fiche!

    Vous faites cuire à four moyen pendant 20 minutes environ .

    Vous sortez vos petits choux , vous laissez refroidir . Si vous êtes pressé(e), c'est à vos risques et périls .
    Pendant ce temps, vous faites fondre (encore) , une tablette de chocolat coupée en morceaux (soit au micro-ondes soit dans une casserole avec un tout petit peu d'eau.Vous y ajouter 30 g de beurre si vous n'avez pas de cholestérol et un tout petit peu de lait, si vous n'êtes pas un vrai amateur pur et dur de chocolat .

    N'en profitez pas pour croquer quelques carreaux de chocolat :je vous surveille aussi!

    Vous coupez vos choux en deux, vous y glissez de la glace à la vanille , vous nappez généreusement de chocolat .

    Vous mettez tout le monde hors de la cuisine, vous vous asseyez, vous fermez les yeux , et vous dégustez votre chef-d'oeuvre.

    Conseil: il ne faut pas vraiment fermer les yeux car , vous risquez de provoquer une catastrophe .Après, il faudrait tout nettoyer et cela gâcherait votre plaisir .
    Bonne dégustation !
    Moi, je m'y mets .


    4 commentaires
  • pro.jpg

    Je vais vous donner une recette: une fois n'est pas coutume !

    Vous mesurez 125g de farine : cela vous arriverez bien à le faire ?

    Jean-Paul, je te surveille !

     

    Ensuite, vous coupez 75g de beurre que vous faites fondre (avant de fondre vous même devant votre futur chef-d'oeuvre ).

    Vous faites donc fondre le beurre dans un quart de litre d'eau , avec une pincée de sel et 15 g de sucre.

     

    Quand tout a fondu, vous sortez du feu , vous ajoutez la farine et  vous remuez énergiquement , que diable : si vous avez bien travaillé , vous avez une boule qui se détache  de la casserole( Si elle ne se détache pas, débrouillez-vous, je vous laisse vous dépatouiller tout(e) seule(e) !

     

    Allumez le four sur 4/5

    Ensuite, vous préparez une plaque de four sur laquelle vous étalez une feuille de papier cuisson.

    Vous  mettez dessus des petites boules de la taille  d'une balle de ping-pong. Vous ne jouez pas au ping-pong ?

    Mais on s'en fiche !Vous pouvez toujours vous y mettre.

     

    Vous faites cuire  à four moyen pendant 20 minutes environ .

     

    Vous sortez vos petits choux , vous laissez refroidir . Si vous êtes pressé(e),  c'est à vos risques et périls .

    Pendant ce temps, vous faites fondre (encore) , une tablette de chocolat coupée en morceaux (soit au micro-ondes  ?soit dans une casserole avec un tout petit peu d'eau°. Vous y ajouter 30 g de beurre si vous n'avez pas de cholestérol et un tout petit peu de lait, si vous n'êtes pas un vrai amateur  pur et dur de chocolat .

     

    N'en profitez pas pour croquer quelques carreaux de chocolat :je vous surveille  aussi!

     

    Vous coupez vos choux en deux, vous y glissez de la glace à la vanille , vous nappez généreusement de chocolat .

     

    Vous  mettez tout le monde hors de la cuisine, vous vous asseyez, vous fermez les yeux , et vous dégustez  votre chef-d'oeuvre.

     

    Conseil: il ne faut pas vraiment fermer les yeux car , vous risquez de provoquer une catastrophe .Après, il faudrait tout nettoyer et cela gâcherait votre plaisir .

    Bonne dégustation  !



    33 commentaires
  •  

     Benoite  , est bavarde

     

    Elle est très bavarde, BENOITE

     

    Elle ne sait pas rester coite.

     

    Installée devant sa gondole

     

    Elle rend les clientes folles

     

     

     

    Elle leur vante les mérites

     

    Du saucisson à la truite

     

    Etant très dithyrambique

     

    Elle parle aussi de politique.

     

     Benoite  , est bavarde

     

    Hollande voisine les fromages,

     

    Bricq , vante parfois le cirage.

     

    Des étiquettes , c’est la Valls

     

    Et dans sa tête c’est une valse .

     

     

     

    Les clients achètent tout et rien

     

    Pour fuir plus vite le magasin.

     

    Elle n’y comprend rien Benoîte

     

    Renvoyée , elle dit qu’on l’exploite .

     

     C'est le prénom du mercredi "à la cour de récré " de Jill Bill

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires