•  

    Me voici parisienne pour une  dizaine de jours : comme a dit un passager dans l'avion: "nous allons dans la jungle  "!

    Vous imaginez ce que représente  pour nous , pauvres paysans, d'une île ,où les plus grandes villes ne dépassent pas 60 000 habitants , où un bourg de 5000 âmes est considéré comme une ville ... vous imaginez, atterrir  à Paris ! A chaque coin de rue ,on risque sa vie ...une balle perdue , arrivant d'une banlieue chaude ; les gens courent partout  après le temps ;  Les métros où les voyageurs sont serrés comme des sardines qu'on aurait oublier de huiler ... "Toutes ces rues me tuent..."

    (J'ai oublié mes pantoufles )

    Il faut s'accrocher à son sac  , comme les impôts aux contribuables ; il faut cacher  le pendentif qui nous vient de notre arrière-grand-mère : d'accord,il ne vaut rien mais il brille ... Les voleurs vont croire que c'est de l'or et ils risquent de vous arracher une oreille : j'aime beaucoup Van Gogh, mais de là à lui ressembler ...

    -"Attention, mets ton sac en bandoulière ,cache ta chaîne ; ne souris pas à n'importe qui ,o pourrait croire que c'est de la provocation ."

    -"Quoi, je vais rester 10 jours sans sourire  ? "Je rentre !"

    -" Non, mais tu pourras sourire à la maison  ... "

    -"Alors,je reste "

    (Et il part avec )

    -"Et surtout , ne sors pas toute seule   , en métro ou en bus ! "On n'a pas envie d'alerter tous les commissariats de Paris  pour lancer un avis de recherche , vu ton sens de l'orientation "! L'ingratitude des enfants n'a d'égale que le carré de l'hypoténuse : ils ne me font même pas confiance...moi non plus d'ailleurs,je ne me fais pas confiance ,mais ne le  leur dites pas .

    Et puis il fait froid à Paris  ! Dans ma montagne aussi ? Oui, mais ce n'est pas le même froid : chez moi c'est un froid du sud, à Paris c'est un froid du nord ...:voilà la différence !

    Bon,je vais aller respirer l'odeur  de la pollution ... Bon week end

     

     

     


    20 commentaires
  • Voici venu le temps des clémentines

     J'en ai acheté avec ma cousine

    J'en ai rempli ma titine

    Des jaloux me l'ont taguée

    Je ne leur en ai pas donné

    Je crois que j'ai tout mangé !

    (En vérité ,ce n'est pas ma titine )

    Napoléon m'a dénoncée

    Car je ne lui en ai pas donné .

    Il n'avait qu'à la fermer ( oops)

    Une glace pour me consoler ,

    Je sais que vous la voulez

      Trop tard, je l'ai dégustée !

     

     


    13 commentaires
  • (Menhir du site  préhistorique de Filitosa Corse du sud))

    L'homme préhistorique n'a pas l'air content :il est dérangé en permanence par les visiteurs qui l'étudient sous toutes les coutures;impossible d'être tranquille !

    De la préhistoire, on passe à l'ère napoléonienne  avec les grognards qui profitent de l'absence de l'empereur pour souffler un peu ...

    Nous continuons dans le passé avec le 19ème siècle  :un peu de repos malgré le soleil qui tape  et ça repart...

    WAY

    Rien ne vaut le 21ème siècle ....quoi que...

    Yesterday...all my troubles seemed so far away.....

     

    PS: je remercie toutes celles qui m'ont envoyé une carte .


    17 commentaires
  • Il fait trop chaud pour travailler ...

    Alors je fais comme eux :

    Non, pas vraiment... La mer est à 30 mn de ma montagne, et puis ,en août,il y  a trop de monde...

    On y va de temps en temps: je me rattraperai en septembre .

    Mais d'autres occupations  occupent mon temps : l'art de paresser , les jeux d'enfants , les petits qu'il faut distraire...

    Prêts pour la chasse au trésor ? Un , deux trois , partez...

    Les pauvres : je les ai faits courir dans les ruelles du village pendant 2 heures !

    Mais les récompenses étaient au bout  .

     

    Nous sommes en alerte sècheresse : non  pas,parce que  nous parlons sèchement aux touristes  ; nous sommes comme les italiens, nos cousins: nous parlons avec les mains , haut et fort ..

     Non : c'est le ciel qui pleure au-dessus de plusieurs régions , et le soleil rit trop chez nous  (C'est pour donner des regrets aux touristes qui repartent  tristement vers le froid et les villes polluées ... )

    Pendant ce temps,nous cherchons la fraîcheur dans les rivières ...

    Et on oublie internet ...

    L'été passe si vite  avec toutes ces occupations .  Je vous souhaite un bon week end

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  Etant un peu à cours d'inspiration  , je réédite un petit texte qui date de 5 ans , du temps où nous étions loin de penser qu'un tout petit microbe mous emprisonnerait pour longtemps ...La vie était belle et nous ne le savions pas ...Liberté, liberté chérie ...

     C'était pour un rassemblement de chorales ;nous devions défiler dans les rues d'Ïle-Rousse avec les chorales alsacienne et provençales drapeaux en tête . Nous étions  quelques-uns en tenue traditionnelle pour représenter la Corse Mais ....

     


    Orage!Ô désespoir ! Ô nuages ennemis
    Allons-nous samedi défiler sous la pluie ?
    Et n'ai -je avec amour ma tenue préparée
    Que pour,hi*, ressembler à une poule mouillée ? (*le hi c'est pour faire 12 pieds)
    Mon jupon qu'avec, ha! mon chef de choeur admire
    Mon jupon qui, ho! va faire trembler sa moitié, (le ho aussi)
    Va me laisser tomber et tomber sur mes pieds!
    Ah! Cruelle météo qui n'a pas(de) pitié !
    Sous le vent et la pluie nous allons défiler .
    Te tromperas-tu,oui, comme c'est souvent le cas
    Et nous laisser en paix , chanter avec éclat ?
    Mais comme je suis pressée, j'arrête tout cela
    Je pars sur la Balagne avec mon tralala .

    (Finalement,il n'avait pas plu et nous avons pu défiler )

     

    Et bonne fête à toutes les mamans

    Liberté ...

     

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique