• Lénaïg nous propose de broder sur l'acrostiche: "casserole(e)"en attendant Godot , Jill Bill

    Carambole de casseroles

    A l’Elysée ; ma parole ,

    Sont-ils  tous cuisiniers

    Surdoués en plats arrosés ?

    Enarques et dignitaires.

    Regardons-les faire :

    Obsédés par le pouvoir,

    Lubrifiant ou suppositoire ,

    Ejectons-les et… à la baille !

     

     


    25 commentaires
  • Pour l’anagramme N°5 , (en attendant le retour du prénom du mercredi, Lenaïg nous propose : Magazine.

    Mais non, je ne vais pas lire

    Alors que mon jardin m’attend.

    Grappiller un moment de farniente

    Allongée dans l’herbe, il y a pire !

    Zénitude défendue, la bêche aussi m’attend.

    Insouciance   retardée en buvant de l’aguardiente.*

    Ne rêvons plus , les plantations et les oiseaux m’appellent  :

    Enveloppée d’herbes folles, je vais  transpirer  un peu … beaucoup.

     

    *Boisson alcoolisée

     

    Promesse de cerises....


    16 commentaires
  • Lénaïg   (Hélène ) nous demande de faire un acrostiche avec le mot : Serendipité

    (En attendant le retour de maîtresse Jill Bill )

    Serait- ce un mot inventé  par Hélène ?

    En mal d’universelle  notoriété ?

    Rassurante, elle nous l’assène.

    Elle nous l’offre d’un sourire chaloupé.

    Nous explique que  ce sont les angliches

    Doués pour faire d’étranges  trouvailles  

    Inventeurs, évidemment, de ce mot  so british

    Pour ennuyer les  français qui pinaillent.

    Ils devraient  ainsi nommer  le petit prince

    Tout juste né ; mais j’entends que ça grince !

    E t on  me fait les gros yeux !  Mince !   


    19 commentaires
  • Moustiques aiguisent leur dard ;

    Attention : peau sensible s’abstenir.

    Régal de ceux-ci, qui sont affamés .

    Gourmandise lorsqu’il y a du lard !

    Essaim sanguinaire ; vite fuir !

    La margelle du puits,  danger !

    L e seau me tend les bras : je descends

    Et  adieu les moustiques, l’eau m’attend .

    Le tire-bras :

     c'est ce que nous disait une vieille dame lorsque nous voulions nous approcher d'un vieux puits abandonné :

    "-Si vous vous penchez, le tire-bras va vous  prendre et vous emmener au fond du puits ."

    C'est le jour des acrostiches chez Lénaïg ,


    20 commentaires
  • Regardez-les  voler  partout :

    Ils   tournent, tournent en rond

    Broutillent-ils le burn-out

    Abusif, de leur  copain  Raymond ?

    Mais  non, vous n’y êtes pas  du tout !

    Bousculent-ils les nuages  félons ,

    Expulsant  une pluie jouvencelle ?

    Là, aussi, vous faites une grossière  erreur .

    Les oiseaux qui tournent en ribambelle

    Exultent de joie :  c’est le temps des fleurs.

    Ribambelle

    A l'initiative, de Lenaïg,

    en attendant le retour de Maîtresse Jill Bill

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique