•  

    Lenaig nous demande d'écrire sur l'acrostiche"  Nyctalopie"

    Nuit noire

    Nuit noire ,  que vois-je au loin ?

    Y-a-t-il quelqu'un  dans le coin?

    C'est trop tard, je t'ai vu ?

    Tu sais , on ne me la fait plus !

    Alors, tu te montres  un peu ?

    Les yeux battus,la mine triste

    Oh !Je connais la chanson l'artiste !

    Pourquoi es-tu tapi là morbleu ?

    Il faut que tu me dises, quoi ?

    Elle est fichue, mon auto ? Ahhhhhhhhhhhhhh !

     

    Et maintenant , en mode semi-vacances

    Nuit noire


    20 commentaires
  •  

    Lenaïg nous demande d'être ..".incertaine" 

    Incertaine?

    Non, oui?

    C'est selon

    Et alors?

    Ras le bol

    Tout est codifié

    Avoir le choix

    Insoluble équation

    Ne rien regretter

    Et aller de l'avant .


    21 commentaires
  •  

    Lenaïg nous propose de broder sur l'acrostiche : "Brouhaha "

    Bruissement de feuilles 

    Ramure qui oscille

    Ombrelle mille-feuille

    Univers qui frétille

    Harmonie  de la nature

    Affolement  ,souffle du vent ,

    Halètement,les oiseaux fuient

    Ambiance  agitée,sauve qui peut.

     

    Le maquis en fleurs

     

     


    16 commentaires
  • Lenaïg nous demande de broder sur cet acrostiche : drôle d'oiseau

    Drôle d'oiseau

    Drôle d'oiseau  , en effet,je l'affirme

    Rapide pour voler, je confirme:

    Obèse d'avoir  trop mangé

    Les cerises de mon beau verger .

    En deux jours ,  ce sombre voyou  !

     

    Oiseau aux ailes bleues ,tête noire

    Il a tout mangé , sans m'en laisser

    Sénateur à deux pattes,il s'est goinfré

    En me laissant quelques noyaux

    A l'amiable,impossible de cuicuiter

    Une main devant, une main derrière, je suis restée !

    Drôle d'oiseau

     

     

     


    17 commentaires
  • Lenaïg

    Nous demande de jouer avec l'acrostiche :

    Fleur  exotique qui fait rêver

    Les amoureux  des pays lointains

    E coutez-les roucouler

    Uhhhhhh ! (Non ça c'est un lapin.)

    Rouuuuuuu : ce sont eux  .

    Demain  est encore loin

    Et les  serments  sont   douteux.

    Laissons-les  profiter  du bonheur

    Oublier les tracas de la vie

    Toujours écouter leur coeur

    Utiliser les joies d u destin

    Sans  penser au futur incertain.

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique